menu

La CFI3D, une communauté francophone fédératrice autour de l’impression 3D

Publié le 22 janvier 2019 par Mélanie R.
cfi3D

La Communauté Francophone de l’impression 3D (CFI3D) rassemble aujourd’hui plusieurs milliers de passionnés et de curieux autour des technologies 3D. Sous la forme d’un groupe Facebook, elle est dédiée à tous les sujets qui touchent au secteur, que ce soit des questions quant à une impression ou un logiciel, des suggestions de modèles 3D, des partages de bonnes pratiques, etc. L’objectif de la communauté est sensibiliser le plus large public qu’il soit aux usages de l’impression 3D et ses enjeux. Nous avons rencontré José, créateur du groupe et les autres membres fondateurs afin d’en savoir plus sur cette initiative francophone qui grandit de jour en jour.

3DN : Pourriez-vous présenter la CFI3D ainsi que ses membres fondateurs ?

La «Communauté Francophone de l’Impression 3D» (CFI3D) a été créée par moi-même, José L., informaticien de formation, en juillet 2014 sous la forme d’un groupe Facebook où les échanges inter-membres se font essentiellement en français. D’autres administrateurs bénévoles sont venus par la suite pour donner un coup de main, tous profils confondus, je pense ainsi à Lionel, Amadou, Chloé, Benjamin, Stephen, Christophe, Patrice, Xavier, Pascale et Aurélie.

On retrouve dans l’équipe des makers, des passionnés de technologies, des designers ou experts du digital. C’est cette hétérogénéité qui fait toute la richesse de cette communauté. On le voit aussi dans ses membres : ils viennent de tous horizons, on a des professionnels qui travaillent dans divers secteurs et des amateurs qui sont très intéressés par l’impression 3D.

3DN : Pourquoi avoir créé une communauté autour de l’impression 3D?

Au moment de la création du groupe, on ne retrouvait que quelques sites web ou forums en langue française, et il n’existait que très peu de groupes francophones sur Facebook ou sur les autres réseaux sociaux, et encore moins de groupes qui abordaient l’impression 3D sous des angles aussi variés. CFI3D est très probablement le premier groupe généraliste francophone qui soit autant fédérateur.

L’originalité de la CFI3D est de «décloisonner» les groupes de membres venus d’horizons différents afin de permettre à tout un chacun d’avoir une vision la plus large possible des technologies 3D.

Parmi les grandes lignes directrices de la communauté : pouvoir faire se rencontrer et discuter les membres autour d’articles issus de veilles technologiques, d’entre-aide concernant l’usage du matériel naissant et évoluant, ainsi qu’évaluer les attentes et besoins de chacun, sensibiliser sur cette (r)évolution et participer si possible à certains projets collaboratifs.

cfi3D

La communauté permet de répondre à certaines problématiques de l’impression 3D

3DN : A qui s’adresse cette communauté aujourd’hui? Combien de membres compte-t-elle?

Cette communauté s’adresse à tous les utilisateurs francophones de Facebook, professionnels ou non, qui souhaitent mettre en adéquation l’impression 3D, ou les autres technologies 3D utilisées en parallèle, avec leurs attentes du quotidien.

La CFI3D compte actuellement entre 3 000 et 4 000 membres actifs de plus d’un an d’ancienneté. Comme le groupe est public, beaucoup d’autres personnes non membres peuvent juste se contenter de lire les posts et commentaires.

3DN : Quels sont les principaux sujets abordés dans cette communauté ?

Nous avons regroupé les sujets les plus abordés en sept familles : Informations CFI3D, Impression 3D, Imprimantes 3D, Matériaux, Modélisation, Post-traitement et Tutoriels.

Chaque publication a désormais une étiquette qui permet de trier pertinemment chaque information. L’objectif est de créer un maximum de clarté pour que n’importe qui puisse trouver facilement l’information qu’il cherche.

Les membres de la communauté peuvent partager leurs impressions 3D (photo publiée dans le groupe par Yohanna Gino)

3DN : Comment voyez-vous l’avenir de l’impression 3D chez les makers ? Plus particulièrement en France ?

Cette question est limitative quant au potentiel de l’impression 3D ; appelée « fabrication additive » dans le milieu professionnel. Le maker pour moi est un simple particulier qui va être passionné par l’optimisation de sa machine en termes de performances et de qualité de production des objets.

Pour faire un parallèle avec l’informatique, on a longtemps pensé que ce serait un outil seulement utilisé par des « petits génies ». En fait l’impression 3D, comme pour l’informatique, va concerner la majorité des gens de par les multiples domaines qui seront impactés (aérospatial, transport, construction, prototypes, objets du quotidien, médecine, alimentation, etc.). Il est donc impératif d’être le mieux informé possible de façon à savoir évaluer l’outil d’impression qui correspondra en tous points aux attentes de notre quotidien. On ne peut plus raisonner en termes de produit standard mais davantage dans une optique de « faire du sur mesure » et de se projeter au-delà de l’effet de mode.

