menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : technologies 3D et reproduction

Publié le 28 août 2022 par Philippe G.

Cette semaine, découvrez comment les technologies 3D sont utilisées dans le domaine de l’art. En France, une association est parvenue grâce à la numérisation et à l’impression 3D à reproduire une statue datant du 17ème siècle. 3D Systems vous présente ensuite le fonctionnement de deux de ses imprimantes 3D métal, les solutions DMP Flex 350 Dual et DMP Factory 350 Dual imaginées pour répondre aux besoins de nombreuses industries. Enfin, on vous donne rendez-vous en Espagne, où le centre technologique Aimen imprime en 3D des pièces en grandes dimensions. On vous souhaite en tout cas un très bon dimanche à tous !

TOP 1 : Technologies 3D et reproduction : Dans le domaine de l’art, les technologies 3D sont aujourd’hui employées pour diverses raisons. Par exemple, l’année dernière, à l’occasion de l’Exposition Universelle de Dubaï, la ville de Florence avait réalisé une réplique du David, d’une hauteur de 5 mètres. Ce coup-ci c’est en France que les technologies 3D sont mises au service de l’art. À Salviac, dans le département du Lot, un projet initié par l’association Animation et Culture a pour objectif de concevoir une république de la statue de Notre Dame de l’Olm datant du 17ème siècle. Pour ce faire, ils ont tout d’abord numériser l’oeuvre d’art à l’aide d’un scanner 3D, et l’ont ensuite imprimé en 3D avec une imprimante Raise 3D :

TOP 2 : L’impression 3D métal chez 3D Systems : Jeph Ruppert, directeur du groupe d’innovation applicative (AIG) chez 3D Systems, revient sur les caractéristiques des imprimantes DMP Flex 350 Dual et DMP Factory 350 Dual. Imaginées pour concevoir des pièces en métal, elles sont notamment capable de prendre en charge du titane et de l’aluminium, et constituent aujourd’hui une alternative réelle et viable au métal coulé de manière traditionnelle pour les fabricants et prestataires de services de diverses industries :

TOP 3 : L’impression 3D grand format : Alors qu’à ses débuts la fabrication additive était principalement dédiée à la conception de pièces aux petites dimensions, l’impression 3D est désormais en moyen de voir les choses en grand. Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises et d’industries, à l’image du centre technologie Aimen, optent pour l’impression 3D afin de fabriquer des grandes pièces :

TOP 4 : Les méthodes traditionnelles et l’impression 3D : Dans cette courte vidéo, Shapeways revient sur les différences entre les techniques de fabrication traditionnelles et la fabrication additive. Le service d’impression, basé aux Pays-Bas et à New-York, présente notamment les principaux avantages offerts par la technologie. Entre création de pièces sur-mesure, personnalisation d’objets ou encore gain de temps et réduction des coûts, l’impression 3D séduit. Si vous souhaitez en savoir plus après cette vidéo, n’hésitez pas à consulter l’article de 3Dnatives à ce sujet :

TOP 5 : Le bois, un matériau évolutif : En Israël, des chercheurs de l’Hebrew University de Jérusalem ont développé une méthode d’impression 3D unique et innovante. Ils sont parvenus à concevoir une encre de bois permettant aux pièces imprimées en 3D de se transformer une fois sèches. Ils ont par exemple réussi à fabriquer des ustensiles de cuisine et même des meubles, comme des chaises. Grâce à cette technique, ils espèrent pouvoir révolutionner les méthodes de construction du futur :

Que pensez-vous de l’usage des technologies 3D pour réaliser une reproduction exacte d’une statue ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks