menu

Tout savoir sur le prototypage rapide en impression 3D

Publié le 1 juillet 2024 par Mélanie W.
prototypage rapide

Le paysage du développement de produits est en constante évolution, exigeant des approches innovantes pour combler le fossé entre les idées et la réalité. Le prototypage rapide s’est imposé comme un outil puissant dans ce domaine, favorisant la créativité et l’efficacité. À la base, le prototypage rapide est une méthodologie qui révolutionne le processus de conception traditionnel, en permettant une itération et un test rapides des idées grâce à la création de prototypes tangibles. Cela permet aux concepteurs et aux ingénieurs de recevoir un retour d’information précieux dès le début et de mettre rapidement en œuvre les suggestions, ce qui aboutit à un produit final meilleur et plus fiable et à une plus grande satisfaction de l’utilisateur. Nous allons ici nous plonger dans l’univers du prototypage rapide, en nous concentrant plus particulièrement sur son application dans le domaine de l’impression 3D.

Qu’est-ce que le prototypage rapide ? Ce processus implique l’impression rapide en 3D de modèles physiques non définitifs à partir de conceptions numériques, ce qui permet de tester et d’affiner rapidement les pièces et les idées en fonction des réactions et des résultats obtenus dans le monde réel. La première utilisation du prototypage rapide coïncide avec l’émergence de la fabrication additive au début des années 1980. Initialement utilisée pour l’outillage et les itérations rapides dans des environnements industriels tels que les secteurs de l’automobile et de l’aérospatiale, les améliorations constantes et significatives de la technologie de l’impression 3D ont permis au prototypage rapide de devenir beaucoup plus accessible et abordable pour un plus grand nombre d’industries et d’applications. Aujourd’hui, celui-ci, dans le cadre de la fabrication additive, a facilité des innovations significatives et est salué pour sa flexibilité et son efficacité dans le développement de produits, entraînant des avancées cruciales dans toute une série de domaines.

prototypage rapide

3D printed metal rapid prototypes. (Photo Credits: Wayken Rapid Manufacturing)

Comment fonctionne le prototypage rapide ?

Tout commence par la création d’une conception numérique via un logiciel de CAO. Une fois celle-ci finalisée, elle est envoyée à l’imprimante 3D, qui peut imprimer le prototype en utilisant des thermoplastiques, des résines, des métaux ou des composites. Il en résulte une représentation fonctionnelle imprimée en 3D qui reflète fidèlement la pièce finale prévue. Le principal avantage de ce processus est qu’il permet aux concepteurs de tester leurs idées de manière approfondie et rapide.

Différents procédés d’impression sont disponibles pour le prototypage rapide, offrant des avantages distincts en fonction des exigences des utilisateurs en matière d’esthétique, de propriétés des matériaux et de fonctionnalité. Pour choisir la méthode la plus appropriée, il faut tenir compte des compromis inhérents à chacune d’entre elles et les aligner sur les besoins spécifiques du projet.

prototypage rapide

Crédits photo : Additive Manufacturing Global

Parmi ces méthodes, la modélisation par dépôt de matière fondue (FDM) est largement adoptée, bien que sa résolution et sa précision soient relativement inférieures à celles des autres techniques d’impression 3D plastique, ce qui peut limiter sa capacité à créer des designs complexes. La stéréolithographie (SLA) est souvent préférée pour les prototypes exigeant une grande esthétique visuelle, bien qu’elle soit limitée par une gamme restreinte de matériaux compatibles et qu’elle nécessite un post-traitement important. Le frittage sélectif par laser (SLS) se distingue par sa capacité à produire rapidement des impressions de haute qualité avec des pièces fonctionnelles, mais, comme pour la SLA, les options de matériaux sont limitées. Le MultiJet Fusion peut offrir des résultats visuels détaillés lors du prototypage avec plusieurs matériaux, mais à un coût beaucoup plus élevé – c’est une technologie privilégiée pour de la production de pièces finies. Enfin, bien que moins populaire, il est également possible de fabriquer des prototypes à l’aide de l’impression 3D métal.

Types de prototypes

Mais quels sont les différents types de prototypage rapide ? Les prototypes basse fidélité, plus communément appelés prototypes de validation du concept, représentent le stade le plus précoce et le plus basique du prototypage. Ces prototypes donnent la priorité aux fonctionnalités les plus essentielles et ne prennent que très peu ou pas du tout en compte l’aspect visuel de la pièce. Bien que l’esthétique et l’expérience utilisateur ne soient pas des préoccupations majeures à ce stade, la rapidité et le coût abordable de l’impression 3D peuvent être avantageux pour la création de ces prototypes, tout particulièrement le procédé FDM.

