menu

McDonald’s se tourne vers l’impression 3D pour ses restaurants

Publié le 4 juillet 2024 par Mélanie W.
mcdonald's

Il semblerait que la chaîne de restauration rapide McDonald’s ait récemment fait appel à l’impression 3D non pas pour concevoir de nouveaux hamburgers mais pour imaginer les luminaires de ses restaurants à travers le monde. Pour cela, la multinationale a fait appel à Philips et à la fabrication additive, après avoir tenté de reproduire le design en tête via d’autres méthodes de production, sans succès. En effet, le géant américain avait déjà une conception en tête : il voulait un luminaire circulaire translucide avec du relief, possédant un effet de velours chatoyant. En se tournant vers l’impression 3D, McDonald’s a pu non seulement se rapprocher au maximum de son idée première mais aussi fabriquer un produit plus durable en choisissant des matériaux recyclables. 

McDonald’s a des objectifs ambitieux quand il s’agit de durabilité. Il veut en effet réduire son empreinte carbone de 60 % d’ici 2030 et cherche donc des solutions dans ce sens-là dès qu’il le peut. Cela passe aussi par le design et la décoration intérieure de ses restaurants. Marc Pochert, Senior Director of Global Design Integration at McDonald’s Corp, explique : “Nous concevons des modèles de nouveaux magasins et des ouvertures dans le monde entier, pour l’ensemble de nos 38 000 restaurants. Nous avons quelques exigences qui ne sont pas discutables. Il n’existe donc pas de solutions toutes faites. Nous voulons détenir les droits de propriété intellectuelle et nous avons besoin d’une solution évolutive dans un délai court. La solution doit également être très durable et nous voulons qu’elle soit proposée à un prix compétitif.” 

Les luminaires imprimés en 3D devaient avoir un effet chatoyant

En prenant en compte ces exigences et contraintes, il fallait donc trouver une solution de fabrication rapide, durable, peu chère et flexible. C’est là que la chaîne américaine rencontre Philips qui propose un service de cocréation, notamment via l’impression 3D. Et c’est grâce aux technologies 3D que ce modèle sphérique a pu être réalisé. Il s’agit d’un luminaire en relief, dont les motifs ne sont pas les mêmes en haut et en bas, offrant un aspect chatoyant, comme du velours. On ne sait pas quel procédé a été utilisé – peut-être du frittage de poudre ? Mais selon McDonald’s, les matériaux utilisés seraient plus durables.  

Il aura fallu seulement 3 mois pour valider le concept final et démarrer la production. Un autre avantage de cette collaboration est le fait que Philips peut produire les luminaires au plus près des restaurants, un bénéfice considérable quand on sait qu’ils sont répartis dans plus de 100 pays.  

McDonald’s mise sur la durabilité en optant pour l’impression 3D

Marc Pochert conclut : “Ils brillent vraiment comme du velours. Le motif est tout simplement époustouflant. La façon dont nous avons coopéré avec Philips MyCreation nous a beaucoup appris. Leurs capacités. La part d’innovation. Nous avons été heureux de découvrir qu’il s’agissait d’un partenaire parfait, capable de fournir des services à l’échelle mondiale. Lorsqu’il s’agira de nouvelles conceptions, Philips MyCreation sera notre premier contact pour créer et développer des luminaires uniques.” Cliquez ICI pour retrouver plus d’informations sur cette collaboration. 

Que pensez-vous du choix de McDonald’s ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou LinkedIn !

*Crédits de toutes les photos : Philips/McDonald’s

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks