menu

Une quille de bateau imprimée en 3D en aluminium

Publié le 14 septembre 2021 par Mélanie R.
quille imprimée en 3D

Le fabricant de solutions d’impression 3D métal MX3D s’est associé avec le constructeur de voiliers sur-mesure néerlandais KM Yachtbuilders afin de concevoir une quille imprimée en 3D en aluminium. Mesurant 4 mètres de long et 650 mm de diamètre, elle a été fabriquée par MX3D dans le cadre de ses travaux de recherche sur l’impact de la fabrication additive dans l’industrie maritime. Entièrement réalisée sur-mesure, cette quille démontre toutes les possibilités de la technologie WAAM (Wire Arc Additive Manufacturing) dans un secteur aussi exigeant : à terme, l’objectif est de certifier ce type de pièces et proposer une alternative aux méthodes de fabrication traditionnelles.

Vous connaissez sans doute MX3D pour la réalisation de ce pont métallique installé en plein centre d’Amsterdam. Le fabricant hollandais se penche bien évidemment sur d’autres secteurs d’activités comme le maritime – on peut lire sur son site : “Les actifs maritimes sont à forte intensité de capital, les temps d’arrêt ont des conséquences financières, et les opérations de production sont souvent situées dans des endroits éloignés, isolés des installations de réparation et du stockage des pièces de rechange. La technologie WAAM offre des possibilités de relocalisation et accélère l’impression personnalisée, rapide et à faible coût d’objets complexes.” Grâce à la fabrication additive, on vient repenser la chaîne d’approvisionnement et supprimer certaines contraintes. 

La quille imprimée en 3D (crédits photo : MX3D)

Une quille imprimée en 3D sur-mesure

Si on prend l’exemple d’une quille, il faut savoir que sa fabrication est de plus en plus compliquée car les soudeurs expérimentés se font rares. De plus, les méthodes traditionnelles ne permettent pas de les personnaliser, un besoin aujourd’hui plus important. Rappelons d’ailleurs que la quille est la partie la plus basse d’un bateau qui vient l’empêcher d’être emporté par le vent, lui donnant son centre d’équilibre et ainsi une conduite droite. KM Yachtbuilders et MX3D ont donc imaginé une quille de 4 mètres de long avec un diamètre de 650 mm, pesant 180 kilos. Imprimée en 3D, elle intègre des raidisseurs pour améliorer la performance globale. L’objectif des deux partenaires est d’obtenir une certification Lloyd’s Register 3.2 qui “assure que les matériaux métalliques sont vérifiés et de qualité attendue, garantissant la validité du fabricant et des produits fournis à l’acheteur.”

A terme, les deux partenaires néerlandais est d’être capables d’imprimer en 3D des pièces de rechange pour tout type de bateau, mais aussi des pièces finies. La technologie WAAM pourrait bien révolutionner la façon dont certains composants sont aujourd’hui fabriqués, à l’image de ces propulseurs conçus par le français Naval Group. Si on revient sur la quille imprimée en 3D, on ne sait pas en combien de temps elle a été réalisée ni combien elle a coûté ; en tout cas, le résultat est prometteur ! Vous pouvez retrouver tous les travaux de l’entreprise dans le secteur maritime ICI.

Grâce à la technologie WAAM, les partenaires ont pu imaginer un design sur-mesure (crédits photo : MX3D)

Que pensez-vous de cette quille imprimée en 3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you