Les prototypes visuels, également connus sous le nom de prototypes d’aspect, accordent plus d’importance à l’esthétique qu’à la fonctionnalité. Ces modèles servent à présenter l’aspect et le toucher d’un produit, y compris des facteurs tels que la forme, la taille, la couleur et la texture de la surface. La photopolymérisation en cuve est souvent utilisée dans ce sens.

Crédits photo : 3ERP

En revanche, les prototypes fonctionnels mettent l’accent sur la fonctionnalité sans se soucier de l’esthétique. Les concepteurs utilisent ces prototypes pour tester des fonctionnalités individuelles, une par une. Cela leur permet de vérifier si ces caractéristiques fonctionnent bien avant de les incorporer dans le produit final.

Enfin, les prototypes d’ingénierie ou de préproduction sont l’aboutissement de toutes les itérations précédentes, car ils intègrent les résultats antérieurs dans un modèle final presque achevé. Ces prototypes peuvent avoir des objectifs multiples, notamment attirer des clients et des investisseurs et établir des partenariats avec des revendeurs et des fabricants.

Les applications industrielles du prototypage rapide

La polyvalence du prototypage rapide s’étend à un large éventail d’industries, chacune capitalisant sur le processus pour rationaliser le développement et améliorer l’innovation des produits. Dans les secteurs à haute performance et à haut rendement comme l’aérospatiale et l’automobile, le prototypage rapide joue un rôle crucial dans la conception et l’essai de composants complexes.

Les ingénieurs de l’aérospatiale utilisent souvent le prototypage rapide pour créer des prototypes physiques légers et complexes de composants tels que les pales de turbines et les fixations d’ailes et de satellites à des fins d’essai. Cela permet d’évaluer les performances, la durabilité et l’aérodynamique de la pièce finale dans des conditions réelles. De même, les constructeurs automobiles utilisent le prototypage rapide pour développer et tester des pièces automobiles telles que des engrenages, des composants de moteur et des panneaux de carrosserie aérodynamiques, ce qui permet de procéder à des ajustements rapides avant la production en série.

Prototype imprimé en 3D d’un cadre de moto. (crédits photo : Jian Hong Prototype)

Le prototypage rapide a gagné en popularité et son utilisation a dépassé le cadre des applications industrielles. Dans le secteur de la mode et de la joaillerie, les créateurs se tournent de plus en plus vers le prototypage rapide pour améliorer leurs capacités créatives et réaliser plus efficacement leurs créations. À l’instar des ingénieurs de l’aérospatiale et de l’automobile, ces créateurs tirent parti des avantages du prototypage rapide en termes de rapidité. Cela leur permet de créer facilement des variantes de vêtements pour suivre l’évolution des tendances et répondre aux préférences des différents segments de clientèle sans avoir à procéder à un réoutillage important.

Les avantages du prototypage rapide

Le prototypage rapide offre plusieurs avantages uniques qui ont un impact significatif sur le processus de développement des produits. L’un d’entre eux réside dans sa capacité à améliorer la rapidité et l’efficacité des flux de travail, car il permet d’accélérer considérablement le cycle de développement. Lorsque les concepteurs et les ingénieurs se tournent vers l’impression 3D, ils peuvent utiliser le processus de prototypage rapide pour traduire rapidement leurs conceptions numériques en prototypes physiques, réduisant ainsi le temps nécessaire pour faire passer un produit de l’état de concept à celui de marché. Cette réduction substantielle des délais d’exécution peut aider les entreprises à garder une longueur d’avance sur leurs concurrents et à améliorer leur flexibilité et leur compétitivité, en leur permettant de répondre à l’évolution des demandes du marché et des préférences des consommateurs.

En outre, le prototypage rapide peut alimenter un processus de conception itératif, permettant d’explorer un large éventail de conceptions et de concepts dans un délai réduit. Dans le passé, le développement d’un produit impliquait souvent d’attendre la pièce finale avant de recevoir un retour d’information crucial de la part des utilisateurs, ce qui entraînait souvent des retards et des retouches potentielles. Contrairement aux méthodes de fabrication traditionnelles, le prototypage rapide, associé à l’impression 3D, permet des ajustements immédiats et la mise en œuvre des commentaires et des résultats des tests. Il en résulte un processus de conception qui favorise l’innovation et le raffinement du produit, car l’expérimentation accrue de différentes géométries, fonctionnalités et matériaux permet d’optimiser la pièce finale.

Associé à l’impression 3D, le prototypage rapide permet aux concepteurs et aux ingénieurs de passer rapidement de la conception numérique au prototype physique, ce qui accélère la production en série. (crédits photo : Formlabs)

Utilisez-vous l’impression 3D pour le prototypage rapide ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou LinkedIn !

*Crédits photo de couverture : Formlabs

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks