menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : une Lamborghini pour Noël …

Publié le 5 janvier 2020 par Mélanie R.
lamborghini impression 3D

Retrouvez notre TOP 5 des meilleures vidéos de la semaine sur l’impression 3D et la fabrication additive. Cette semaine, on vous montre comment Lamborghini et impression 3D font bon ménage : une famille a en effet été récompensée par le constructeur automobile pour avoir imprimé en 3D une réplique d’un de leurs modèles ! Vous verrez aussi comment l’impression 3D bouleverse le secteur ferroviaire et le marché de la construction. Partagez vos vidéos et donnez votre avis en commentaires de l’article ou sur le compte Facebook de 3Dnatives. Très bon dimanche à tous !

TOP 1 : Un prêt des plus appréciés : Vous vous souvenez sûrement de ce père et son fils qui ont imprimé en 3D une réplique d’une Lamborghini Aventador SV dans leur garage. Après deux ans de travail, ils ont présenté le résultat final qui nous a bluffé ! Apparemment, nous ne sommes pas les seuls à avoir apprécié cette initiative puisque le constructeur automobile lui-même a félicité cette famille. En effet, l’entreprise a voulu surprendre le fils de 12 ans en remplaçant la réplique imprimée en 3D par une vraie Aventador S Roadster pour les fêtes de Noël ! La famille a pu profiter de la voiture pendant deux semaines :

TOP 2 : Dagoma à la radio : Un peu avant les fêtes de Noël, nous vous avions présenté la nouvelle plate-forme du fabricant français Dagoma, Toy Rescue. L’objectif de l’entreprise est de donner une seconde vie aux jouets cassés plutôt que de les jeter en proposant gratuitement plusieurs pièces détachées, imprimables directement chez soi ou via un réseau de makers. C’est un projet qui a fait du bruit et qui a visiblement séduit car, en plus des quelques apparitions télévisées, Dagoma a pu profiter de l’émission Net Plus Ultra de France Inter à la radio :

TOP 3 : La fabrication additive dans le secteur ferroviaire : La Deutsche Bahn est l’un des acteurs ferroviaires les plus importants en Europe, transportant chaque jour des millions de personnes dans différents pays. Elle a recours à la fabrication additive depuis maintenant plusieurs années, notamment dans la production de pièces détachées. Elle utilise une des solutions logicielles 3YOURMIND pour identifier les pièces qui pourraient être imprimées en 3D dans les trains, que ce soit des composants visibles ou non. La solution, Part Identifier, leur permet d’évaluer le potentiel de l’impression 3D et d’être plus agile :

TOP 4 : Impression 3D et armée américaine : Les futurs soldats américains devraient être protégés à l’avenir par des gilets pare-balles imprimés en 3D ! Le laboratoire de recherche de l’armée américaine étudie actuellement différents matériaux, dont la céramique, pour concevoir une solution plus solide et résistante tout en étant plus légère. Le laboratoire a modifié une imprimante 3D à dépôt de matière fondue pour pouvoir extruder deux matériaux différents :

TOP 5 : A la rencontre du fabricant ICON : Si vous suivez l’actualité de la fabrication additive, vous avez sûrement entendu parler de l’entreprise ICON qui développe des imprimantes 3D béton. En collaboration avec New Story, elle a décidé de créer des maisons accessibles dans des quartiers défavorisés – d’ailleurs, un des premiers projets est en cours de construction au Mexique. Dans la vidéo ci-dessous, Jesse Orrall a rencontré Alex Le Roux, co-fondateur et CTO de ICON, afin d’en savoir plus sur le fonctionnement de leurs machines et leurs ambitions :

Pour rester informé de toute l’actualité de l’impression 3D, abonnez-vous à notre RSS ou à nos pages Facebook, Twitter, Google+ ou LinkedIn.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you