menu

Les nouveaux contrats de l’US Air Force avec Inkbit et BotFactory

Publié le 30 mars 2021 par Philippe G.

Depuis plusieurs années maintenant, les forces militaires de différents pays ont recours à la fabrication additive pour augmenter leur production et améliorer leur flexibilité. Nous vous parlions par exemple en décembre dernier de la collaboration entre l’armée française et HAVA3D pour installer la plus grande ferme d’imprimantes 3D militaire en Europe. Mais si les forces françaises sont désormais des habituées de l’impression 3D, elles ne sont pas les seules. De l’autre côté de l’Atlantique, les troupes américaines utilisent également l’impression 3D, et ce, de diverses manières. Que ce soit pour la construction de caserne ou la production d’armement et de pièces, la fabrication additive est devenue une technologie nécessaire. C’est dans cette optique que l’US Air Force (USAF) a récemment annoncé deux nouveaux contrats : avec Inkbit et BotFactory. 

Auprès d’Inkbit, dans le cadre d’un programme de 1,7 millions de dollar, l’USAF a commandé trois systèmes d’impression 3D intelligent. Une machine multi-matériaux capable d’imprimer des matériaux extrêmement flexibles avec une grande précision. Baptisé Inkbit Vista, et basé sur le procédé Vision-Controlled Jetting de l’entreprise, le système d’impression 3D est capable de traiter jusqu’à 4 matériaux à la fois. Les utilisateurs peuvent donc produire des pièces avec trois matériaux de construction différents, le quatrième servant de matériau de soutien pendant l’impression. Enfin, la machine bénéficie d’un système de contrôle en temps réel. “La fabrication additive est utilisée pour créer des matériaux adaptés à l’utilisation finale, satisfaire aux normes d’assurance qualité et réduire les coûts de production généraux des systèmes existants” confie Davide Marini, co-fondateur et CEO d’Inkbit. 

botfactory

L’Inkbit Vista (crédits photo : Inkbit)

La collaboration entre l’US Air Force et la BotFactory 

Le partenariat entre la BotFactory et l’USAF est destiné à développer le programme AFWERX, qui a pour objectif de accroître les capacités de production. Les forces américaines ont demandé à la société de construire une machine de bureau automatisée pour l’impression 3D et l’assemblage de circuits imprimés (PCB) sur site et à la demande. Les PCB sont nécessaires pour de très nombreuses activités de l’USAF, des composants des avions jusqu’aux uniformes des soldats. Malgré des progrès considérables dans la technologie des PCB au cours des dernières années, les progrès dans les méthodes de production à petite échelle et de prototypage sont encore à développés. Et l’impression 3D pourrait être la solution. 

Le cofondateur et directeur technique de BotFactory, Carlos Ospina, explique : « L’intégration de l’impression à jet d’encre et des capacités de pick-and-place pour la fabrication de PCB est quelque chose que personne ne fait, et nous sommes ravis de travailler avec l’USAF pour résoudre un problème qui est si critique pour la sécurité nationale des États-Unis« . Deux nouveaux contrats pour l’USAF, qui démontrent à leur tour combien la fabrication additive et le secteur militaire sont devenus complémentaires.

Crédits photo de couverture : Lance Anderson

Que pensez-vous de l’importance de l’impression 3D au sein des forces militaires ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you