Accueil > Interview > Startup 3D du mois: Desktop Metal baisse le coût de l’impression 3D métal
desktop metal

Startup 3D du mois: Desktop Metal baisse le coût de l’impression 3D métal

La fabrication additive métal est de plus en plus convoitée par les acteurs du marché, convaincus qu’elle permet de réduire les coûts de production tout en augmentant sa vitesse et sa qualité. Les fabricants d’imprimantes 3D cherchent à développer des solutions professionnelles moins chères comme Xact Metal ou encore Markforged. Ce mois-ci, nous nous intéressons à la startup américaine Desktop Metal, fondée en octobre 2015, qui a le même objectif : la jeune pousse a dévoilé il y a quelques mois ses deux solutions d’impression 3D métal low-cost qui permettent la création rapide de pièces métalliques d’une qualité élevée. Nous avons rencontré son CTO et co-fondateur, Jonah Myerberg, afin d’en savoir plus sur les ambitions de Desktop Metal et sa vision du marché.

3DN : Pouvez-vous nous présenter Desktop Metal et ses origines ?

L’avènement de l’impression 3D métal promet de changer considérablement les moyens de production et de fabrication. Toutefois, les options disponibles sur le marché concernant cette technologie n’ont pas réussi à tenir cette promesse. Les méthodes actuelles sont trop chères, trop industrielles pour le prototypage et pas assez rapides et efficaces pour de la production de masse. Fondamentalement, différentes approches sont nécessaires pour que l’impression 3D métal dépasse ses limites et réponde aux besoins de conception et de fabrication.

desktop metal

Jonah Myerberg, CTO et co-fondateur de Desktop Metal

La mission de Deskop Metal a débuté avec un challenge : comment l’impression 3D métal peut-elle devenir plus accessible aux équipes d’ingénierie? En 2013, notre CEO, Ric Fulop, a commencé à travailler avec des experts internationaux en science des matériaux, ingénierie et fabrication additive. Ils ont cherché à poursuivre la mission première de l’entreprise afin accélérer l’adoption de l’impression 3D métal dans le processus de fabrication grâce à la création d’une technologie innovante qui produit des pièces complexes à l’échelle.

3DN : Pouvez-vous nous expliquer la principale utilisation de DM Metal Studio et DM Production System ?

Le Studio SystemTM est le premier système de bureau conçu pour apporter l’impression 3D métal dans l’atelier de fabrication. 10 fois moins cher que les systèmes conventionnels, le Studio System permet aux équipes d’ingénierie et de design de créer des pièces en métal plus rapidement. En éliminant l’utilisation de lasers et de poudres, le système est sans danger quel que soit le type d’établissement dans lequel il se trouve. En tant que solution complète, le Studio System inclut également un four de frittage entièrement automatisé avec des durées de cycles rapides et une température maximale de 1 400°C, permettant ainsi le frittage d’une grande variété de métaux. Grâce à l’intégration de logiciels et matériaux innovants, notre imprimante 3D métal et notre four simplifient le processus d’impression et de post-traitement.

desktop metal

Les deux solutions de Desktop Metal

Le Production SystemTM est le premier système d’impression 3D pour la production de masse qui offre la vitesse, la précision et le coût par pièce suffisants pour concurrencer les méthodes de fabrication traditionnelles. Basé sur une nouvelle approche de l’impression 3D métal, le « Single Pass Jetting », l’imprimante fabrique des pièces en métal en quelques minutes au lieu de quelques heures avec une grande précision. A une vitesse 100 fois plus rapide que les systèmes équivalents sur le marché, la machine offre des capacités de rendement améliorées pouvant aller jusqu’à 8 200 cm3/h.

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre procédé de Single Pass Jetting ?

Notre imprimante 3D fonctionne à partir d’un nouveau procédé, le Single Pass Jetting (SPJ). Créé par les fondateurs des procédés de binder jetting et single pass inket, Ely Sach et Paul Hoisington, la technologie permet de produire rapidement toutes sortes de pièces. Elle est bi-directionnelle. Un rouleau vient déposer et compresser une fine couche de poudre métallique. Un liant est ensuite projeté sous la forme de millions de gouttelettes par la tête d’impression via 32 000 buses. Celui-ci vient lier couche par couche le matériau.

desktop metal

La solution de Desktop Metal est dotée d’un four de frittage

3DN : Quels sont les secteurs sur lesquels Desktop Metal se concentre ?

Desktop Metal accélère la transformation de la fabrication avec des solutions complètes d’impression 3D métal pour adresser les défis aujourd’hui sans réponse de la vitesse, des coûts et de la qualité. Nous faisons de cette technologie un outil essentiel pour les ingénieurs et les fabricants du monde entier.

Nous pensons qu’un grand nombre d’industriels seront intéressés par le Studio System, comme le secteur de l’automobile par exemple. Il est idéal pour le prototypage et les besoins d’impression 3D métal à faible volume.

Le Production System est particulièrement adopté pour la fabrication grand volume de pièces métalliques complexes et performantes. Puisqu’aucun outillage n’est nécessaire, il peut surpasser les méthodes de fabrication traditionnelles comme la fonte, tout en ajoutant les principaux avantages de la fabrication additive notamment la production à flux tendus et la personnalisation de masse.

desktop metal

3DN : Comment voyez-vous l’avenir de la fabrication additive et quels sont les futurs développements de Desktop Metal ?

Les retours que nous avons reçus après le lancement de nos imprimantes Desktop Metal sont très positifs et nos premiers clients ont été très enthousiastes à l’idée de mettre en place notre technologie. Nous pensons que les technologies de fabrication additive métal ont un réel potentiel, elles peuvent vraiment faire la différence en termes de rapidité, de coût et de personnalisation.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Chez Desktop Metal, nous nous sommes engagés à rendre la fabrication additive métal accessible à l’ingénierie et la production. Avec nos deux solutions complètes d’impression 3D, nous pensons que cette technologie marquera un tournant fondamental dans la façon dont les produits seront développés et mis sur le marché. Ce sont deux approches innovantes qui réduisent les coûts et augmentent considérablement la vitesse, la sécurité et la qualité de l’impression.

Le Studio System comprenant l’imprimante et le four de frittage est actuellement disponible à la réservation pour $120 000 avec une livraison prévue pour septembre. Le Production System est aussi disponible en précommande avec une livraison prévue pour début 2018.

Desktop Metal peut-elle rendre la fabrication additive métal plus accessible? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.