menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : un spray pour mieux scanner vos pièces…

Publié le 30 mai 2021 par Mélanie R.
spray scan

Cette semaine, découvrez le spray pour scan 3D d’AESUB : l’entreprise a développé une solution pour améliorer la qualité de vos numérisations 3D. En appliquant un spray sur la pièce à capturer, on évite tout défaut ou erreur, permettant d’obtenir alors un travail optimal. On vous propose également de regarder le quatrième épisode de Good Morning 3D, l’émission dédiée aux tendances de la fabrication additive. Enfin, découvrez notre test de la machine Epsilon W50 : du déballage à l’impression, on a tout essayé ! On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche à tous !

TOP 1 : AESUB et ses sprays pour la numérisation 3D : Quand il s’agit de scanner une pièce en 3D, il faut veiller à certains points pour être sûr d’obtenir une surface nette. Par exemple, il est capital de ne pas laisser la lumière traverser l’objet à numériser autrement le scanner ne captera qu’une fraction des faisceaux réfléchis, laissant place à un scan de moins bonne qualité. L’entreprise allemande AESUB a imaginé une solution pour contourner ce problème : elle a développé une gamme de sprays qui permet d’améliorer la qualité des numérisations 3D. On vous laisse découvrir un exemple dans la vidéo ci-dessous :

TOP 2 : L’impression 3D, plus forte que l’injection ? L’épisode 4 de Good Morning 3D revient sur les enjeux de la fabrication additive utilisée dans la production de masse. A travers les témoignages de nos experts, nous sommes revenus sur les points clés de l’impression 3D de grandes séries. Les sociétés HP, L’Oréal et Sculpteo ont ainsi présenté des cas d’applications concrets de la technologie et les défis qu’il reste à relever. La startup 3Deus Dynamics nous a quant à elle expliqué son procédé de moulage dynamique :

TOP 3 : On a testé l’Epsilon W50 : Le fabricant espagnol BCN3D propose aujourd’hui une gamme d’imprimantes 3D FDM professionnelles. 3Dnatives a eu la chance de tester son modèle Epsilon W50 et d’imprimer de nombreuses pièces avec des matériaux variés. Après 180 heures d’impression 3D, Elliot nous livre un retour en vidéo (en anglais). Parmi les points clés de la machine, on retiendra sa fiabilité, ses deux extrudeurs indépendants et son volume d’impression :

TOP 4 : AddUp Wetalk : Le fabricant français AddUp est spécialiste de la fabrication additive métal depuis quelques années ; il a récemment lancé sa nouvelle machine, la FormUp 350. Jérôme Dubois est Responsable des projets de développement des nouvelles machines chez AddUp et explique dans la vidéo ci-dessous les différentes étapes qui ont permis de concevoir cette nouvelle solution industrielle :

TOP 5 : Fabrication additive et dentisterie : Vous le savez, l’un des principaux avantages de l’impression 3D est sa capacité à fabriquer des pièces sur-mesure. Un point clé dans le secteur médical où chaque dispositif peut être adapté au patient. Dans le dentaire, les technologies 3D sont depuis longtemps utilisées pour produire divers applications, de l’implant à la couronne. Aujourd’hui, plusieurs acteurs se sont spécialisés sur ce créneau, notamment 3D Systems qui propose une gamme de machines pour le dentaire. C’est le cas de la NextDent 5100 dont les caractéristiques sont présentées dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de la solution de spray pour le scan 3D proposée par AESUB ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you