menu

Le marché des élastomères en impression 3D évalué à $1,389 milliard en 2030

Publié le 25 juillet 2022 par Mélanie W.
élastomère impression 3d

L’entreprise Report Oceans vient de publier une étude évaluant la croissance des élastomères sur le marché de l’impression 3D. Ceux-ci devraient représenter une valeur de 1,389 milliard de dollars d’ici huit ans, soit une croissance annuelle de 22,5% de 2022 à 2030. Les secteurs de la Santé et de l’automobile seraient les deux marchés qui porteraient largement cette augmentation ; il faut dire que les élastomères présentent un certain nombre de propriétés intéressantes pour ces deux verticales exigeantes.

Les élastomères font partie de la grande famille des polymères et se caractérisent par leur élasticité caoutchoutique. Ils sont en effet capables de supporter d’importantes déformations avant leur rupture, déformations qui sont généralement réversibles. C’est pour cela qu’ils sont très utilisés dès qu’il s’agit de concevoir un produit qui doit résister à d’importants chocs ou vibrations – prenez par exemple les pneus d’une voiture. Enfin, les élastomères sont aussi incompressibles, ce qui en fait un matériau de choix dans la fabrication de joints d’étanchéité par exemple. 

Crédits photo : Zortrax

Elastomères et impression 3D

En fabrication additive, la famille des élastomères thermoplastiques – plus connue sous son acronyme TPE – est prisée par un bon nombre de secteurs comme le médical, l’automobile ou encore les biens de consommation (on pense par exemple aux équipements sportifs). L’étude de Report Oceans montre par exemple que la Covid-19 a contribué à la croissance du marché des élastomères en impression 3D car il a fallu concevoir des écouvillons, des masques de protection, etc. Le rapport évoque aussi la part importante des silicones élastomères en fabrication additive, se développant de plus en plus. 

Côté acteurs, 3D Systems et Carbon ont été identifiés comme les fabricants de machines qui contribueront le plus à la croissance du marché des élastomères. Carbon propose par exemple 4 résines élastomères dont un matériau biocompatible. D’ailleurs, vous avez sûrement déjà vu ces solutions sur les semelles de chaussures réalisées par adidas. Il n’est donc pas étonnant de constater que c’est l’Amérique du Nord qui enregistrera la plus grande part de marché. 

Carbon propose différents élastomères pour la fabrication additive (crédits photo : Carbon)

L’étude souligne toutefois que le coût des élastomères pourrait freiner la croissance du marché. Force est de constater que cela n’empêchera les acteurs du marché d’innover et de poursuivre leurs recherches autour des élastomères, à l’image de l’université Texas A&M qui avait développé un élastomère recyclable et auto-réparable pour le secteur de la fabrication additive. Si vous souhaitez en savoir plus sur le marché des élastomères en impression 3D, vous pouvez commander l’étude ICI.

Que pensez-vous de l’analyse réalisée par Report Oceans ? Utilisez-vous des élastomères ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Stratasys

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks