menu

Adidas et Carbon annoncent la production de 100 000 paires de FutureCraft 4D

Publié le 11 avril 2017 par Mélanie R.
futurecraft 4D

Le fabricant d’imprimantes 3D Carbon 3D s’est associé au géant de l’équipement sportif Adidas pour créer une toute nouvelle chaussure imprimée en 3D, la FutureCraft 4D. Ils utiliseront la technique Digital Light Synthesis de Carbon pour produire plus de 100 000 paires avant 2019.

Adidas a déjà eu recours à l’impression 3D pour créer ses produits : que ce soit des chaussures conçues à partir de déchets plastiques ou pour sa FutureCraft 3D. Sa nouvelle chaussure n’est donc pas une innovation en tant que telle, surtout si l’on considère les nombreuses initiatives qui ont déjà été menées par Nike ou encore Under Armour. Mais Adidas voit aujourd’hui plus loin avec sa collaboration avec Carbon, plus connu grâce à sa technologie d’impression 3D CLIP (Continuous Liquid Interface Production).

futurecraft 4D

« Grâce à Digital Light Synthesis, nous nous aventurons au delà de ce que nous connaissons, découvrant ainsi de grandes possibilités en termes de design et de production », explique Eric Liedtke, membre du Directoire d’Adidas Global Brands. Adidas est ainsi capable de satisfaire précisément les besoins de chaque athlète – dans un premier temps – en termes de mouvement, d’amortissement, de stabilité et de confort.

Digital Light Synthesis ressemble de très près au procédé d’impression 3D Digital Light Processing au cours duquel une lumière est projetée pour durcir les différentes couches de résine. Le DLS ajoute simplement de l’oxygène en même temps que la projection de lumière.

futurecraft 4D

Bien que nous n’ayons pas encore beaucoup d’informations sur la technologie Digital Light Synthesis qui est fonctionne beaucoup comme la CLIP, l’entreprise explique que la méthode « surpasse les défauts des méthodes de fabrication additive traditionnelle » comme la vitesse de production assez basse, l’échelle, la qualité du revêtement, la couleur et les restrictions de matériau. Carbon explique aussi qu’il a développé une stratégie d’impression exclusive pour ces chaussures qui permet l’impression sans supports. Cela permet de réduire le coût des matériaux et de gagner du temps sur la phase de post-traitement.

futurecraft 4D

« Malgré l’influence de la technologie dans l’amélioration de notre quotidien, le processus de fabrication suit depuis une éternité les mêmes étapes pour développer un nouveau produit : le design, le prototype, l’outil, la production, affirme Dr Joseph Desimone, le co-fondateur et CEO de Carbon. Carbon change tout cela : nous avons cassé ce cycle et rendu possible le fait d’aller du design à la production directement. Nous permettons à des ingénieurs et à des designers de créer des formes qui n’auraient pas pu être créées auparavant, et aux entreprises de faire évoluer leurs offres. FutureCraft 4D en est la preuve. »

300 paires de FutureCraft 4D seront dévoilées ce mois-ci, suivi de 5 000 paires supplémentaires pour la fin de l’année 2017. Adidas espère pouvoir créer rapidement des semelles pour des sports spécifiques, ou même des marchés en particulier, et à terme, offrir la possibilité à n’importe quel client de repartir avec ses semelles personnalisées directement en magasin.

Que pensez-vous des FutureCraft 4D? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you