menu

Quelles sont les imprimantes 3D à double extrusion disponibles sur le marché en 2021 ?

Publié le 16 septembre 2021 par Mélanie W.

Les imprimantes 3D FDM possèdent généralement une seule tête d’extrusion, appelée aussi extrudeur, qui vient déposer le filament fondu sur le plateau d’impression. Certaines machines sont toutefois dotées de deux extrudeurs (et même parfois plus) offrant la possibilité d’imprimer avec deux matériaux ou deux coloris. Les fabricants cherchent aujourd’hui à proposer ce type de machines ou une option de double extrusion afin d’élargir les possibilités de l’utilisateur. C’est pourquoi nous vous proposons de revenir sur une sélection d’imprimantes 3D double extrudeurs (revue en 2021), triées par prix croissant, pour mieux comprendre leurs caractéristiques et vous aider à faire le bon choix ! N’hésitez pas à nous faire savoir si une imprimante 3D à double extrusion manque à notre liste !

Geeetech A10M, une imprimante 3D à double extrusion pour les makers

L’imprimante 3D Geeetech A10M est une imprimante 3D développée par la société chinoise Shenzhen Getech Technology Co., Ltd, spécialisée dans le développement d’imprimantes 3D open source. Cette imprimante 3D est une évolution du modèle Geeetech A20. Ce qui l’a rendue particulièrement populaire est sa capacité à imprimer dans différentes couleurs, en utilisant le logiciel Color Mixer, développé par la marque. Cette imprimante 3D a un volume d’impression de 220 x 220 x 260 mm et une structure très similaire à la Creality CR-10. La possibilité d’imprimer avec plusieurs matériaux et d’ajouter un deuxième extrudeur pour un prix avoisinant les 200€ a beaucoup intéressé la communauté des makers.

imprimante 3D double extrusion

L’imprimante 3D est idéale pour les makers

L’imprimante 3D à double extrusion Bibo

Bibo Automatic Equipment Co., Ltd. est un autre fabricant chinois d’imprimantes 3D qui propose une imprimante 3D à double extrusion à un prix abordable. L’option la moins chère, à partir de 499 dollars, est la Bibo 2 Maker E Dual Extruder. L’entreprise indique un certain nombre de caractéristiques, par exemple que les doubles extrudeurs de la machine sont capables d’imprimer deux exemplaires du même objet en même temps, ce qui permet aux utilisateurs de réduire de moitié leur temps d’impression. Ils peuvent aussi créer des pièces en couleur ou avec des supports. Bien qu’un peu plus petite que les autres offres de notre liste avec un volume d’impression de 214 x 186 x 160 mm, la machine possède un certain nombre de caractéristiques telles qu’un plateau chauffant en verre amovible, 2 ventilateurs de buse et une enceinte fermée amovible pour une meilleure impression ABS. Pour ceux qui sont prêts à dépenser un peu plus (649 dollars), l’imprimante 3D BIBO 2 Touch Dual Extruders dispose également d’un système de détection de fin de filament, d’un contrôle wifi et plus encore.

L’imprimante 3D Bibo

Disco Ultimate bi-couleur

La célèbre imprimante 3D de Dagoma, la Disco Ultimate, est disponible en version bi-extrudeur : elle intègre en effet une mono buse et un double extrudeur qui lui permettent d’imprimer en 3D deux couleurs en même temps, mais aussi d’utiliser un support d’impression. Cette machine en kit offre un volume d’impression de 200 x 200 x 200 mm et une épaisseur de couches de 100 microns. La Disco Ultimate bi-couleur est compatible avec une grande variété de matériaux (PLA, PETG, Nylon, ASA, etc.) et intègre un système d’insertion et d’éjection du filament automatique, ainsi qu’une détection de fin de filament. L’imprimante bi-couleur est disponible à partir de 499€ mais vous pouvez également acheter l’add-on bi-extrudeur en tant qu’accessoire à 169€. 21 jours de formation sont inclus pour tout achat de la machine !

imprimantes 3D à double extrusion

La Disco Ultimate

X-Pro de Qidi Technology

La société chinoise Quidi Technology propose une large gamme de produits destinés à l’industrie de la fabrication additive. L’une de ses solutions les plus avancées est la X-Pro, une imprimante 3D à double extrudeur qui permet aux utilisateurs de créer des pièces avec deux matériaux différents en même temps, y compris le matériau de support. Lancée en 2018, la machine présente un volume d’impression maximal limité de 230 x 150 x 150 mm. L’épaisseur de la couche est de 0,05 mm et la précision de l’axe est de 0,011 mm. L’imprimante est compatible avec les thermoplastiques standard, tels que le PLA ou l’ABS. Malgré cela, elle est très populaire sur le marché en raison de son faible coût : on peut la trouver sur le marché entre 500 et 600 euros.

