menu

BioNEEK, la genouillère imprimée en 3D à partir de PEEK

Publié le 26 avril 2018 par Mélanie R.
bioneek

Le fabricant d’imprimantes 3D FDM INTAMSYS, basé à Shanghai, est aussi l’un des fournisseurs les plus importants de PEEK, un matériau haute performance le plus souvent utilisé pour des applications dans l’aéronautique, l’automobile mais aussi le secteur médical étant donné qu’il offre des propriétés mécaniques et une résistance élevées. Un matériau qui a récemment été utilisé pour fabriquer un dispositif médical baptisé BioNEEK. Cet exosquelette d’assistance serait destiné à fournir un soutien aux personnes souffrant de problèmes de genou ainsi qu’à améliorer leur mobilité et prévenir d’autres dommages. Cette attelle bionique créée grâce à l’impression 3D sur une Funmat Pro HT a été présentée lors de l’évènement Rapid + TCT.

La création d’orthèses et de prothèses imprimées en 3D n’est pas une nouveauté dans le domaine médical; cela fait longtemps que les technologies 3D ont prouvé leur utilité en permettant de créer des solutions plus adaptées à chacun des patients. Toutefois, le projet BioNEEK semble être l’une des initiatives les plus abouties menée par Sichuan Ju An Hui Science and Technology, quand on s’intéresse aux attelles pour les genoux, cette articulation particulièrement fragile.

bioneek

Du PEEK pour créer une orthèse plus résistante

La genouillère BioNEEK serait dotée d’un amortisseur magnéto-rhéologique qui fonctionnerait comme un système d’absorption des chocs, empêchant efficacement une force trop importante sur le genou. Cela offrirait davantage de confort et limiterait les dommages, favorisant alors mobilité et endurance. Le BioNEEK disposerait également d’une charnière réglable, qui présenterait des avantages considérables pour tous ceux qui souffrent de problèmes chroniques, notamment pour prévenir l’hyperextension, accélérer la rééducation et soulager la douleur. La charnière suit le mouvement naturel du genou de son porteur pour maintenir le soutien et assurer la stabilité latérale des ligaments tout en déplaçant l’articulation.

Pour fabriquer cet attelle, il fallait un matériau suffisamment résistant et durable, avec un haut potentiel de personnalisation, tout en restant léger. L’équipe du Sichuan Ju An Hui Science and Technology s’est donc tourné vers le filament d’impression PEEK. Elle a fait appel à INTAMSYS qui a développé ses imprimantes 3D FDM compatibles avec ce type de filaments techniques.

Avec la résistance mécanique exceptionnelle et la rigidité du PEEK couplée avec la fiabilité de la solution d’impression 3D d’INTAMSYS, Sichuan Ju An Hui est maintenant capable de personnaliser rapidement sa solution, selon la taille du clients et de produire BioNEEK, celui-ci s’adaptant alors parfaitement aux genoux de son porteur”, explique Charles Han, PDG d’INTAMSYS.

bioneek

L’imprimante Funmat Pro HT

L’équipe aurait donc eu recours à l’imprimante 3D Funmat Pro HT afin de concevoir l’attelle BioNEEK. Le recours à l’impression 3D permettrait d’avoir une meilleure résistance à la traction mais surtout de personnaliser chaque orthèse en fonction des exigences du porteur. Une fois celle-ci terminée, un rembourrage en mousse serait rajouté pour que l’attelle soit confortable et totalement ajustée. Retrouvez toutes les informations sur BioNEEK sur le site officiel du fabricant.

Que pensez-vous de cette genouillère BioNEEK? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you