menu

Deux tiers des fabricants industriels utilisent déjà l’impression 3D

Publié le 11 octobre 2014 par Alex M.

Alors que de nombreuses analyses sortent régulièrement sur l’écosystème et les développements de l’impression 3D, le cabinet américain PwC propose une nouvelle étude sur l’adoption de l’impression 3D par les acteurs industriels, mais aussi les progrès qu’ils restent à accomplir pour qu’elle dépasse son statut de technologie émergente.

Le cabinet PwC dévoile ainsi les résultats d’un sondage réalisé en février 2014 auprès de 100 fabricants industriels, où l’on apprend que deux tiers des répondants utilisent ou sont en cours d’expérimentation de l’impression 3D. Même si une majorité avouent encore chercher les meilleures applications possibles pour leur domaine, près de 38% affirment l’utiliser à des fins de prototypages ou bien pour la fabrication de produits finis.

article_pwc

2/3 des industriels déclarent utiliser ou expérimenter l’impression 3D

Le cabinet PwC propose également un recensement non-exhaustif des applications potentielles de la technologie dans un futur proche. Principal point commun à la majorité des secteurs : la possibilité de créer des pièces personnalisées à moindre coût. L’analyse secteur par secteur :

Secteur Industriel

Applications futures et émergentes de l’impression 3D

Automobile et industrie manufacturière
  • Consolider plusieurs composants au sein d’une seule et même pièce complexe
  • Créer de l’outillage de production
  • Produire des pièces de rechange et des composants
  • Accélérer le cycle de développement produit grâce au prototypage rapide, et aux tests de forme et d’ajustement
Aérospatiale
  • Créer des pièces à géométrie complexe non réalisables avec les méthodes traditionnelles
  • Contrôler la densité, la rigidité et la propriété des matériaux de certaines pièces; mais aussi appliquer ces propriétés sur l’ensemble d’une pièce
  • Créer des pièces plus légères
Pharma/
Santé
  • Planifier des chirurgies grâce à des modèles anatomiques précis réalisés à partir de scanners ou IRM
  • Développer des implants ou prothèses orthopédiques sur-mesure
  • Utiliser des cadavres imprimés en 3D pour la formation médicale
  • Bio-imprimer des tissues vivants pour le test de médicaments
Distribution
  • Créer des jouets, bijoux, jeux, décorations et autres produits personnalisés
  • Imprimer des pièces de rechange ou de remplacements pour l’automobile, pour la maison par exemple
Sports
  • Créer des formes et des géométries complexes non réalisables avec les méthodes traditionnelles
  • Créer de l’équipement de protection sur-mesure pour plus de sureté
  • Créer des crampons customisés pour les chaussures de football basés sur les données bioméchaniques
  • Créer des prototypes multi-couleurs et multi-matériaux pour les tests produits

Pour retrouver l’ensemble de l’étude, rendez-vous sur le site de PwC.

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you