Pour la France, il faut envisager de changer d’époque en évitant de se leurrer que seul l’outil compte au détriment de ce qu’on peut en faire dans différents domaines. Derrière l’outil, il y a des services et des interactions sociales et c’est ce que le groupe CFI3D tente de révéler également au fil du temps. Cette problématique ne se limite pas à la France et s’étend bien au monde entier.

cfi3D

La CFI3D participe à la démocratisation de l’impression 3D

3DN : Un dernier mot pour lecteurs ?

Tout d’abord une pensée d’encouragement à notre talentueux administrateur Stephen dans son combat du moment. J’en profite également pour remercier tous les administrateurs bénévoles qui permettent à cette communauté de grandir tous les jours ! En 2016, nous avons atteint les 1000 membres, deux ans après nous avons triplé et j’espère que cela va continuer ainsi. J’invite donc tous les passionnés de technologies 3D à s’inscrire au groupe et à partager leurs questions et retours d’expérience.

Et parce que ce sont nos membres qui parlent le mieux de la communauté, je souhaitais finir en leur laissant la parole :

Anthony L., membre actif depuis le  27 octobre 2016 : « La générosité avec laquelle les membres les aguerris offrent leur savoir découle d’un moteur : la passion d’une innovation à échelle humaine, à échelle locale, dans un objectif copyleft. Ce qui fait la force de ce groupe c’est ce dont je témoigne : alors que j’étais débutant, c’est sans complexe et avec patience que la communauté m’a accompagné, pour qu’aujourd’hui je sois en train d’envisager d’en faire mon activité principale

* Stéphane B, membre actif depuis le  12 mai 2016 : «  J’ai rejoins le groupe communauté Francophone de l’impression 3D depuis déjà plusieurs mois, et c’est le premier concernant cette technologie auquel je me suis abonné. Son gros avantage est d’avoir beaucoup de passionnés qui partagent autant leurs opinions que leurs découvertes et leurs techniques. »

* Charles D, membre actif depuis le  5 janvier 2016 : «  CFI3D est une communauté sur Facebook diversifiée et active ; chacun publie ses créations, s’entraide, partage ses expériences (matériaux, machines) et régulièrement on y trouve des articles sur l’évolution de l’impression 3d.

* Léa L., membre actif depuis le  8 août 2018 : «  Nous sommes une famille passionnée par l’impression 3D (moi, mon fils et mon mari). Nous avons tous investi dans diverses machines. L’impression 3D en règle générale est une véritable jungle! Grâce à la page Facebook CFI3D nous avons pu régler énormément de problèmes de compréhension sur nos machines existantes, mais en plus créer notre propre imprimante 3D grâce à tous leurs conseils. Que vous soyez débutant ou utilisateur averti, il y a de grandes chances que vous trouviez réponse à votre question.»

* Christophe R, administrateur et membre actif depuis le  21 avril 2015 : « Je cherchai un groupe de discussion, de partage, d’entraide et je suis tombé sur la CFI3D sur Facebook, que j’ai trouvé plus convivial que les forums présents sur le net, forcement le visuel n’est pas le même. Le groupe permet de poster ses impressions, de poser des questions sur ses problèmes ou interrogations, d’y trouver des réponses car beaucoup de sujets y sont abordés, de se tenir au courant des avancées technologiques. »

* Aurélie A, administratrice et membre actif depuis le  17 octobre 2017 :« Là où CFI3D m’a aidée, c’est l’approche critique et maker des membres fondateurs et de la communauté ! J’ai été nommée administratrice début 2018, José souhaitait apporter une touche féminine à l’équipe et la renforcer par la même occasion ! Je n’ai pu refuser tant la communauté m’a apporté ! J’espère leur apporter autant qu’ils m’ont donné aujourd’hui ! »

* Sylvain Q., membre actif depuis le  12 mai 2016 : «  Le groupe CFI3D, groupe sympathique et hétéroclite. Ce mélange avec assez d’harmonie pro comme amateur, résineux comme FDM, réactif dans l’entraide, et pouvant polémiquer sur des sujets sensibles. il est bien agencé et maîtrisé par ses administrateurs. »

* Kévin P., membre actif depuis le  7 septembre 2015 : «  Je suis inscrit sur le groupe Facebook CFI3D depuis Septembre 2015 où nous étions seulement à peine 600 membres. En 3 ans, le nombre de membres a été multiplié par un peu plus de 7 c’est hallucinant !! Preuve que l’impression 3D intrigue de plus en plus. C‘est selon moi le seul groupe français qui permet vraiment d’avoir une relation saine entre certains pros et hobbyistes. »

Que pensez-vous de la CFI3D ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK