menu

Pourquoi Henkel a-t-il investi dans la fabrication additive ?

Publié le 15 septembre 2020 par Mélanie R.
henkel

Fondée en 1876, Henkel est une multinationale réputée dans le secteur de la consommation et dans le secteur industriel. Bien que le siège social de l’entreprise soit situé à Düsseldorf, en Allemagne, plus de 80% de ses employés travaillent à l’international. En 2016, l’entreprise a fait son entrée dans le domaine de la fabrication additive et a depuis développé plusieurs solutions innovantes, principalement axées sur le développement de matériaux d’impression 3D. Aujourd’hui, Henkel est l’un des principaux fournisseurs de matériaux à fort impact. Il n’y a pas si longtemps, l’entreprise, en collaboration avec le fabricant d’imprimantes 3D SLA ultra-rapide Nexa3D, a lancé un nouveau polymère appelé xMED412. Suite à ce nouveau développement, nous avons décidé d’en savoir plus sur l’activité de Henkel dans le domaine de la fabrication additive et avons rencontré la Responsable Mondiale du Marketing, Cindy Deekitwong, pour en savoir plus.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre notre lien avec la fabrication additive ?

Je m’appelle Cindy Deekitwong et je suis la responsable du marketing international pour les entreprises d’incubation, y compris l’impression 3D, chez Henkel. Mon objectif principal est d’augmenter les nouveaux revenus et de gagner des parts de marché pour la division impression 3D de la société et pour nos autres incubateurs. Au cours de ma carrière, j’ai eu l’occasion d’occuper divers postes de direction dans différents pays, notamment sur le marché de l’électronique, dans la chaîne d’approvisionnement, dans les opérations, dans la gestion des comptes clés et dans la gestion des programmes stratégiques. Depuis 2018, je suis responsable du marketing international de l’impression 3D et j’ai en outre créé une plateforme d’experts pour partager les expériences de fabrication additive. Je suis passionnée par l’impression 3D car elle offre d’énormes possibilités, telles que le raccourcissement des chaînes d’approvisionnement, la réduction des coûts, la liberté de conception et autres. Quand on travaille dans ce domaine, on fait l’expérience de beaucoup de changements et de beaucoup de liberté – ces deux caractéristiques se reflètent également dans ma carrière personnelle.

3DN : Henkel est entré sur le marché de la fabrication additive en 2016 : quels ont été les projets menés depuis 4 ans ?

Comme pour de nombreuses nouvelles opportunités commerciales, Henkel a démarré son activité d’impression 3D avec une idée. Au cours d’un nouveau développement commercial, l’impression 3D a été évaluée comme un nouveau domaine de recherche pour étendre nos capacités en matière de matériaux. L’idée d’être actif dans le domaine de l’impression 3D a évolué, passant d’une simple personne scrutant un nouveau marché à un incubateur d’entreprises entier, responsable du développement technologique et commercial. Nous avons développé un portefeuille de matériaux diversifié et étendu de photopolymères à haute performance, établi plus de 20 partenariats différents avec des entreprises leaders dans le monde de l’impression 3D et étendu nos capacités internes de production de pièces à une nouvelle installation à Richmond, aux États-Unis, pour fournir des pièces imprimées à des clients automobiles et industriels. Nous sommes ainsi en mesure d’aider tous nos clients, qu’ils souhaitent fabriquer une pièce imprimée en 3D ou en acheter une déjà faite.

Grâce à l’acquisition de Molecule Corp. dont la technologie d’impression 3D résine et les capacités de développement numérique ont permis de compléter et renforcer notre portefeuille de matériaux, nous sommes désormais en mesure de proposer une gamme complète de solutions de fabrication additive personnalisées.

Une autre réalisation impressionnante est notre large gamme de matériaux qualifiés à haute performance. L’impression 3D n’est pas nécessairement une nouvelle technologie, mais les matériaux ont été limités et les résultats d’impression n’ont souvent pas répondu aux attentes. Chez Henkel, nous avons constitué un portefeuille diversifié de matériaux élastomères, résistants aux températures élevées et aux chocs, qui ont été largement validés sur différentes plateformes d’impression dans le cadre d’un flux de production défini. Grâce à cette validation, on peut s’appuyer sur la fiabilité de nos matériaux. Je considère cela comme un facteur clé pour réussir dans les applications industrielles et nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour permettre l’adoption de la fabrication d’additive.

henkel

Des pièces imprimées en 3D sur la NXE400 avec le matériau 3843-xABS Black

3DN : Quelles sont les technologies d’impression 3D sur lesquelles Henkel se concentre ?

