menu

Zigante, des montres françaises imprimées en 3D sur-mesure et écologiques

Publié le 7 mai 2021 par Mélanie W.
zigante

L’impression 3D offre de nombreux avantages notamment la possibilité de concevoir des objets et produits sur-mesure, à moduler selon les envies et les besoins des consommateurs. C’est une méthode de production qui permet également de réduire notre empreinte écologique, n’utilisant que la matière nécessaire. C’est en tout cas ce qui a poussé la jeune pousse française Zigante à recourir à l’impression 3D FDM pour créer ses montres : imprimées en 3D à partir de PLA, tous ses composants sont entièrement configurables selon les goûts et les couleurs. Vous pouvez ainsi choisir votre boîtier, votre fermoir mais aussi le bracelet et le cerclage. Le fabricant fabrique ses montres en France avec des matériaux plus durables, favorisant ainsi une production locale et plus écologique. Nous avons rencontré Geoffrey Zigante, le fondateur de l’entreprise avant d’en savoir plus sur le processus de conception de ces montres 100% françaises.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ? Comment avez-vous découvert l’impression 3D ?

Je m’appelle Geoffrey Zigante, je suis né et j’ai grandi en Normandie. J’ai lancé ma marque de montres Zigante en 2019 à la fin de mon Master en Marketing et Communication. J’ai découvert l’impression 3D comme tout le monde, à travers des reportages, des vidéos. Toujours d’un naturel curieux et voulant donner une touche d’inédit aux montres proposées, je me suis penché un peu plus sur cette technologie. Possédant une licence en Graphisme, j’avais déjà quelques notions dans les logiciels 3D. C’était ma porte d’entrée pour essayer de combiner l’horlogerie et l’impression 3D. Ma première imprimante était une Creality Ender 5, que je possède encore, mais elle est maintenant accompagnée de deux CR10 S2 pro V2 et d’une FL SUN Q5 pour les vidéos.

Geoffrey Zigante, créateur des montres françaises (crédits photo : Zigante)

3DN : Vous avez récemment lancé votre collection de montres Dimens : pouvez-vous nous en dire plus ?

Chaque montre de la Collection Dimens est imprimée en 3D, à base de maïs récolté et transformé en Normandie grâce à notre fournisseur Francofil, entièrement personnalisable et fabriquée en France. C’est un produit vraiment unique.

Chaque montre est composée de 4 parties : cerclage, boîtier, bracelet et fermoir. Chaque pièce est disponible séparément sur notre boutique en ligne. Vous pouvez composer votre propre montre sur notre configurateur. 2 tailles, S et L, sont proposées. Nous disposons actuellement de 17 coloris de filament dont des filaments à base de blé ou de café, spécialité de notre fournisseur Francofil et 12 coloris de bracelets fabriqués à Comines dans le Nord. En tout, c’est plus de 800 000 combinaisons différentes qui sont possibles.

Cette nouvelle gamme, c’est l’envie de faire mieux, de créer des produits qui répondent aux engagements éthiques et logiques de la marque. Nous voulons proposer des montres innovantes, et augmenter la part des composants fabriqués en France tout en réduisant notre impact écologique.

Chaque composant de la montre est personnalisable (crédits photo : Zigante)

3DN : Pourquoi avoir choisi l’impression 3D dans la fabrication de ces montres ?

Pour nous, l’impression 3D est une véritable révolution sur différents aspects. D’une part nous fabriquons nous-même l’ensemble des composants qui nécessitaient auparavant de l’usinage, des intermédiaires, de grosses machines, de la perte de matière et de grosses dépenses énergétiques. D’une autre part, l’avantage est de pouvoir créer à la demande, simplifiant fortement notre gestion des stocks.

3DN : Quelles ont été les principales difficultés pour Zigante ?

Le plus grand défis a été de mixer les contraintes de l’impression 3D et de l’Horlogerie. Il m’a fallu pas moins de 5 prototypes finaux et des milliers d’impressions des différentes pièces pour obtenir un résultat qui soit satisfaisant. La montre devait être fonctionnelle, les aiguilles devaient tourner sans frottements et la couronne devait être accessible facilement pour changer l’heure. Le côté pratique et esthétique était aussi des plus importants.

Crédits photo : Zigante

3DN : Quelle(s) technologie(s) et matériaux utilisez-vous ?

Mon besoin était d’avoir une technologie rapide, simple d’utilisation et surtout qui donne le plus grand choix de coloris et de design. C’est tout naturellement que mon choix s’est fait sur l’impression par dépôt de matière fondue et l’utilisation du PLA. L’ensemble de nos composants imprimés sont inférieurs à 40 mm de diamètre, nous pouvons donc imprimer jusqu’à 10 montres/machine en une seule journée de travail avec une épaisseur de couche de 0.15 mm à 0.20 mm. Nos vitesses d’impression varient en fonction des différentes pièces, entre 15 mm pour les parois externes de nos cerclages et 60 mm pour nos boîtiers.

3DN : Quels sont les principaux avantages de l’impression 3D dont Zigante bénéficie aujourd’hui ?

Les avantages sont majeurs pour nous. D’une part notre entière main mise sur la fabrication. Nous fabriquons nous-même 66% des composants de la montre. Le reste est fabriqué par nos partenaires entre le Doubs et le Nord Pas de Calais. Ensuite, une gestion des stocks minimisée, car nous fabriquons nos montres à la demande. Donc pas d’invendus et un espace de travail réduit. De par ces deux derniers points, nous pouvons régulièrement proposer des nouveautés en terme de couleur et de design sans surcoûts dû au prototypage externe. C’est vraiment une révolution dans notre manière d’imaginer et de fabriquer nos produits.

zigante

L’utilisation de l’impression 3D offre de multiples avantages à la jeune pousse française (crédits photo : Zigante)

3DN : Selon vous, quel impact la fabrication additive peut-elle avoir sur l’environnement ?

L’environnement fait parti de l’ADN de la marque, nous proposons déjà des produits zéro déchets et sans matière animale. En terme d’écologie, la fabrication additive est pour nous un grand pas vers l’avant car elle nous permet d’utiliser des matières première renouvelables et recyclables grâce au PLA à base de maïs. Nous pouvons aussi minimiser nos dépenses et notre impact énergétique en relocalisant au maximum la production grâce à sa simplicité d’utilisation et d’entretien et par conséquent favoriser le circuit court.

3DN : Quels sont les projets futurs de Zigante ?

Nous souhaitons élargir la gamme de nos montres, les designs, les coloris, la personnalisation, mais aussi proposer de nouveaux produits, le champ des possibles est vraiment illimité. Dans une démarche encore plus écologique, nous réfléchissons à dématérialiser de plus en plus l’entreprise et à proposer aux makers et non-makers d’imprimer eux-mêmes nos produits.

Le configurateur permet de choisir sa montre sur-mesure (crédits photo : Zigante)

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Il faut continuer d’innover, d’essayer, de développer, d’imaginer le futur de l’impression 3D qui est probablement l’une des plus belles avancées de XXIème siècle. À l’avenir j’espère que l’imprimante 3D aura autant sa place dans les foyers qu’une console de jeu ou un micro-ondes.

Que pensez-vous des montres Zigante ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Antony Burot dit :

    Jolie découverte ! L’idée même d’accepter que les imperfections dû à la techno utilisée sont contrebalancées par le concept de la Marque est vraiment nouveau. Jolie produit, il y a un esprit Swatch sans être une copie. Je ferai parti des futurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you