Le premier site d'information sur l'impression 3D

Accueil > Art/Design > L’Etoile de la mort recréée grâce à l’impression 3D
Star Wars impression 3D

L’Etoile de la mort recréée grâce à l’impression 3D

A l’occasion de la sortie nationale du nouveau film Rogue One, dérivé de la saga Star Wars, l’Espagne et l’Australie ont recréé la célèbre Etoile de la Mort grâce à différents procédés d’impression 3D. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la célèbre saga utilise l’impression 3D.

A Madrid, sur la place Puerta de Alcalá, une imprimante 3D géante est en train de fabriquer une Etoile de la Mort de deux mètres de large. Cette imprimante 3D grande échelle a été fournie par l’entreprise américaine ErectorBot.

Star Wars impression 3D

La technologie utilisée pour fabriquer cette structure est l’impression par dépôt de matière fondue. L’imprimante est enfermée dans un large cube en verre ce qui permet aux spectateurs d’assister à la fabrication additive de ce célèbre globe en direct. L’Etoile de la Mort est imprimée avec du filament PLA. Son diamètre sera de deux mètres et son poids de plus de 100 kilos une fois terminée. Sa fabrication est suivie de très près par l’ingénieur Leonard Dodd, le créateur de l’imprimante ErectorBot.

Star Wars impression 3D

L’Etoile de la Mort attire déjà l’attention de plusieurs touristes qui sont invités à partager leurs photos de la structure 3D sur les réseaux sociaux. Une belle promotion pour le nouveau film mais également pour la ville de Madrid.

La structure devrait être prête le 18 décembre, quelques jours après la sortie française du film au cinéma.

Star Wars impression 3D

En Australie, l’entreprise 3D Printing Studios a de son côté fabriqué la structure en moins de trois semaines, après avoir reçu les modèles 3D très détaillés de la part de Disney.

Le modèle, qui pèse 150 kilos cette fois-ci, a été fabriqué depuis plusieurs imprimantes 3D de chez 3D Systems et Stratasys avec différents matériaux.

Nous avons utilisé plusieurs imprimantes 3D notamment une ProJet 3500 HD Max pour imprimer la tranchée très détaillée qui sépare les deux hémisphères, une Objet Connex pour toutes les parties plus larges et d’autres pour imprimer les composants structurels.” explique Stuart Grover, co-fondateur de 3D Printing Studios.

Star Wars impression 3D

La structure sphérique de l’étoile a été découpée à partir d’une plaque acrylique transparente tandis que les deux pôles ont été imprimés en 3D afin de bien reproduire tous leurs détails.

La complexité de ce projet résidait dans le fait que nous devions gérer et manipuler un fichier 3D très lourd et s’assurer que l’Etoile de la Mort était structurellement solide étant donné qu’elle pèse plus de 150 kilos, continue Grover. C’était quand même un projet amusant et nous en savons maintenant plus sur cette étoile.”

Star Wars impression 3D

Cette Etoile de la Mort est exposée à l’accueil du Event Cinemas de Sydney.

Quelle Etoile de la Mort préférez-vous ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.