menu

Test de l’imprimante 3D STREAM 30 Pro MK2 de Volumic

Publié le 18 juillet 2018 par Pascal P
stream 30 pro mk2

Le constructeur français Volumic nous a récemment envoyé sa nouvelle imprimante 3D STREAM 30 Pro MK2 afin de passer en revue ce modèle clairement tourné vers les professionnels. La dénomination MK2 correspond à la nouvelle génération de machines du fabricant qui officialisait également il y a quelques semaines l’arrivée de sa STREAM 30 Ultra. Cerise sur le gâteau, dans le cadre de ce test, nous avons également reçu le capot supérieur muni d’un filtre actif qui permet de fermer complètement la machine pour imprimer en toute sécurité tout type de filaments.

Parmi les spécificités de la STREAM 30 Pro, on retrouve un châssis entièrement aluminium de 6mm caractéristique de la gamme, un plateau chauffant (en aluminium également) de 3mm capable de monter jusqu’à 110°C, et sous le capot un extrudeur équipé d’une tête interchangeable assortie d’une buse laiton de 0,4 mm.

Au niveau des performances, cette tête nouvelle génération permet d’extruder des filaments jusqu’à 300°C avec une vitesse de déplacement maximale de 120mm/s. Visuellement, l’imprimante reste proche des anciens modèles avec ses composants imprimés en 3D (et donc reproductibles) aux coloris de Volumic. Son prix de vente au moment du test est de 4188€ TTC.

stream 30 pro mk2

L’imprimante 3D STREAM 30 Pro MK2 avec son capot de protection

1. Déballage et installation de l’imprimante

Le moins que l’on puisse dire est que la machine est robuste. Après un trajet un peu sportif de l’imprimante depuis les ateliers de Volumic à Nice (il suffit de voir l’état du colis pour s’en rendre compte), la STREAM 30 Pro MK2 nous a sorti un magnifique 3D Benchy et ce, sans même avoir touché à la calibration du plateau (voir photos plus loin).

En comparaison à la première génération de STREAM 30 Pro, cette nouvelle version se démarque par la présence d’un écran couleur tactile, qui vient remplacer l’ancien écran et la molette de sélection mais conserve toutefois son volume de fabrication généreux de 300 x 200 x 300mm.

stream 30 pro mk2

La tête d’impression interchangeable de la MK2

En terme d’accessoires présents, tout y est, et plus encore. On y retrouve les traditionnels câbles d’alimentation et USB, un set d’outillage comprenant diverses clés ainsi qu’une spatule, une carte SD de 8Go, un lecteur USB de cartes SD, une bobine de PLA Ultra de la marque Volumic, une bombe d’adhésif de 3Dlac pour l’accroche, une paire de gants, un support de bobine, un filament de purge, des pinces plateau de rechange ainsi que la documentation en français. Notez que dans le cadre du test, nous avons également reçu une tête d’impression de rechange munie d’une buse en 0.25mm.

Avec près de 80 pages, la documentation fournie avec l’imprimante est ultra-complète. Elle revient sur les différentes opérations de mise en route, sur l’installation des accessoires fournies comme le dévidoir, le support de bobine ou le capot de filtration et plus longuement sur l’étalonnage du plateau. La notice explique également la manière de préparer son plateau de manière optimale que ce soit avec des laques ou des rubans adhésifs.

stream 30 pro mk2

Zoom sur la protection du câblage et divers composants imprimés en 3D au sein de la MK2

2. Logiciel compatible avec la STREAM 30 Pro MK2

Pour la partie logicielle, il y en a pour tout le monde puisqu’on retrouve les habituelles suites gratuites comme Repetier ou Cura mais aussi des profils spécifiques pour le logiciel payant Simplify3D (disponible au prix de $149). Seul point négatif à noter, l’absence de WiFi pour connecter la STREAM 30 Pro au logiciel. Le transfert des fichiers se fera en effet via la carte SD fournie ou en USB.

Là où c’est un peu plus original, c’est que vous trouverez également le logiciel Verify3D pour gérer et visualiser votre bibliothèque de fichiers STL ainsi que le logiciel Colorify3D qui est un gestionnaire de changement de couleurs pour faciliter la mise en pause aux couches voulues. À noter qu’ils ne sont compatibles pour le moment qu’avec Windows. Pour nos tests, nous sommes partis sur les profils disponibles depuis le site de Volumic pour le logiciel Simplify3D.

