menu

Diebold Nixdorf adopte l’impression 3D FFF pour des solutions bancaires de pointe

Publié le 29 mai 2024 par Mélanie W.
Diebold Nixdorf

Lorsque l’on évoque les équipements bancaires, on pense à des machines à compter l’argent à l’ancienne ou à des outils utilisés par les guichetiers derrière leur comptoir. Mais comme il s’agit de l’une des plus anciennes professions, dont l’existence est attestée par des documents datant d’environ 2 000 ans avant notre ère dans l’ancienne Mésopotamie, il est logique que le secteur bancaire et ses institutions cherchent constamment à innover. Alors qu’il évolue depuis ses racines anciennes, des institutions comme Diebold Nixdorf tirent parti des technologies de pointe pour révolutionner leurs opérations. L’intégration de l’impression 3D dans leurs processus de fabrication, et plus particulièrement des solutions d’impression 3D d’INTAMSYS, constitue une avancée notable dans ce domaine.

Diebold Nixdorf est une multinationale américaine, leader dans la production de solutions bancaires innovantes et de technologies de vente au détail. L’entreprise est notamment spécialisée dans l’automatisation bancaire, produisant des distributeurs automatiques de billets, des coffres-forts intelligents et des terminaux de consultation. Depuis octobre 2020, Diebold Nixdorf a établi un partenariat avec FPFTech (Fundação Amazônica for Support to Research and Technological Development Judge Paulo dos Anjos), une institution de recherche et développement à but non lucratif, afin d’adopter la fabrication additive dans ses processus de production, avec le soutien d’INTAMSYS.

Diebold Nixdorf est réputée pour ses solutions d’automatisation bancaire (crédits photo : Diebold Nixdorf)

Pourquoi Diebold Nixdorf s’est-elle tournée vers l’impression 3D ?

Les solutions bancaires ne sont peut-être pas celles dont on entend le plus parler lorsqu’il s’agit d’applications où l’impression 3D est utile, mais dans le cas de Diebold Nixdorf, elle semble être devenue une partie intégrante de la production. Diebold Nixdorf a choisi deux imprimantes 3D pour répondre à ses besoins de production. L’une d’entre elles, l’imprimante 3D FFF grand volume FUNMAT PRO 610HT d’INTAMSYS, permet de fabriquer des pièces de grande taille et d’offrir un plus grand choix de matériaux (notamment avec des filaments haute performance).

Mais pourquoi Diebold Nixdorf s’est-elle tournée vers l’impression 3D ? L’adoption de la fabrication additive, notamment par l’intermédiaire d’INTAMSYS, a permis de produire des prototypes conceptuels et fonctionnels d’une précision et d’une qualité sans précédent, tout en offrant des économies de temps et d’argent considérables.

Julio Pinheiro, superviseur de projet chez Diebold Nixdorf, explique : « La décision d’utiliser l’impression 3D est venue de la nécessité d’apporter plus d’agilité et de flexibilité au développement de nos produits. Elle permet le prototypage rapide de composants complexes qui nécessitaient auparavant beaucoup plus de temps et de ressources. Précédemment, nous dépendions fortement de l’usinage et de la construction de modèles physiques, ce qui ralentissait considérablement le cycle de développement. Avec l’impression 3D, non seulement nous avons accéléré ce processus, mais nous avons également réduit de manière significative les coûts associés. »

Partie d’un distributeur de billets réalisé avec la FUNMAT PRO 610HT d’INTAMSYS avec le matériau de support enlevé (crédits photo : INTAMSYS)

Le choix de l’imprimante 3D

Ce n’est pas un hasard si l’entreprise s’est tournée vers la FUNMAT PRO 610HT d’INTAMSYS, qui est devenue le véritable cheval de bataille de Diebold Nixdord. La demande d’impression 3D s’étant avérée élevée au sein de l’entreprise, les machines fonctionnent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, tout en garantissant la précision, ce pour quoi l’imprimante 3D grand format FUNMAT PRO 610HT est réputée.

De plus, l’imprimante 3D a permis d’obtenir une finition de surface supérieure pour les géométries complexes. Diebold a ainsi pu obtenir des finitions plus raffinées qui ressemblent à des pièces injectées pour répondre aux spécifications du projet. La haute fidélité était également essentielle, avec des tolérances de l’ordre du dixième de millimètre, afin de garantir que les pièces s’adaptent parfaitement et qu’elles fonctionnent comme prévu.

C’est pourquoi les matériaux ont également joué un rôle crucial. La FUNMAT PRO 610HT s’est distinguée par sa capacité à travailler avec une large gamme de matériaux, par son volume d’impression qui s’adapte parfaitement à leurs projets et par le fait qu’elle ne fonctionne pas avec des matériaux fermées.

M. Pinheiro ajoute : « L’ABS est notre matériau de prédilection la plupart du temps en raison de sa résistance et de sa facilité d’utilisation. Cependant, nous évaluons toujours d’autres matériaux susceptibles de répondre aux besoins de chaque projet. C’est l’avantage de la FUNMAT PRO 610HT, c’est une machine qui accepte une large gamme de matériaux. »

Enfin, avec la FUNMAT PRO 610HT, Diebold a pu travailler avec une large gamme de tailles. Par exemple, certains projets nécessitaient de petites pièces, mais il y avait aussi une demande pour des composants de grande taille. C’est le cas de la face avant d’un distributeur automatique de billets, qui a pu bénéficier de la quasi-totalité du volume d’impression disponible de la FUNMAT PRO 610HT (610 x 508 x 508 mm).

La FUNMAT PRO 610HT (crédits photo : INTAMSYS)

Quoi qu’il en soit, l’utilisation de l’impression 3D FFF a été un énorme succès chez Diebold Nixdorf. L’entreprise souligne que la capacité de production qu’elle a atteinte grâce à l’adoption de la fabrication additive lui a permis de rester compétitive tout en respectant des délais serrés. Surtout si l’on considère la fiabilité de l’impression en continu avec la FUNMAT PRO 610HT. Pour en savoir plus sur les solutions d’impression 3D d’INTAMSYS, cliquez ICI.

Que pensez-vous de l’utilisation de l’impression 3D par Diebold Nixdorf et ses solutions d’automatisation bancaire ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : INTAMSYS

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks