menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : une imprimante 3D d’argile…

Publié le 24 juin 2018 par Mélanie R.
imprimante 3D d'argile

Retrouvez notre TOP 5 des meilleures vidéos de la semaine sur l’impression 3D et la fabrication additive. Partagez vos vidéos et donnez votre avis en commentaires de l’article ou sur le compte Facebook de 3Dnatives. Très bon dimanche à tous !

TOP 1 : L’impression 3D de béton : La startup française XtreeE a développé un procédé d’impression 3D béton qui a suscité beaucoup d’intérêt de la part des groupes de BTP comme Lafarge et Vinci Construction. L’entreprise est aujourd’hui capable d’offrir une précision au millimètre près et donc d’étendre les possibilités en termes de complexité géométrique notamment. Elle espère que avoir une technologie très fiable et facile d’utilisation dans 2 ans :

TOP 2 : L’innovation automobile s’accélère avec l’impression 3D : Le constructeur automobile Audi s’est tourné vers les technologies de fabrication additive de Stratasys pour créer des prototypes fonctionnels pour ses voitures. Il a notamment utilisé l’imprimante J750, multi-couleurs et multi-matériaux afin de produire des cabochons pour ses feux arrière. Il aurait été 2 fois plus rapide dans la réalisation de ces pièces, un gain de temps non négligeable pour le secteur automobile :

TOP 3 : Un moyen de transport imprimé en 3D : Future Motion est une jeune startup californienne qui conçoit des petits véhicules électriques, que ce soit pour se déplacer ou simplement pour se divertir. Elle a fabriqué One Wheel, un skate électrique à une roue, à mi-chemin entre le snowboard, le surf et le skateboard. Elle a utilisé l’impression 3D afin de tester plusieurs versions du dispositif, le tout très rapidement ; Future Motion peut ainsi tout tester en interne. La startup a imprimé en 3D du nylon et de la fibre de carbone pour créer le cadre du châssis :

TOP 4 : Un robot-imprimante 3D : Le fabricant allemand BigRep s’est associé avec Nowlab pour créer RAM (Robot Additive Manufacturing) qui correspond à la rencontre entre un robot ABB à 6 axes et une imprimante 3D. Il permet d’imprimer sur n’importe quel objet déjà existant ; l’entreprise allemande imagine par exemple créer tout le circuit électronique d’une pièce directement sur celle-ci. Le robot pourrait également réparer certains objets ou leur donner davantage de fonctionnalités performantes :

TOP 5 : Une imprimante 3D d’argile : WASP est une entreprise italienne à l’origine de plusieurs machines delta FDM, notamment d’une imprimante XXL idéale pour le secteur de la construction. Elle nous présente cette fois sa gamme de machines capables d’extruder de l’argile. La WASP Delta 2040 imprimerait 70 cm en 1h30, facilitant alors vos projets d’architecture ou de design  :

Pour rester informé de toute l’actualité de l’impression 3D, abonnez-vous à notre RSS ou à nos pages Facebook, Twitter, Google+ ou LinkedIn.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you