menu

Une montre française imprimée en 3D en acier

Publié le 5 octobre 2018 par Mélanie R.
montre impression 3D

Utinam est une marque d’horlogerie française créée par Philippe Lebru à Besançon depuis plus de 20 ans. Il a récemment présenté une toute nouvelle montre dotée d’un boîtier en acier imprimé en 3D. En travaillant avec Stainless, distributeur de français de métaux, l’horloger a pu créer un prototype d’une montre mécanique automatique unique. Quelques modèles exclusifs devraient être vendus début décembre au prix de 949€.

L’impression 3D intéresse depuis longtemps les fabricants de montres qui y voient plusieurs avantages : la possibilité de créer des accessoires personnalisés, aux formes plus complexes ou encore avec des matériaux plus durables. Le plus souvent, ce sont les bracelets qui sont imprimés en 3D voire le cadran de la montre mais rarement le boîtier en entier. C’est donc un défi que se sont lancé Stainless et le français Philippe Lebru, réputé pour ses grandes horloges modernes. Joëlle Verdier, présidente de Stainless, continue: Je voulais marquer le coup en créant un objet représentatif des valeurs de Stainless et de la région, un objet qui soit porteur d’histoire et d’avenir, qui soit innovant et fabriqué avec notre matière.”

montre impression 3D

Joëlle Verdier et Philippe Lebru

Une montre conçue grâce à la fabrication additive métal

L’horloger a donc travaillé avec la société Stainless; ensemble, ils ont utilisé des machines de la gamme de Renishaw qui se basent sur une fusion de poudre par laser. C’est de l’acier inoxydable qui aurait été employé pour réaliser le prototype du boîtier et de la couronne, imprimés par un groupe d’apprentis du Créativ Lab de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) de Besançon. Philippe précise que la carrure de la montre a été imprimée en un seul tenant. L’entreprise française conclut : “C’est l’une des premières fois que la tradition des montres à mouvement mécanique est associée à la technologie révolutionnaire de l’impression 3D métallique.”

Les aiguilles de la montre ont été fabriquées dans une manufacture basée à Morteau, à une soixantaine de kilomètres de Besançon. Le bracelet est quant à lui conçu de façon plus traditionnelle; c’est un artisan français qui l’a cousu dans un vrai cuir. Enfin, la couronne aurait été vissée dans une usine près de Besançon. Il n’y a que le calibre mécanique automatique qui ne soit pas français.

montre impression 3D

Crédits photo : Laurent Cheviet

300 exemplaires devraient être fabriqués d’ici le 1er et décembre et commercialisés au prix unitaire de 949€ dans la boutique Utinam à Besançon. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site officiel de l’horloger français.

Que pensez-vous de cette montre française qui combine artisanat et impression 3D? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you