L’écran de contrôle de l’imprimante STREAM 30 Pro MK2 permettra enfin de retrouver diverses informations générales et de réaliser des opérations de base comme le chargement ou l’extrusion du filament mais aussi le déplacement du plateau ou de la tête d’impression.

3. Premières impressions

Comme évoqué précédemment, nous avons pris l’habitude d’initier les tests d’impressions avec un 3D Benchy. Celui-ci a été effectué directement après le déballage de l’imprimante afin de voir comment elle pouvait réagir au transport mais surtout connaître le niveau de calibration nécessaire et plus globalement sa fiabilité. Ce test permet également de nous faire une première idée du profil d’origine fourni par le constructeur et des éventuelles corrections et optimisations à y apporter.

Par la suite, nous avons passé en revue la calibration du plateau qui est semi-automatique. Celle-ci se réalise avec une feuille de papier ou une carte de visite, tout ce qu’il y a de plus classique. À noter que cette procédure est facilitée grâce à un processus de calibration pas à pas directement depuis les instructions de l’écran couleur, qui indique même dans quel sens tourner les vis de réglages.

stream 30 pro mk2

Le « visual benchy » disponible sur Thingiverse

stream 30 pro mk2

Et notre habituel test de torture

Ces dernières pièces ont été imprimées avec du filament PLA Ultra fourni avec l’imprimante (filament de marque Volumic) donc il nous paraissait logique de passer à du filament ne provenant pas de chez eux, en l’occurrence du PLA de chez Arianeplast. Ce n’était probablement pas la meilleure des idées car nous avons vite été confronté à notre première buse bouchée. Difficile à dire si le filament est en cause ou non mais il semble légèrement plus gros que le PLA Ultra de Volumic et il passe légèrement moins bien dans le tube PTFE. Quoiqu’il en soit, grâce à son mécanisme interchangeable la buse de la STREAM 30 Pro MK2 a été débouchée en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire et nous avons quand même réussi à sortir ce petit vase avec succès.

stream 30 pro mk2

Il ne nous restait plus qu’à lancer une pièce de grande taille pour finaliser nos tests et notre choix s’est porté sur la figurine de Thanos disponible également sur le site de téléchargement Thingiverse.

Retrouvez l’ensemble de nos tests d’imprimantes 3D au sein du Lab 3Dnatives

Conclusion

  • Contenu de l'imprimante 3D 9/10
  • Logiciel 8/10
  • Qualité d'impression 9/10
  • Prise en main 8/10
8.5 / 10

Points positifs :
– Qualité d’impression
– Écran de contrôle tactile
– Gamme complète d’accessoires

Points négatifs :
– Absence de connectivité WiFi
– Prix au-dessus de la moyenne du marché
– Tube PTFE trop fin

Proposée au prix public de 4188€ TTC sans les options, la Volumic STREAM 30 PRO MK2 n’est clairement pas à la portée de toutes les bourses et cible principalement le monde des professionnels. Il est aussi possible de voir la STREAM 30 Pro comme un investissement sur le long terme, car avec la qualité des composants, le constructeur a voulu misé sur la fiabilité. Le prix comprend également les nombreux accessoires et l’assurance d’avoir des pièces de qualité. On apprécie enfin la documentation détaillée et la réactivité du support en français.

Certains pourront toutefois regretter la présence de composants imprimés en 3D (les pièces vertes) au détriment de pièces injectées. C’est un parti pris fort du fabricant français qui par ce biais cherche à démontrer la fiabilité des pièces sorties de ses machines. Visuellement, elles sont irréprochables et viennent compléter un châssis rigide. Pour le reste il n’y a pas grand chose à reprocher à cette imprimante à part l’absence de WiFi. En conclusion, la STREAM 30 Pro MK2 est une belle machine française qui viendra s’intégrer aussi bien dans l’atelier d’une entreprise que sur le bureau d’un utilisateur chevronné. L’imprimante 3D est disponible sur le site de Volumic ici.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK