menu

Raise3D dévoile sa nouvelle imprimante 3D E2 pensée pour la secteur de l’éducation

Publié le 17 septembre 2019 par Mélanie R.
imprimante 3D E2

A l’approche du salon TCT Birmingham, un des rendez-vous incontournables de l’impression 3D en Europe, certains acteurs du secteur en profitent pour annoncer des nouveautés produits, applications innovantes, etc. C’est le cas du fabricant américain Raise3D qui dévoile une nouvelle gamme d’imprimantes 3D baptisée E2. Disponible à partir de novembre prochain, elle sera réservée exclusivement au secteur de l’éducation en Europe. Revenons sur les principales caractéristiques de cette imprimante 3D E2 !

Raise3D s’est fait une place sur le marché de l’impression 3D FDM grâce à ses machines Pro2 qui ont succédé aux célèbre N2 et N2 Plus. Réputées pour leur généreux volume d’impression, leur système de double extrusion et leur flexibilité, elles ont conquis un bon nombre d’utilisateurs. Le fabricant souhaite développer davantage son portfolio de machines ouvertes d’ici la fin de l’année 2020 en proposant des imprimantes 3D pour des matériaux, applications et industries spécifiques. Cela commence donc par la gamme E2. Diogo Quental, directeur général de Raise3D Europe ajoute : “Raise3D a pour objectif de disposer d’un portefeuille répondant aux besoins spécifiques des principales industries. Notre équipe de R&D a donc conçu une nouvelle imprimante plus facile à optimiser pour chaque industrie, tout en respectant les normes les plus strictes.” 

imprimante 3D E2

L’imprimante 3D E2 intègrera elle aussi un double extrudeur

Les caractéristiques de la gamme E2

Jusqu’ici Raise3D nous avait habitué à des machines assez grandes – la première chose que l’on constate est que la E2 est plus allongée, impliquant alors un volume d’impression 3D moins généreux que ses grandes soeurs. L’imprimante offre en effet un espace de 330mm x 240mm x 240mm, un plateau flexible et un calibrage automatique. On notera la présence de deux extrudeurs indépendants qui permettent une impression en double ou inversée. 

Il semblerait que l’objectif principal de Raise3D soit de faciliter au maximum l’expérience de l’utilisateur afin qu’il puisse intégrer des solutions d’impression 3D de bureau dans ses capacités de fabrication. Pour cela, il explique qu’il a développé RaiseCloud, un écosystème pour gérer le processus d’impression – actuellement en phase de test – et RaiseFactory, une solution clé en main qui permet de lancer plus imprimantes 3D en même temps, disponible en Europe après le salon Formnext. Notons que la machine intègre également un mode économie d’énergie et se met automatiquement en pause lorsque la chambre d’impression est ouverte.

Le CEO de Raise3D monde, Edward Feng, précise : « Il existe toujours un juste équilibre entre convivialité et performance. Chez Raise3D, nous souhaitons que nos imprimantes 3D soient le plus inclusif possible, gérées par des ingénieurs, des experts techniques et de grandes entreprises de fabrication, tout en offrant un accès à des technologies 3D faciles à utiliser qui soutiennent l’éducation, les projets entrepreneuriaux et l’ingénierie de bureau. Nous avons déployé des efforts supplémentaires pour améliorer certains facteurs de convivialité dans l’E2, sans compromettre les performances. »

imprimante 3D E2

Tout comme la gamme Pro2, l’imprimante 3D E2 comprendra la solution RaiseFactory pour permettre de lancer plusieurs machines en même temps

Pour son lancement, l’imprimante 3D E2 devrait être disponible à partir de 2 499€ et réservée uniquement au secteur de l’éducation en Europe. Un prix plus accessible pour les écoles, lycées, fablabs ou universités qui n’ont pas toujours les moyens d’investir dans une solution d’impression 3D professionnelle. De plus, la taille relativement petite de l’imprimante 3D E2 devrait en arranger plus d’un. La machine sera donc présentée pour la première fois du 24 au 26 septembre au salon TCT et livrée à partir de novembre. Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de la nouvelle gamme de Raise3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you