imprimante 3D double extrusion

L’imprimante 3D est l’une des plus abordables de notre sélection

La Da Vinci 2.0A Duo

Le fabricant chinois XYZprinting, qui a récemment fait parler de lui avec sa Da Vinci Color qui combine les technologies FDM et Inkjet, a développé une imprimante double extrudeur low-cost, la Da Vinci 2.0A Duo. Le plateau d’impression de la machine plug&play possède une fonction de détection et de mise à niveau assistée et ses buses se nettoient automatiquement ce qui facilite globalement la maintenance. Avec cette imprimante 3D, XYZprinting propose un modèle low-cost pour imprimer dans différents coloris ou matériaux. Le volume d’impression reste relativement large avec ses 150 x 200 x 200 mm. La Da Vinci 2.0 Duo est disponible à partir de (seulement) 560€.

imprimantes 3D à double extrusion

La machine de XYZPrinting

FlashForge Creator Pro 2

Pour augmenter la productivité des utilisateurs, FlashForge a décidé d’ajouter un deuxième extrudeur à la Creator Pro originale avec la Creator Pro 2. Ces deux extrudeurs peuvent fonctionner indépendamment l’un de l’autre, l’imprimante FDM intégrant la conception dite « anti-grattage » pendant l’impression. Cela signifie que les extrudeurs alternent dans le processus d’impression. Cela évite le suintement et optimise les résultats d’impression. Le Creator Pro 2 offre un volume d’impression fermé de 200 x 148 x 150 mm et fonctionne avec une température de buse allant jusqu’à 240 °C. Le cadre métallique confère à l’appareil une stabilité supplémentaire. La Creator Pro 2 est disponible à partir de 670 €.

L’imprimante 3D offre deux extrudeurs indépendants

L’imprimante 3D à double extrusion de Creality

Lorsqu’il s’agit de machines FDM abordables, Creality est généralement le fabricant qui vient en tête. Et les fans de la marque chinoise qui recherchent une imprimante FDM à double extrusion ont de la chance avec la machine CR-X. Pour cette imprimante, Creality souligne surtout ses capacités pour les couleurs grâce aux doubles extrudeurs. Le volume d’impression est de 300 x 300 x 400mm, une taille décente pour ce type d’imprimante 3D FDM de bureau. De plus, elle embarque un certain nombre de fonctionnalités utiles, notamment un moniteur de filament, et un plateau en carbolysilicone qui présente une bonne adhérence et permet de retirer facilement les pièces, ainsi qu’une fonction de reprise d’impression pour réduire les échecs d’impression. Débutant à seulement 629 dollars, la CR-X est également disponible en version pro pour 799 dollars.

imprimante 3D double extrusion

La Creality CR-X

3DGence DOUBLE P255

La 3DGence DOUBLE P255 du fabricant polonais 3DGence est une imprimante FDM professionnelle conçue pour les utilisateurs possédant certaines connaissances en matière de fabrication additive. La DOUBLE P255 est une version améliorée de l’imprimante DOUBLE, avec une caméra intégrée qui garantit une impression 3D optimale. Le fabricant a également développé de nouveaux extrudeurs et un système de refroidissement optimisé. Son double système d’extrusion permet aux utilisateurs d’imprimer des pièces complexes avec un support soluble dans l’eau. Les buses peuvent atteindre des températures de 270° C et le plateau d’impression peut grimper jusqu’à 160° C. La 3DGence DOUBLE PL255 est capable d’imprimer avec deux couleurs et matériaux différents. Le volume d’impression est de 190 x 255 x 195 mm. Elle peut s’acheter sur le marché pour un prix d’environ 3 000 €.

imprimantes 3D à double extrusion

Sindoh 3DWox 2X, l’imprimante 3D avec guidage vocal

La 3DWOX 2X est l’imprimante 3D à double extrusion du fabricant sud-coréen Sindoh. Elle offre un volume d’impression maximal de 228 x 200 x 300 mm, une épaisseur de couche comprise entre 0,04 et 0,05 mm et comprend un système de deux extrudeurs interdépendants permettant de combiner plusieurs matériaux ou couleurs simultanément. Actuellement, les filaments compatibles sont le PLA, l’ABS, les matériaux flexibles et le PVA ; le fabricant en prévoit encore plus. L’imprimante 3D 3DWOX 2X possède également plusieurs fonctionnalités intéressantes, telles que les notifications par courrier électronique ou un guide vocal qui indique à l’imprimante s’il y a un problème à résoudre. Vous pouvez actuellement acheter la 3D Wox 2X pour environ 3 100 €.

imprimantes 3D à double extrusion

Sigma D25 de BCN3D

L’imprimante 3D Sigma D25, de BCN3D, est la nouvelle génération de la célèbre Sigmax R19. Comme le reste des machines du fabricant espagnol, elle est basée sur le système IDEX (Independent Dual Extruder), qui offre différents modes d’impression avec ses deux têtes : mode miroir, mode duplication, etc. Lancée en 2021, la machine offre un volume d’impression généreux de 420 x 300 x 200 mm et est compatible avec des matériaux plus standard tels que le PLA, le TPU et le PETG, ainsi que des thermoplastiques techniques comme le nylon ou le PC. De plus, le système de double extrusion permet de sélectionner deux types de filaments différents pour créer des pièces avec supports, ou pour créer des modèles bicolores. Elle est disponible à partir de 3 774€.

Volumic Stream Dual 30, une imprimante 3D double extrusion française

L’imprimante 3D à double extrusion Stream Dual 30 fabriquée par la société française Volumic, est l’évolution de la Stream 20 Dual. Avec son châssis en aluminium, elle offre un volume d’impression de 260 x 200 x 30 0mm, un plateau chauffant jusqu’à 300° C, une chambre fermée et une précision allant jusqu’à 6 microns. La Stream 30 Dual est capable d’imprimer jusqu’à 40 matériaux dont des supports d’impression 3D et est compatible avec tous les logiciels de CAO sur le marché, en plus d’avoir une garantie de deux ans. Elle est disponible au prix de 3 890 €.

M300 Dual, l’imprimante 3D à double extrusion de Zortrax

La M300 Dual est une machine développée par le fabricant Zortrax, un des leaders de l’impression 3D FDM. Cette nouvelle machine s’appuie sur la technologie brevetée Layer Plastic Deposition Plus et est compatible avec des matériaux de supports hydrosolubles. Elle offre un volume d’impression de 265 x 265 x 300 mm et intègre un nouveau système de reprise d’impression en cas de coupure de courant, facilitant ainsi le processus d’impression et l’expérience utilisateur. Elle est aussi dotée d’une caméra intégrée. La M300 Dual est disponible à partir de 4 788€.

La Zortrax M300 Dual

Raise3D Pro3

En septembre 2021, le fabricant américain dévoile sa nouvelle gamme de machines FDM, Raise Pro3 Series. Tout comme les gammes précédentes, celle-ci intègre la Pro3 et la Pro3 Plus, qui offrent respectivement un volume d’impression de 300 x 300 x 300 mm et 300 x 300 x 605 mm. Les deux machines sont des imprimantes 3D à double extrusion, équipées de deux extrudeurs interchangeables possédant des buses facilement détachables en fonction du matériau à imprimer. D’ailleurs, le fabricant affirme que ses machines peuvent extruder n’importe quel thermoplastique jusqu’à 300°C. Le lancement officiel de cette nouvelle gamme est prévu pour la fin de l’année 2021, mais vous pouvez déjà pré-commander la Pro3 pour 5 249 dollars et la Pro3 Plus pour 7 249 dollars.

La gamme Raise3D Pro3

La Zmorph i500

Bien que nous ayons précédemment mis en avant la ZMorph VX, pour cette mise à jour de 2021, nous avons voulu nous concentrer sur la première imprimante FDM professionnelle de la société polonaise, la Zmorph i500, qui s’éloigne de ses machines multi-outils tout-en-un. C’est d’ailleurs l’une des rares imprimantes 3D professionnelles de notre liste ; ses nombreuses caractéristiques expliquent son prix de départ de 6 399 $. L’imprimante est non seulement plus grande que de nombreuses machines FDM de bureau, avec un volume d’impression de 500 x 460 x 300 mm, mais elle dispose également de nombreuses fonctions de contrôle et de sécurité telles qu’un écran tactile ergonomique, le Filament Flow System, un système de filtration et une porte à verrouillage automatique.

Ultimaker S5

L’Ultimaker S5 est le dernier lancement de la marque néerlandaise qui réaffirme ainsi son engagement en faveur de l’impression 3D professionnelle, sans négliger la double extrusion. Elle offre un volume d’impression de 330 x 240 x 300 mm et une vitesse d’impression maximale de 24 mm³ / s. Elle est compatible avec la plupart des filaments tels que le PLA, le Nylon, l’ABS … et différents matériaux solubles. Pour la première fois, l’imprimante 3D dispose d’un écran tactile couleur et d’une application mobile. Elle conserve son plateau à calibrage automatique en verre. C’est la première fois que la marque ajoute une chambre d’impression fermée à la machine. Elle est disponible à partir de 6 594 €.

imprimantes à double extrusion

Et pour vous, quelle est la meilleure imprimante 3D à double extrusion ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Les 4 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Antoine Motte dit :

    Il manque la Zortrax inventure avec sa station DSS pour dissoudre le PVA, beaucoup plus fiable que toutes les machines listées ici sauf zmorph

  2. Newby74 dit :

    L’ABSolute2 de Qualup n’est pas citée non plus mais pourrait entrer dans le classement. Il en manque quelques autres également pour un classement complet.

  3. chassaing dit :

    chez EMOTION TECH société française, ils ont deux modèles en double extrusion et Lynxter société française aussi, fabrique une machine en triple extrusion…
    je trouve les chinois très présents par rapport aux Français dans votre article 🙁

  4. HUART dit :

    il manque la Sovol SV4 pro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks