menu

Un cadre de vélo imprimé en 3D en polycarbonate recyclé

Publié le 17 juin 2022 par Mélanie W.
cadre vélo 3D

La semaine dernière, à l’occasion de la Design Week de Milan, un nouveau cadre de vélo imprimé en 3D a été présenté au grand public pour la première fois. Conçu par les italiens INDEXLAB et GIMAC-EXGINEERING, il s’agit d’un prototype réalisé à partir d’un polycarbonate 100% recyclé à partir d’un bras robotisé. Installé sur le vélo New01bike, ce cadre de 8 kilos cherche à promouvoir l’économie circulaire et la personnalisation : l’objectif est de recycler des objets en fin de vie pour en faire un produit sur-mesure, adapté aux goûts de chacun. 

Encore un cadre de vélo imprimé en 3D pourriez-vous nous dire. Il est vrai que les technologies 3D ont fait couler pas mal d’encre ces derniers mois dès qu’il s’agit de cyclisme. Mais cette fois-ci, l’approche est un peu différente car il s’agit avant tout de produire un vélo sur-mesure rapidement qui puisse également être recyclé. INDEXLAB explique : “Les vélos ergonomiques personnalisés sont non seulement coûteux et lents à fabriquer, mais aussi très difficiles à produire en série, car ils sont conçus pour des besoins et des usages particuliers. D’autre part, les vélos fabriqués en série sont rarement polyvalents et ne peuvent pas réellement s’adapter aux différentes proportions et mesures du corps de l’utilisateur, car ils sont conçus pour l' »utilisateur standard ». New01bike a été créé pour combler cette lacune et rendre un vélo personnalisé abordable, rapide et facile à produire en série et à recycler.” 

C’est un robot à 6 axes qui a été utilisé pour fabriquer le cadre (crédits photo : INDEXLAB)

Le cadre du vélo a donc été imprimé en 3D à partir de polycarbonate recyclé, d’où cet effet transparent que vous voyez sur les photos. On ne sait pas quels objets ont été recyclés pour obtenir le matériau final, mais le polycarbonate étant très utilisé dans la production d’objets transparents ou nécessitant une résistance élevée à l’impact, on ne serait pas surpris que le cadre soit issu de lunettes de sécurité ou d’un casque de moto recyclés.

Côté technologie, c’est le Robotic Additive Molding qui a été privilégié donc l’emploi d’un robot à 6 axes. Il semblerait d’ailleurs qu’un autre robot a été utilisé pour fraiser les fixations du cadre au niveau du pédalier et de la roue arrière. Cette méthode a été choisie pour obtenir une pièce incurvée et résistante – une machine à trois axes n’aurait pas permis d’offrir ces caractéristiques. Le cadre pèserait environ 8 kilos.

Un autre robot a été utilisé pour les fixations (crédits photo : INDEXLAB)

INDEXLAB conclut : « L’objectif sera de créer un système circulaire local de recyclage et de fabrication, en adoptant une approche organisée qui favorise les matériaux durables et les nouvelles méthodes de production pour fabriquer des produits sans sacrifier la fonctionnalité. » Si vous souhaitez en savoir plus sur ce cadre de vélo imprimé en 3D en polycarbonate, rendez-vous ICI.

Que pensez-vous de ce projet italien ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : INDEXLAB

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks