menu

Viktor&Rolf habille son célèbre parfum Flowerbomb d’une parure imprimée en 3D

Publié le 13 janvier 2021 par Mélanie R.
parure imprimée en 3D

A l’occasion du 15ème anniversaire de son célèbre parfum Flowerbomb, la maison de couture néerlandaise Viktor&Rolf a présenté une édition limitée de celui-ci. Il s’agit en réalité d’une parure pour le flacon, parure qui a été imprimée en 3D avant d’être polie et passée en galvanoplastie pour obtenir cette finition en or rose. Un bel exemple qui mêle nouvelles technologies et méthodes traditionnelles et montre bien comment la fabrication additive bouleverse le secteur du luxe. Le projet a été réalisé en collaboration avec L’Oréal, le service d’impression 3D français Erpro qui a utilisé des machines du fabricant Carbon. 

Créée en 1993, Viktor&Rolf s’est rapidement démarquée par son glamour conceptuel et ses collections provocantes. En 2005, elle lance le parfum Flowerbomb qui fait très vite fureur auprès de la gent féminine. Ses créateurs, Viktor Horsting et Rolf Snoeren, affirment dès le début qu’il s’agit d’embarquer le consommateur dans un rêve : “Flowerbomb vous prendra par surprise. Lorsque nous présentons nos collections, nous ne nous contentons pas de présenter des vêtements, nous présentons un rêve et c’est aussi ce qu’est ce parfum.” 15 ans plus tard, ils souhaitent donner un coup de projecteur à leur best-seller en imaginant une parure digne d’une pièce  de Haute Couture.

La parure a été imprimée en 3D (crédits photo : L’Oréal)

Appartenant au groupe L’Oréal qui utilise la fabrication additive pour de nombreux projets depuis maintenant quelques années, la marque s’est tournée vers l’impression 3D pour imaginer une parure complexe et élégante, impossible à obtenir via des méthodes traditionnelles ou du moins, pas aussi rapidement et avec autant d’agilité. C’est le service d’impression 3D Erpro qui s’est vu confier l’impression des différentes parties de la parure. Grâce aux machines résine Carbon, il a produit les différents composants des 15 parures. Chaque composant a été poli, rodé puis assemblé les uns aux autres à la main. Une fois la parure prête, une couche d’or rose a été déposée par électrolyse pour obtenir cette superbe finition.

Olivier Polge est l’un des trois parfumeurs à l’origine de la fragrance. Il explique : « Nous avons conçu ce parfum en poussant les fleurs jusqu’à leurs limites, en étudiant chaque facette d’un bouquet. L’idée principale était de créer 1 000 fleurs de freesia, de rose, de jasmin, et plus encore. Flowerbomb est un tourbillon de pétales créant un vertige pour les sens. » C’est pour rappeler ce bouquet que la parure reprend des branches épineuses et plusieurs fleurs où les pétales sont très détaillés.

La parure a été imprimée en 3D sur une machine Carbon

L’édition limitée comprend 15 flacons seulement et chacun coûte 2 500 euros. On vous l’accorde, on est loin du prix traditionnel d’un parfum, mais soyons honnêtes, c’est davantage un travail de Haute Couture que nous vous présentons là. Vous pouvez retrouver plus d’informations ICI.

*Crédits photo : L’Oréal

Que pensez-vous de cette parure de parfum imprimée en 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you