menu

Ford imprime en 3D des écrous de roue sur-mesure pour protéger les jantes

Publié le 29 janvier 2020 par Mélanie R.

Vous êtes-vous déjà fait voler vos jantes de voiture ? Si oui, voici une nouvelle qui devrait vous plaire : Ford a conçu des écrous de roue imprimés en 3D pour protéger les jantes métalliques. Ces écrous sont fabriqués à l’aide d’une signature biométrique unique basée sur la voix enregistrée du conducteur : ils sont donc entièrement personnalisés. Le constructeur précise même qu’ils sont impossibles à reproduire. Encore au stade de concept, cette nouvelle solution pourrait bien réduire le nombre de vols de ces précieux composants qui lient le moyeu et le pneumatique. 

Adepte de la fabrication additive depuis des années, Ford continue de développer des produits innovants pour proposer une expérience plus agréable à tous ses conducteurs. L’année dernière, il nous avait présenté un collecteur d’air imprimé en 3D à partir d’aluminium afin d’améliorer les performances d’un de ses véhicules – elle est d’ailleurs devenue la plus grande pièce métallique automobile jamais créée par fabrication additive. L’entreprise américaine se concentre cette fois-ci sur la protection des véhicules et espère participer à la réduction du nombre de vols d’accessoires de voiture, dont font partie les jantes et les pneus. Selon les dernières statistiques du National Insurance Crime Bureau, ceux-ci ont diminué de 4,1% en 2018 aux Etats-Unis.

L’écrou et la clé correspondantes sont imprimés en 3D en acier inoxydable (crédits photo : Ford)

 Ford a donc employé la fabrication additive, et notamment des machines métal EOS, pour produire des écrous de blocage sur-mesure. La méthode de modélisation mérite d’être relevée : le constructeur automobile explique qu’il s’est basé sur la voix enregistrée du conducteur pour imaginer les contours de l’écrou. La voix serait enregistrée pendant au moins une seconde, et les courbes sonores seraient alors converties en un modèle physique grâce à un logiciel spécifique. C’est ce modèle physique que les équipes viennent reproduire en forme de cercle dans l’écrou et la clé, tous deux imprimés en 3D en même temps via une technologie de fusion laser sur lit de poudre d’acier inoxydable, résistant à l’acide et à la corrosion. L’écrou et la clé sont ensuite séparés et ne peuvent fonctionner qu’ensemble – chaque paire est donc unique. Ford explique que le conducteur n’est pas obligé d’utiliser sa voix s’il ne veut pas être enregistré ; il peut choisir un logo ou ses initiales par exemple. 

Raphael Koch, ingénieur de recherche chez Advanced Materials and Processes, Ford of Europe ajoute : “C’est l’une des pires expériences pour un conducteur, de retrouver sa voiture sans les quatre roues. Certaines roues en alliage peuvent coûter des milliers de dollars à remplacer, mais ces écrous de jante uniques arrêteront les voleurs dans leur lancée. Rendre les roues plus sûres et offrir plus de personnalisation des produits sont une preuve supplémentaire que l’impression 3D change la donne dans le domaine de la production automobile.”

La voix du conducteur est transformée en un modèle 3D puis imprimée à l’intérieur de l’écrou (crédits photo : Ford)

Le constructeur précise que les écrous imprimés en 3D sont dotés d’un dispositif de sécurité de secours qui les rendent impossibles à reproduire. En effet, ils intégreraient des indentations et nervures irrégulières impossibles à copier à l’aide d’une empreinte de cire car celle-ci se briserait dès la sortie de l’écrou. Un bel exemple qui montre bien comment la fabrication additive amène la personnalisation à un autre niveau et permet de concevoir des innovations plus rapidement.  Lars Bognar, ingénieur de recherche, Advanced Materials and Processes, Ford of Europe conclut : “Le fait de disposer de notre propre imprimante nous permet de fabriquer des outils et des pièces exactement au moment où nous en avons besoin, et de les remplacer plus rapidement que jamais. Pour certains outils, le délai de livraison pouvait aller jusqu’à huit semaines, mais avec l’impression 3D, le délai a été réduit à cinq jours seulement. Mieux encore, tout le monde peut s’asseoir, créer la pièce dont il a besoin et commencer à l’imprimer en utilisant du plastique recyclé.” Retrouvez plus d’informations sur le site de Ford et dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de ces écrous imprimés en 3D ? Pourront-ils réduire le nombre de vols ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you