menu

Les imprimantes 3D les plus populaires au sein du comparateur 3Dnatives

Publié le 4 juillet 2017 par Mélanie R.
imprimante 3D

Le comparateur 3Dnatives répertorie aujourd’hui des centaines d’imprimantes 3D, que ce soit des machines de bureau Plug & play, des imprimantes en kit de type RepRap ou bien des équipements professionnels et industriels. On y retrouve des modèles reposant sur des procédés variés, du dépôt de filament au frittage de poudre, en passant par la stéréolithographie ou le liage de poudre avec la possibilité de comparer aussi bien les performances que les prix.

Cet outil d’aide à la décision vise à faciliter le choix d’une imprimante 3D et connait un fort succès auprès de notre communauté. Après plusieurs mois d’existence, nous avons voulu nous intéresser aux tendances derrière les recherches effectuées par les utilisateurs afin de répondre à une seule et unique question : quelles sont les imprimantes 3D les plus populaires du comparateur ?

Notre premier rapport sur le comparateur 3Dnatives s’intéresse aux traffic sur les 6 premiers mois de l’année 2017 et vous donnera un aperçu des machines les plus consultées sur 3Dnatives, offrant par la même occasion une vision de l’état actuel du marché. Ce premier rapport vous permet de retrouver les imprimantes 3D les pus populaires à partir des données tirées de janvier à juin 2017 sur nos différents sites internationaux.

Les imprimantes 3D de bureau

imprimante 3D

Sur le podium : la Zortrax M200 2, la Prusa i3 Rework 1.5 et l’Ultimaker 2+

Cette première catégorie s’intéresse aux modèles d’imprimantes 3D Plug&play (déjà assemblées) commercialisées pour un prix en-dessous de 5000€. À la 1ère place des modèles les plus consultés au sein du comparateur 3Dnatives, on retrouve la M200 du fabricant polonais Zortrax. Bien que lancée en 2014, la M200 reste un modèle très appréciée, grâce à sa qualité d’impression (épaisseur minimale de couche de 90 microns), la présence d’un plateau chauffant ou encore son prix de 2148€, légèrement inférieur aux références du marché.

Classement Modèle Fabricant
1 M200 Zortrax
2 Prusa i3 Rework 1.5 eMotion Tech
3 Ultimaker 2+ Ultimaker
4 Replicator 2 Makerbot
5 Liquid Crystal Photocentric
6 Form 2 Formlabs
7 UP Box Tiertime
8 Sigma BCN Technologies
9 Ultimaker 3 Ultimaker
10 Witbox 2 BQ

Deux imprimantes 3D open source sont sur le podium avec à la 2ème place la Prusa i3 Rework proposée par le fabricant toulousain eMotion Tech, et disponible pour un prix de 550€, et à la 3ème position, l’Ultimaker 2+, une référence sur le marché européen caractérisée par son plateau chauffant, l’utilisation de filament 3mm ou la possibilité de rapidement changer les buses d’impression. L’Ultimaker 2+ est disponible sur le marché au prix de 2299€.

Notons aussi la présence dans ce classement de deux imprimantes résine : la Form 2 de Formlabs qui recourt à la stéréolithographie, une technique utilisant un laser pour solidifier la résine, ainsi que la Liquid Crystal, une petite nouvelle qui recourt elle à un écran LED pour l’étape de photo-polymérisation.

Les imprimantes 3D en kit

imprimante 3D

Sur le podium : la MicroDelta Rework, la Discoeasy 200 et la Hephestos

Le mouvement RepRap a permis à l’impression 3D de se démocratiser dès le milieu des années 2000. Son objectif : créer des machines capables de s’auto-répliquer avec comme conséquence une diffusion rapide et des prix d’acquisition réduits. Les imprimantes 3D qui suivent ce concept se présentent habituellement en kit et sont open source, un élément essentiel pour les reproduire et les améliorer.

Classement Modèle Fabricant
1 MicroDelta Rework eMotion Tech
2 Discoeasy 200 Dagoma
3 Hephestos BQ
4 Micro Delta 1.1 eMotion Tech
5 Hephestos 2 BQ
6 A6 HT MakiBox
7 Prusa Mendel Kit Prusa
8 Rostock Max Rostock
9 CoLiDo DIY CoLiDo
10 BCN3D Kit + BCN Technologies

L’imprimante en kit la plus populaire dans notre comparateur est la Micro Delta Rework du fabricant français eMotion Tech, une imprimante delta en kit qui comporte plus de 200 pièces à assembler. En deuxième position, on retrouve la fameuse Discoeasy 200 de Dagoma disponible pour un prix de seulement 299€. Enfin, la Hephestos 1ère génération de l’espagnol BQ est en troisième place : l’imprimante est une version améliorée de la Prusa i3 et s’assemble en quelques heures seulement.

En plus de ces 3 modèles, notre comparateur comporte bien d’autres kits comme les imprimantes delta Rostock Max, la BCN3D+ de BCN Technologies ou encore la Hephestos 2 de BQ qui propose un design basé sur un châssis métallique plus stable. Le fabricant espagnol a d’ailleurs dévoilé pendant ce premier semestre sa Witbox Go, première imprimante 3D reposant sur système d’exploitation Android. Une façon de démocratiser un peu plus l’impression 3D !

Les imprimantes 3D professionnelles

imprimante 3D

Sur le podium : la 3DP Workbench, la System 30 M et la ProX 300

La première place de la catégorie professionnelle revient à l’imprimante 3D FDM 3DP Workbench, une imprimante tout-en-un avec un large volume d’impression. Comme son nom l’indique, elle est dotée d’un plan de travail pour y déposer les outils et équipements nécessaires. À la seconde place, c’est l’imprimante System 30 M du fabricant Hyrel 3D qui est plébiscitée, une machine FDM qui peut également imprimer avec des matériaux comme l’argile, le silicone, la pâte à modeler et même de la porcelaine. Enfin, notre rapport place la ProX 300 à la troisième place du classement : cette imprimante de 3D Systems repose sur un procédé frittage laser pour la création de pièces métalliques.

Classement Modèle Fabricant
1 3DP Workbench 3DPlatform
2 System 30 M Hyrel 3D
3 ProX 300 3D Systems
4 BigRep One BigRep
5 Projet 1200 3D Systems
6 B9 creator B9 Creations
7 JCR 1000 Grupo Sicnova
8 Projet 4500 3D Systems
9 Vector 3SP EnvisionTEC
10 Mark X MarkForged

Le métal est ainsi mis à l’honneur avec 3D Systems, alors que plusieurs fabricants se sont récemment positionnés sur ce matériau stratégique. De nouveaux procédés d’impression 3D métal ont ainsi vu le jour : les américains Desktop Metal ou Markforged, l’israélien Xjet, Michelin avec AddUp en France mais encore GE Additive qui rachetait l’allemand Concept Laser et le suédois Arcam il y a quelques mois. Il y a ainsi fort à parier que les équipements de fabrication additive métal auront le vent en poupe dans les mois à venir.

Et selon vous, quelle imprimante 3D est la plus populaire ? Laquelle trouvez-vous la plus innovante ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you