menu

#Startup3D : Amadde démocratise la fabrication additive grâce à l’éducation

Publié le 8 février 2022 par Mélanie W.
amadde

Tous les ans, de plus en plus d’entreprises adoptent la fabrication additive dans leurs opérations quotidiennes. Toutefois, elles citent souvent le même obstacle par rapport à cette adoption et intégration : le manque de connaissances en impression 3D reste un frein pour beaucoup. Il existe en effet de nombreuses activités qui n’ont pas encore fait le pari de la fabrication additive à cause de ce manque d’éducation. C’est pourquoi quelques initiatives se développent autour de cette question : on pense par exemple aux différentes formations en impression 3D imaginées par des entreprises spécialisées ou des universités. Certains en ont fait leur principale activité : c’est le cas de la startup Amadde qui a développé une plate-forme éducative pour aider davantage de personnes à se familiariser avec la fabrication additive, qu’elles aient besoin des bases ou qu’elles recherchent des connaissances sur des sujets plus avancés. Nous avons rencontré Benjamin Haller, le fondateur d’Amadde, pour en savoir plus sur son fonctionnement et sur les raisons pour lesquelles il est si important d’améliorer l’accès à l’éducation dans le domaine de la fabrication additive.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre startup Amadde ?

Je m’appelle Benjamin, je suis allemand et je travaille dans le secteur de la fabrication additive depuis environ 6 ans. J’ai toujours cherché à aider les entreprises à adopter la fabrication additive. J’ai commencé en Allemagne en travaillant dans le département de conseil d’un fabricant de machines où j’aidais les entreprises à identifier les applications appropriées pour la fabrication additive. Je suis ensuite parti en Suède où j’ai travaillé pour un institut de recherche de onze grandes entreprises industrielles, ce qui m’a amené à m’intéresser davantage aux utilisateurs. Enfin, j’ai récemment fondé Amadde dans le domaine de la recherche et de l’éducation en matière de fabrication additive.

Benjamin Haller a créé Amadde

Amadde est une plate-forme d’apprentissage en ligne indépendante pour la fabrication additive dont l’objectif est d’aider chaque individu et chaque organisation à tirer le meilleur parti de la fabrication additive. Nous avons développé nos propres plates-formes d’apprentissage en ligne qui devraient aider les concepteurs, les ingénieurs, les gestionnaires, en fait tous les professionnels, à comprendre ce que la fabrication additive peut faire et ce qu’elle ne peut pas faire. Nous nous associons ensuite à des institutions de premier plan sur le marché de l’impression 3D pour leur proposer des cours en direct afin de les aider à passer aux étapes suivantes. Sur la plate-forme, les utilisateurs peuvent également réserver des créneaux de consultation avec les principaux experts du secteur ou échanger avec d’autres personnes sur le forum. Il s’agit donc d’un guichet unique, de la formation de base sur les sujets les plus importants en fabrication additive à la mise en œuvre avec les bons experts.

3DN : Comment est née l’idée de cette entreprise ? À quels besoins répondez-vous ?

En travaillant avec des petites et moyennes entreprises industrielles, j’ai réalisé que j’avais peut-être réussi à enseigner à 1 500 personnes et travaillé avec 50 à 100 entreprises, mais que je ne pouvais pas atteindre l’échelle que je voulais. Je me suis également rendu compte que les sujets abordés au cours de l’année n’avaient pas tellement changé. Mon objectif était donc de créer quelque chose d’évolutif permettant de toucher autant de personnes que possible. En outre, j’ai réalisé qu’il y avait déjà beaucoup de bonnes connaissances sur le marché de la fabrication additive, mais qu’elles n’étaient pas objectives, qu’elles étaient souvent liées à une certaine technologie ou à une certaine entreprise. Mon objectif était donc de combiner l’ensemble de l’offre sur une seule plateforme avec le contenu approprié et de premier plan.

amadde

La plate-forme Amadde

3DN : Quelle est l’importance de l’éducation dans la fabrication additive ?

Ce que je vois souvent ces dernières années, c’est que de nombreuses entreprises sont très désireuses d’utiliser la fabrication additive, mais elles ont du mal à comprendre COMMENT l’utiliser. Nous avons également constaté un changement par rapport au début, où l’éducation était principalement destinée aux concepteurs et aux gestionnaires. Aujourd’hui, elle s’adresse à beaucoup plus de personnes et d’activités, y compris les ventes et les achats. Et je pense qu’il est vraiment important pour une entreprise d’éduquer les masses. Je constate que dans les grandes entreprises, seule une petite fraction de leurs employés comprend la fabrication additive et je pense qu’elles ratent des opportunités uniquement parce que les gens manquent de connaissances.

3DN : Pouvez-vous nous en dire plus sur les trois axes de la plate-forme Amadde ?

En commençant par les cours en ligne, nous avons quatre modules différents : un sur les principes fondamentaux de la fabrication additive, un sur l’identification des pièces, un sur les technologies métalliques et un autre sur les technologies polymères. Chacun de ces modules comporte un grand nombre de vidéos et de contenus interactifs, ainsi que d’autres documents à lire. En fonction de la vitesse, la formation dure 1 à 2 heures, avec un certain nombre de tests. À la fin, chaque participant obtient une certification. Ces programmes d’apprentissage en ligne s’adressent spécifiquement aux experts fabrication additive au sein des entreprises, qui ont accès à la plate-forme en tant que super utilisateur, c’est-à-dire en tant qu’administrateur. Ils peuvent ensuite former des sous-groupes en invitant différents employés à différents sous-groupes, par exemple créer un groupe pour les concepteurs dans lequel ils ajoutent tous les cours, puis un autre pour les responsables, qui peut se limiter aux principes fondamentaux et à l’identification des pièces. Les administrateurs sont également en mesure de voir les progrès réalisés par les employés et peuvent s’adresser facilement à tous. Le but de tous ces apprentissages en ligne est simplement d’identifier les bonnes applications.

Un module est dédié aux procédés d’impression 3D métal

L’étape suivante est le centre de connaissances, où nous nous associons à des institutions de premier plan sur le marché de l’impression 3D pour proposer des cours en direct plus avancés sur des sujets similaires par exemple la production réelle de la fabrication additive ou une conception plus approfondie. Une fois qu’un ingénieur a identifié une certaine application, il peut alors se réunir avec ses collègues et réserver un cours en direct via le centre de connaissances. Vient ensuite le troisième niveau : chaque entreprise et chaque individu ayant un abonnement actif peut réserver directement un créneau de consultation de 30 minutes, par exemple s’il souhaite discuter de la faisabilité de certaines applications dans un cours d’identification de pièces. Ou si, dans le cours sur le métal, ils veulent savoir si une pièce peut être réalisée avec la technologie A ou B, ils peuvent en discuter plus en détail.

J’espère vraiment que, grâce à cette approche, nous pourrons démocratiser la fabrication additive. Amadde s’adresse bien sûr aux entreprises qui travaillent depuis longtemps avec la fabrication additive et qui veulent passer à la vitesse supérieure, mais j’espère aussi que de toutes nouvelles entreprises qui n’ont pas encore adopté la fabrication additive de manière adéquate pourront se lancer et faire de l’impression 3D une technologie de marché de masse de cette manière.

N’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour en savoir plus et débloquer vos connaissances en fabrication additive !  

Que pensez-vous de la solution proposée par Amadde ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Amadde

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks