menu

L’impression 3D permet une double greffe de main et de visage

Publié le 8 février 2021 par Mélanie R.
greffe impression 3D

Une équipe d’ingénieurs cliniques de Materialise et de chirurgiens du NYU Langone ont sûrement écrit une page d’histoire en réalisant la première double greffe de main et de visage au monde. Le succès de cette transplantation est dû en grande partie à l’impression 3D et plus particulièrement aux outils personnalisés créés. Les outils de planification imprimés en 3D de Materialise ont permis aux chirurgiens d’obtenir la rapidité et la précision nécessaires pour mener à bien cette procédure médicale complexe. Le patient de 22 ans a été victime d’un accident de voiture dans lequel il a subi des brûlures, d’importantes lésions des tissus mous et de graves blessures au visage et aux bras. Dirigée par le Dr Eduardo D. Rodriguez, professeur de chirurgie plastique reconstructive et président du département de chirurgie plastique Hansjörg Wyss de l’Université de New York à Langone, cette procédure devrait améliorer l’apparence du patient et sa qualité de vie.

La modélisation 3D a joué un rôle crucial dans la préparation de l’opération. Alors que l’équipe a eu quatorze mois pour se préparer, une fois qu’un donneur compatible a été trouvé, ils n’ont eu que 24 heures pour commencer l’intervention. Une fenêtre de tir qui laissait peu de place à l’erreur ou aux décisions de dernière minute. Les ingénieurs de Materialise ont utilisé les données scannées du patient pour créer un modèle 3D personnalisé. Grâce à ce modèle, les chirurgiens et les ingénieurs cliniques ont pu planifier virtuellement l’intervention et anticiper les scénarios possibles. Le modèle 3D offrait un rendu très détaillé et personnalisé de la structure osseuse du patient. Cela leur a permis de répéter l’opération avec précision et d’affiner leur plan en conséquence. L’équipe a ainsi pu déterminer le déroulement optimal de l’opération et créer un plan chirurgical précis.

Materialise Double Transplant

La planification pré-chirurgicale a permis aux chirurgiens de sélectionner et de positionner virtuellement divers implants médicaux afin de prévoir l’ajustement anatomique optimal (crédits photo : Materialise)

Bryan Crutchfield, vice-président et directeur général, explique toute l’importance de la modélisation 3D : « La planification basée sur l’imagerie médicale et l’impression 3D ont complètement révolutionné les soins personnalisés aux patients en fournissant aux chirurgiens des informations détaillées et un niveau de confiance supplémentaire avant d’entrer dans la salle d’opération. En conséquence, les principaux hôpitaux adoptent des services de planification et d’impression 3D dans le cadre de leurs pratiques médicales car ils créent un niveau de prévisibilité qui serait impossible à atteindre sans l’utilisation des technologies 3D.« 

Les outils 3D utilisés dans la planification pré-chirurgicale ont également permis aux chirurgiens de sélectionner les implants médicaux ainsi que de prédire leur positionnement anatomique optimal. Une fois le plan chirurgical établi, Materialise a imprimé en 3D les modèles anatomiques et les outils à utiliser lors de la chirurgie de transplantation. Cela comprenait notamment un guide de coupe pour le repositionnement et la fixation des fragments osseux propres à l’anatomie du patient. La précision offerte par ces outils médicaux a permis de réduire considérablement la durée totale de l’opération. Materialise explique qu’elle a aussi imprimé en 3D des étiquettes d’identification stérilisables pour les nerfs et les vaisseaux sanguins et des attelles pour bien positionner la main du donneur pendant la reconstruction des tissus mous.

Materialise Double Transplant

Les ingénieurs de Materialise ont coordonné le développement d’un plan chirurgical et ont créé un modèle 3D basé sur des scanners CT (crédits photo : Materialise)

Le Dr Rodriguez conclut : « Une chirurgie de transplantation complexe comme celle-ci rassemble une grande équipe de spécialistes et présente des défis nouveaux et uniques. Cela exige une planification minutieuse et rend le timing, l’efficacité et la précision absolument essentiels. La planification virtuelle de l’opération en 3D et la création d’outils spécifiques au patient, imprimés en 3D, offrent des informations supplémentaires dans la phase préopératoire et des niveaux accrus de rapidité et de précision pendant une opération où le temps est un facteur critique. » Une chose est sûre, la fabrication additive a une place de choix dans la médecine. Vous pouvez retrouver le communiqué de presse officiel ICI.

Que pensez-vous du rôle de l’impression 3D quand il s’agit d’une greffe ?  Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you