Accueil > Interview > Le projet français CIRCLE : l’impression 3D au service de la dentisterie
Circle

Le projet français CIRCLE : l’impression 3D au service de la dentisterie

Biotech Dental est un acteur français de référence sur le marché de la santé et s’est spécialisé dans l’implantologie dentaire : il fabrique aujourd’hui des implants et prothèses dentaires, gouttières, offre des scanners intra-oral, etc. Le français a créé en 2016 le projet CIRCLE afin d’optimiser tout le processus des prothésistes dentaires. Nous avons rencontré son fondateur, Philippe Veran, pour qu’il nous explique plus en détail l’ambition de ce projet, la façon dont CIRCLE fonctionne et comment il voit le futur de l’impression 3D dans le secteur dentaire.

3DN : Pouvez-vous vous présenter et votre rôle chez Biotech Dental ?

Philippe Veran, je suis le Président Directeur Général du Groupe Biotech Dental qui a été créé en 1987 et le fondateur de CIRCLE en 2016.

3DN : Comment est né le projet CIRCLE et qu’apporte-t-il de nouveau à la dentisterie ?

CIRCLE regroupe un ensemble de savoir-faire techniques, numériques et technologiques, permettant la fabrication de produits de qualité à des tarifs très compétitifs.

Notre savoir-faire unique dans la fabrication additive et dans le domaine de l’usinage de haute précision ont permis de mettre au point des processus de fabrications hybrides qui offrent des solutions révolutionnaires.

Circle

Philippe Veran

En effet, nous avons constaté au sein des laboratoires Français un abandon par les jeunes prothésistes, notamment dans la réalisation de prothèses amovibles. Cela laisse la porte grande ouverte à l’importation sur le sol français de prothèse chinoise ou étrangère en général. A cela s’ajoute un problème de rentabilité dans la réalisation de ces produits qui se veut très chronophage.

Peu d’industriels se sont positionnés sur ce marché, mais Biotech Dental a investi massivement en R&D sur ce domaine et a déposé de nombreux brevets, pour pouvoir apporter des solutions rentables et pérennes à ces acteurs.

Nous apportons donc de nouveaux processus numériques sur des produits délaissés par beaucoup de laboratoires et nous formons à ces nouveaux flux numériques.

Nous pouvons également accompagner les laboratoires lors du choix des différents équipements, pour les adapter à leur typologie et leur organisation. Nous avons donc qualifié des logiciels de modélisation et des scanners 3D, simplifié des logiciels d’usinage, testé et optimisé des machines d’impression 3D résine et d’usinages, mais également créé un centre d’usinage spécifique dans la vallée de Larve pour répondre à tous les besoins de production d’un laboratoire.

Circle

Des prothèses dentaires en stellite

3DN : Quel est le lien entre CIRCLE et l’impression 3D ?

Le groupe Upperside Capital Partners regroupe aujourd’hui une quinzaine de sociétés, dont Biotech Dental et CIRCLE, mais aussi Polyshape, un des leaders européens de la fusion additive. Cette dernière possède une maitrise unique dans cette technologie pour des secteurs comme l’aéronautique, l’aérospatial ou la Formule 1, et nous a permis de bénéficier de son savoir-faire et ses ingénieurs, pour développer des processus de fabrication optimisés, tester et qualifier des poudres titanes ou chrome cobalt et optimiser le temps de fabrication d’une pièce prothétique métallique. Cela nous permet aujourd’hui de délivrer des prothèses sur mesure d’une extrême qualité à un prix jamais proposé à ce jour.

Pour la partie résine, nous avons également sollicité nos propres ingénieurs, et avons déposé plus d’une dizaine de brevets sur des machines d’impression, pour permettre à l’ensemble de la profession des prothésistes d’accéder à une prothèse de qualité, 100% made in France, au meilleur prix.

3DN : Quelles machines utilisez-vous ?

Nous utilisons les machines Trumph CR/CO et titane pour la fusion laser dans l’implantologie ; celles d’EOS pour les prothèses partielles métalliques et enfin les imprimantes de Stratasys pour la réalisation de complets résines qui correspondent aux dentiers.

Circle

L’imprimante 3D Objet500 Dental Selection de Stratasys

3DN : Quels sont les étapes de fabrication de votre prothèse dentaire ?

Les étapes pour le dentiste restent les mêmes excepté s’il utilise l’empreinte optique Condor, qui permet d’avoir un fichier numérique directement à partir du cabinet dentaire et d’augmenter la précision de l’empreinte en évitant les coulées de plâtre.

Pour le prothésiste, le schéma est simple : il scanne les empreintes ou réceptionne le fichier numérique directement ; il modélise leur prothèse, nous envoie le fichier à travers une interface très ergonomique spécialement développée pour eux, et réceptionne in fine le produit sur mesure qu’il a commandé pour caractérisation.

3DN : Quel est l’avenir pour l’impression 3D dans la dentisterie ?

Circle

L’imprimante Truprint

L’impression 3D est en pleine expansion sur le marché du dentaire par les nombreuses possibilités de personnalisation et de développement qu’offre cette technologie.

Il s’agit également de la seule technologie qui consomme uniquement la quantité nécessaire pour la réalisation des produits, ce qui offre des gains de productivité considérables et permet à tous les acteurs de la chaine  de maitriser leurs marges.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Un petit mot pour dire que Circle est une société collaborative, qui est à l’écoute de ses clients exclusifs – les prothésistes dentaires ; qui est en perpétuelle recherche de nouvelles technologies, de nouveaux produits, de nouvelles machines afin d’apporter le plus grand bénéfice à nos clients.

Nous recherchons un nouvel état d’esprit positif au travers de la technologie, une production qualitative, avoir une interface production pour les laboratoires qui permet de suivre en permanence la fabrication et livraison des pièces confiées à Circle, ce qui permet de soulager chacun de nos clients.

Notre volonté est d’accompagner les prothésistes dentaires dans cette révolution numérique, et on estime que 40% des laboratoires de prothèses devraient encore muter vers cette technologie.

Circle deviendra très rapidement leader sur ce marché par sa qualité de production et son approche innovante.

Quel est l’avenir de l’impression 3D pour la dentisterie? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.