menu

Audi et EOS, un duo allemand pour développer la fabrication additive

Publié le 26 janvier 2017 par Mélanie R.
Audi et EOS

Le constructeur automobile Audi a signé un partenariat avec le spécialiste allemand de la fabrication additive EOS, afin de produire des outils et des pièces à géométrie complexe et de se former à l’impression 3D pour gagner en efficacité.

Comme beaucoup de constructeurs automobiles, Audi a utilisé la fabrication additive pendant ces dernières années que ce soit pour la production de pièces métalliques avec des imprimantes SLM Solutions ou pour fabriquer les pièces d’une voiture de course. Ce nouveau partenariat pourrait être le point de départ d’une stratégie plus complète pour Audi.

Audi et EOS

La voiture de course imprimée en 3D par Audi

La branche expertise-conseil d’EOS, « Additive Minds », soutiendra Audi dans l’implémentation de la fabrication additive et le développement de son nouveau centre d’impression 3D à Ingolstadt, siège du constructeur automobile. « Le but n’est pas seulement de fournir à Audi les bonnes technologies et processus de fabrication additive mais aussi de le soutenir pendant les phases de développement et de former leurs ingénieurs à devenir des experts de la fabrication additive en interne« , explique Güngör Kara, Directeur Application Mondiale et Conseil chez EOS.

Les nouvelles usines d’Ingolstadt ne serviront pas encore à produire des voitures entièrement grâce à la fabrication additive. Audi va d’abord concentrer ses efforts sur l’impression 3D de prototypes et d’outils comme des petites pièces pour des voitures de course. Le constructeur utilisera une imprimante M400 qui fonctionne par frittage laser direct de métal.

Audi et EOS

L’imprimante 3D d’EOS, la M400

Même si EOS fournira l’équipement et formera l’équipe Audi à Ingolstadt, le constructeur automobile va devoir déployer une importante main-d’œuvre pour se familiariser avec les nouvelles imprimantes 3D. Toutefois, Audi sait que la fabrication additive jouera un rôle important dans le secteur de l’automobile : y consacrer du temps est primordial pour la marque allemande qui a même mis au point une formation sur l’impression 3D.

« Nous avons créé notre propre centre de compétences sur l’impression 3D pour gagner en expertise sur les matériaux et les processus afin de les développer plus tard sur de la production en série. » déclare Jörg Spindler, Responsable Outillage chez Audi. « Grâce à cette technologie, nous pouvons produire plus facilement et de façon économique des composants légers notamment en petite série. »

Comment la fabrication additive peut-elle changer la façon de concevoir les voitures de demain? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

 

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you