Nous fournissons des photopolymères pour les machines DLP et SLA. Notre force principale en matière de technologies d’impression 3D réside dans la photochimie et c’est pourquoi nous nous concentrons sur ce domaine. Nous avons conclu de nombreux partenariats avec des fabricants d’équipements comme Rapid Shape, EnvisionTEC, Nexa3D, NewPro3D, Origin et d’autres pour valider nos matériaux sur les principales imprimantes 3D du marché. Cela permet à nos clients de choisir le bon matériau pour leur application, combiné à l’imprimante adaptée à leurs besoins. Nous continuons à travailler avec d’autres technologies d’impression 3D dans le domaine du post-traitement et de la finition des pièces, en tirant parti de notre solide portefeuille de produits d’étanchéité, d’adhésifs, de revêtements, de solutions de nettoyage et de traitement de surface Henkel. Cela comprend les technologies d’impression 3D à base de thermoplastique et de métal.

henkel

Du fichier numérique à la partie imprimée – Henkel propose un large éventail de matériaux et de services pour guider ses clients tout au long de leur parcours (crédits photo : Henkel)

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre partenariat avec Nexa3D ?

Nexa3D est un fabricant d’imprimantes 3D dont le siège social se trouve aux États-Unis. Pendant la crise du COVID-19, nous avons eu beaucoup de demande pour concevoir des écouvillons, visières, équipements de protection individuelle, etc. La fabrication additive est la technologie parfaite pour permettre une impression rapide de ces dispositifs.

Nous devions intégrer la bonne conception avec les bonnes propriétés matérielles –  un plastique technique très résistant avec une bonne résistance aux chocs. Notre partenaire Nexa3D nous a contactés pour nous demander si nous pouvions fournir un tel matériau. C’est ainsi que le 3843-xABS Black a été utilisé par Nexa3D pour la création de visières et autres. Des dizaines de milliers de pièces ont été produites par semaine pour pallier la pénurie de visières. Tout comme nous avons travaillé ensemble avec succès pour mettre sur le marché le 3843-xABS Black et le xMED412, nous continuons à travailler pour élargir le portefeuille de matériaux qui sont spécifiquement adaptés aux capacités de haut débit de l’imprimante NXE400, pour servir les applications industrielles.

henkel

Un technicien avec la visière conçue par impression 3D (crédits photo : Henkel)

3DN : Quelle est la vision à long terme de Henkel concernant l’adoption de la technologie de fabrication additive ?

Nous pensons que nous pouvons obtenir la plus large gamme de propriétés mécaniques avec les photopolymères et nous voulons être un fournisseur leader de matériaux photopolymérisables pour la fabrication additive. Nous envisageons de permettre à nos clients de produire des composants finaux avec nos matériaux haute performance qui répondent à leurs besoins spécifiques. De plus, nous voulons être un partenaire de choix pour les pièces imprimées en 3D destinées à des applications industrielles. Nous mettons à profit des dizaines d’années d’expérience industrielle dans la résolution de problèmes réels de fabrication avec de vraies solutions de production et nous continuerons à le faire à l’ère de la fabrication additive.

Les écouvillons imprimés en 3D sur la NXE400 avec le matériau xMED412

3DN : Quelle est votre vision du marché de la fabrication additive ?

Le marché de la fabrication additive s’est développé, et de plus en plus d’entreprises ont découvert ses avantages pour leur propre activité au cours des dernières années. Il existe une demande croissante pour des pièces d’utilisation finale à haute performance et légères dans le monde entier et l’impression 3D peut fournir une solution à ce besoin.

Nous avons également vu davantage d’innovations de la part des fabricants d’imprimantes qui permettent un processus fiable et automatisé, afin de garantir le niveau de qualité des pièces que vous attendez d’un procédé industriel. La coopération entre les fabricants d’imprimantes, les prestataires de services d’ingénierie et les entreprises de matériaux est fondamentale pour garantir que nous fournissons des processus validés à l’échelle industrielle, et nous travaillons avec plusieurs entreprises pour garantir que l’impression 3D est mise en œuvre comme un pilier de la numérisation des processus industriels.

3DN : Un dernier pour nos lecteurs ?

Henkel a transformé de nombreuses industries grâce à son expertise en matière d’innovation et d’application, et nous savons que l’impression 3D est un voyage et une transformation pour de nombreux clients et industries. J’aimerais encourager les ingénieurs et les créateurs à faire preuve de créativité et à explorer de nouvelles possibilités de production lorsqu’ils se lancent dans la fabrication d’additive. Vous pouvez en apprendre davantage sur nos matériaux haute performance, nos partenariats, nos études de cas et les événements à venir sur LoctiteAM.com – nous sommes curieux d’en savoir plus sur votre défi individuel !

Que pensez-vous de l’activité proposée par Henkel en matière de fabrication additive ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you