menu

10 nouveautés qu’il ne fallait pas manquer au salon Formnext 2018

Publié le 19 novembre 2018 par Mélanie R.
formnext 2018

Le salon Formnext s’est achevé vendredi dernier à Francfort. Pendant 4 jours, 650 exposants ont présenté leurs solutions en lien avec la fabrication additive et des milliers de visiteurs ont parcouru les deux halls à la recherche des dernières innovations du marché. Cette année, Formnext s’est réellement imposé comme l’événement majeur avec de nombreuses nouveautés dévoilées, que ce soit côté machines, matériaux, logiciels ou accessoires, l’objectif étant d’accélérer le développement des technologies 3D. 3Dnatives s’est rendu sur place pour les découvrir et rencontrer les acteurs les plus innovants à l’heure actuelle: voici les 10 nouveautés qu’il ne fallait pas louper au salon Formnext 2018.

1 – La nouvelle technologie ultra-rapide de chez EOS

Le fabricant allemand EOS, connu notamment pour ses solutions métalliques, a officiellement présenté sa technologie d’impression 3D polymère dénommée LaserProFusion. Proposée comme une alternative au moulage par injection, ce procédé utilise jusqu’à un million de diodes laser à la fois avec à la clef des vitesses jamais atteintes encore sur le marché. L’objectif de EOS est de proposer un niveau de productivité beaucoup plus important et se rapprocher un peu plus de la fabrication en série. Peu d’informations sont encore disponibles et la machine n’était pas visible sur le salon. Les premières unités sont annoncées pour 2021 !

formnext 2018

La technologie d’EOS pourrait imprimer une telle pièce en 9 secondes (crédits photo : 3Dnatives)

2 – Stratasys arrive sur l’impression 3D métal

Le géant américain annonçait son arrivée stratégique sur le marché de la fabrication additive métal en mai dernier : il a profité de l’événement de Francfort pour en dire plus sur sa technologie Layered Powder Metallurgy (LPM), développé en interne depuis plusieurs années. Le processus vient déposer une couche de poudre métallique combiné à un jet d’encre thermique qui fait office de liant. L’aluminium devrait être l’un des premiers matériaux disponibles.

3 – L’imprimante 3D métal de HP au Formnext 2018

Dévoilée en septembre dernier, la technologie HP Metal Jet affichait les ambitions du constructeur HP sur le métal, un matériau décidément clef pour les acteurs du domaine. Lors de Formnext, les visiteurs ont pu admirer pour la première fois la machine ainsi que des pièces métalliques sur le stand du fabricant; une imprimante imposante au design très épuré qui devrait être disponible à partir de 2020 pour seulement quelques utilisateurs privilégiés dans un premier temps.

formnext 2018

Crédits photo : 3Dnatives

4 – Kodak fait son entrée sur le marché de l’impression 3D

Surtout connu dans l’univers de la photographie, l’américain Kodak s’est lancé dans l’impression 3D avec une toute première machine FDM, la Kodak Portrait. Le fabricant avait dévoilait un premier prototype au CES de Las Vegas cette année et est arrivé au Formnext 2018 avec son produit fini. Dotée d’un système de double extrusion, de parois transparentes et d’un volume d’impression de 200 x 200 x 235 mm, la machine est compatible avec une variété de filaments plastiques – PLA, ABS, Nylon, PETG et PVA. Rien de très innovant à priori; la firme a surtout misé sur la fiabilité et la qualité d’impression.

formnext 2018

Crédits photo : 3Dnatives

5 – BigRep élargit sa gamme de machines

Fabricant d’imprimantes 3D grand format, BigRep a introduit deux nouvelles machines dans sa gamme : la BigRep Pro et la BigRep Edge qui intègrent la Metering Extruder Technology, un système d’extrusion plus précis et plus rapide pour des pièces de grande taille. Les deux modèles, présents sur le salon, sont déjà disponibles à la vente. La Pro offre un volume d’impression de 1005 x 1005 x 1005 mm tandis que la Edge peut imprimer des pièces de 1500 x 800 x 600 mm. Elle devrait être commercialisée à partir du deuxième trimestre 2019.

formnext 2018

La BigRep EDGE (Crédits photo : 3Dnatives)

6 – PAM Series M du français Pollen AM

Parmi les 650 exposants, on pouvait retrouver quelques acteurs français de la fabrication additive dont Pollen AM qui présentait pour la première fois sa solution métal, le PAM Series M. S’inspirant de la technique du moulage par injection de métal (MIM), le fabricant français propose une machine moins chère que la plupart des acteurs du marché et peut aujourd’hui créer des pièces en acier inoxydable et titane.

formnext 2018

Crédits photo : 3Dnatives

7 – La FUNMAT PRO 410 d’Intamsys

Le fabricant chinois Intamsys élargit sa gamme d’imprimantes 3D compatibles avec des matériaux hautes performances comme le PEEK ou l’ULTEM. Dotée d’un volume d’impression de 305 x 305 x 406 mm et d’un double extrudeur qui peut monter jusqu’à 450°C, la FUNMAT PRO 410 était dévoilée lors du salon. Le fabricant a repensé le design de sa machine qui a pour objectif d’offrir une meilleure adhérence des couches et une qualité de surface plus élevée.

formnext 2018

Le stand d’INTAMSYS au Formnext 2018 avec sa nouvelle machine au devant (crédits photo : INTAMSYS)

8 – Record de vitesse pour Nexa3D

Il semblerait que le fabricant Nexa3D ait battu un record de vitesse d’impression grâce à ses nouvelles machines SLA. Une promesse affichée de 6 fois plus rapides que les solutions concurrentes actuelles du marché, tout en offrant un volume 2,5 fois plus grand. Ses deux imprimantes 3D, NXE200 et NXE400 devraient être commercialisées début 2019 à partir de $19,950 et $49,950 respectivement. Un fabricant à suivre qui a notamment convaincu l’ancien CEO de 3D Systems, Avi Recheintal, de devenir son CEO.

9 – Colossus, un équipement de fabrication additive dans un container

La startup belge Colossus présentait pour la première fois son imprimante 3D enfermée dans un container, basée sur l’utilisation de granulés plastiques. Côté spécifications, on a été impressionné par sa vitesse d’impression (15 kg par heure) mais aussi par son volume d’impression de 3 x 1,5 mètres. Le container a été pensé pour que la machine puisse être facilement transportable. Le container propose une enceinte close chauffée ainsi qu’un système de stockage des matériaux.

formnext 2018

10 – EnvisionTEC présentait sa Perfactory P4K boostée à l’IA

Le fabricant profitait du Formnext 2018 pour présenter une nouvelle gamme d’imprimantes 3D DLP, P4K, qui utilisent un projecteur 4K et l’intelligence artificielle. Trois modèles sont désormais disponibles, chacun présentant un volume d’impression différent – le plus grand étant de 23 x 14.15 x 22 cm. Ils se basent sur un programme d’IA pour moduler les pixels et ainsi obtenir une haute précision et une finition de surface très lisse.

formnext 2018

Quelle sont les nouveautés du salon Formnext 2018 qui vous ont marqués? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you