menu

BESIX 3D et l’impression 3D béton : un outil plus performant pour la construction

Publié le 25 avril 2019 par Mélanie R.
besix 3D

Si l’impression 3D touche de nombreux secteurs industriels, elle a également un impact considérablement sur la construction, un marché sur lequel elle offre aujourd’hui des avantages certains. Les fabricants d’imprimantes 3D béton commencent à présenter des projets innovants et prometteurs, qui pourraient bien devenir le futur des maisons, bâtiments et architectures de demain. Ces machines viennent généralement extruder des couches successives d’un mélange de béton, permettant alors de créer des formes géométriques plus complexes directement sur le chantier dans certains cas. Nous avons rencontré un de ces acteurs, Besix 3D : il fait partie du groupe belge éponyme et est dédié la technologie de fabrication additive. Il cherche aujourd’hui à industrialiser le marché en démocratisant l’usage des technologies 3D. Nous avons rencontré Jonas Vandeven, le directeur de Besix 3D, qui nous a présenté certains projets de l’entreprise et les avantages de cette méthode de construction.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec l’impression 3D ?

BESIX est un groupe belge de premier plan, actif sur cinq continents dans les secteurs de la construction, du développement immobilier et des concessions. Parmi ses réalisations emblématiques, figurent la Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, le Grand Egyptian Museum sur le plateau des pyramides de Gizeh, les gratte-ciel Carpe Diem et CBX, situés dans le quartier parisien de la Défense, ou encore des infrastructures portuaires et aéroportuaires à travers de le monde, de Paris-Charles-de-Gaulle à Tanger Med en passant par l’Australie. BESIX est une référence internationale dans les secteurs du bâtiment, des travaux maritimes, de l’environnement, des installations sportives et de loisirs, de l’industrie ou encore des infrastructures. Le Groupe est actif dans près de 25 pays et sur des dizaines de chantiers sur cinq continents.

besix 3D

Jonas Vandeven à droite du robot (crédits photo : BESIX)

L’expertise de BESIX se distingue par un département Engineering interne, à la pointe des technologies contemporaines. Celui-ci repose sur le savoir-faire exceptionnel de ses experts, pour la plupart des références universitaires dans leurs domaines respectifs. Le département Engineering permet à BESIX de réaliser des projets uniques et d’une haute complexité, notamment sur les plans techniques et environnementaux.

Le développement de l’impression 3D a débuté en 2017 lorsque, lors d’une campagne d’idéation interne, l’idée de tester les applications de cette technologie au domaine de la construction a été sélectionnée par notre programme d’innovation interne. L’impression 3D s’inscrit dans une dynamique d’industrialisation du secteur de la construction, une tendance dont BESIX souhaite être un acteur.

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur la technologie d’impression 3D béton développée ?

La technologie de l’impression 3D de béton est un procédé de fabrication additive capable de produire des composants de construction et d’architecture à grande échelle. Cette technologie, comparée aux méthodes de construction traditionnelles, apporte des avantages tels qu’un temps de construction plus court, un environnement de travail plus sûr, une plus grande liberté de forme, moins de déchets et des émissions de CO2 plus faibles. Il s’agit d’un outil performant.

besix 3D

3DN : A quelle vitesse maximum pouvez-vous imprimer des structures ?

Le temps gagné avec cette technologie était l’un des objectifs du programme d’innovation. Dans notre Lab 3D de Dubaï, nous imprimons des structure à l’aide d’un bras robotique industriel KUKA. Nous pouvons imprimer des objets très rapidement, pour certains en à peine 30 minutes. Tout dépend de l’objet lui-même. Par exemple, une colonne architecturale de 2 mètres de haut est imprimée en moins d’une heure.

3DN : Quel type d’applications réalisez-vous ? Quels sont vos futurs projets ?

Les techniques et les outils du Lab sont améliorés en permanence. Celui-ci nous sert également de show-room afin de convaincre de potentiels clients d’adopter de nouvelles technologies pour leurs futurs projets.

Nous nous concentrons également sur les travaux maritimes et en particulier, l’impression d’éléments de brise-lames. Étant donné que la majeure partie des coûts de construction d’un brise-lames correspond aux ressources logistiques nécessaires pour déplacer les brise-lames de leur site de production jusqu’au chantier de construction, la possibilité d’imprimer sur place, et éventuellement dans l’eau, serait très avantageuse. L’impression 3D permettrait par ailleurs de réaliser des brise-lames sur mesure, aux formes plus complexes et optimisées, par exemple en fonction de la configuration des vagues et des courants marins.

besix 3D

3DN : Quels sont les défis techniques liés à l’impression 3D béton ?

L’impression 3D présente des défis techniques que nous devons résoudre. Dans le domaine maritime par exemple, l’impression de pièces imposantes, comme le sont les éléments de brise-lames, est un véritable défi. La forte teneur en liant des mélanges imprimables actuels risque d’entraîner un craquage thermique, ainsi que des fissures au séchage. Afin de garantir la durabilité de la pièce dans un milieu marin, nous développons avec nos partenaires un mélange imprimable qui satisfera toutes les exigences pour imprimer le contour ou à la fois le contour et le motif de remplissage du brise-lames.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Le secteur de la construction est engagé, depuis quelques années, dans une dynamique de numérisation et d’utilisation d’outils innovants. Avec l’impression 3D, BESIX Group fait le pas vers la prochaine étape, en l’occurrence l’industrialisation du secteur. Briques & bytes : c’est l’avenir ! Retrouvez plus d’informations sur notre site officiel ICI.

besix 3D

Le laboratoire à Dubaï (crédits photo : BESIX)

Que pensez-vous de la technologie de BESIX 3D ? L’impression 3D est-elle l’avenir de la construction ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you