menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : le Smart Cabinet de BCN3D

Publié le 23 mai 2021 par Philippe G.
Smart Cabinet

Cette semaine, découvrez la solution de BCN3D pour conserver vos matériaux d’impression 3D. Baptisée Smart Cabinet, elle permet selon le fabricant de stocker vos filaments dans des conditions optimales. Ensuite, rendez-vous aux Pays-Bas, à Rotterdam, où les organisateurs de l’Eurovision ont imprimé en 3D le trophée destiné au vainqueur du concours. Enfin, Ultimaker présente son dernier filament. Nommé Ultimaker PETG, il permettrait d’éviter tous types de problèmes durant le processus d’impression. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche à tous !

TOP 1 : Le Smart Cabinet de BCN3D : Avec le Smart Cabinet, BCN3D offre à ses clients un espace de stockage pour leurs filaments. D’après le fabricant, cette nouvelle solution permet de maintenir les matériaux dans des conditions optimales, en contrôlant par exemple l’humidité des filaments afin d’augmenter les performances lors des processus d’impression. Enfin, toujours selon BCN3D, le Smart Cabinet est facilement déplaçable mais suffisamment volumineux pour contenir jusqu’à 10 petites bobines de filaments :

TOP 2 : L’Eurovision imprime en 3D le trophée du concours : Pour l’édition 2021 de l’Eurovision qui se déroulera aux Pays-Bas, à Rotterdam précisément, les organisateurs ont décidé d’imprimer en 3D le trophée. Il a été imprimé à partir de PET recyclé, et à l’aide de l’imprimante CFAM. Durant le processus d’impression, l’imprimante ajoute continuellement une fibre (dans ce cas, du verre) au matériau d’impression, ce qui permet d’obtenir une pièce finale robuste et solide, et donc plus durable. Le PET utilisé pour fabriquer le trophée a été conçu à partir de déchets retrouvés dans la mer, une manière pour l’Eurovision de démocratiser l’économie circulaire :

TOP 3 : Batiprint 3D et la construction de bâtiments : La startup Batiprint 3D s’inspire des travaux scientifiques pour développer de nouvelles solutions autour des techniques de construction. Grâce ses nouvelles méthodes de construction, dont l’impression 3D, Batiprint 3D espère réduire l’empreinte environnementale et limiter les coûts. Benoît Furet, co-fondateur et Innovation Manager de Batiprint 3D, explique que grâce aux nouveaux matériaux et technologies, il est possible de réinventer nos méthodes de construction :

TOP 4 : Le nouveau filament d’Ultimaker : Récemment, le fabricant néerlandais a dévoilé son nouveau matériau d’impression 3D, le filament Ultimaker PETG. Conçu pour éviter les problèmes lors du processus d’impression, comme la déformation ou la formation de fils, le filament Ultimaker PETG est, tout comme le PLA, facile à imprimer. Le fabricant précise que grâce à son équilibre entre dureté et rigidité, sa résistance chimique ainsi que sa résistance à la température et à l’usure, son nouveau filament est adapté à de nombreux environnements industriels :

TOP 5 : Le futur de l’impression 3D : Depuis son apparition en 1986, l’impression 3D s’est peu à peu démocratisée. Auparavant la technologie était principalement utilisée pour fabriquer des pièces d’outillage pour les usines et autres chaînes d’assemblage. Mais aujourd’hui, on retrouve la fabrication additive dans de nombreux secteurs. Que ce soit dans le secteur de la construction, de la médecine ou bien de l’alimentaire, la technologie est devenue incontournable pour un grand nombre de domaines. Et dans le futur, il y a de grandes chances que la fabrication additive touche de plus en plus de secteurs :

Que pensez-vous de la solution Smart Cabinet de BCN3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you