Les tests de scanners 3D

Retrouvez nos tests de scanners 3D. Une analyse complète des dernières machines disponibles sur le marché. Le Laboratoire 3Dnatives se charge d’examiner les derniers scanners portables comme le Sense de 3D Systems ou le Fuel 3D mais aussi des scanners fixes comme celui de MakerBot, le Digitizer ou le Rubicon, le petit nouveau crowdfundé sur Kickstarter. On passe en revue tous les étapes : du déballage du carton, en passant par la calibration du scanner jusqu’aux premières numérisations 3D. N’hésitez pas à partager vos propres retours d’expérience avec la communauté 3Dnatives.

test_einscans_640x180Voir le test du scanner 3D Shining3D EinScan-S

test_sense3dsystems_640x180Voir le test du scanner 3D Systems Sense

test_digitizermakerbot_640x180Voir le test du scanner 3D MakerBot Digitizer

Vous pouvez aussi retrouver les derniers scanners 3D dans notre comparateur de scanners 3D


  • SOMMER

    le scanner de Makerbot est un morceau de plastique noir qui ne sert à rien d’autre qu’à encombrer votre bureau.
    Après le calibrage , j’ai tenté de scanner 3 objets faciles avec le multiscan, le résultat est toujours le même un ensemble de points incohérent que je vous mets au défit d’imprimer: temps et argent perdu garantis

  • Dr. Bogen

    Sommer, Il faut disposer d’un logiciel de reconstruction 3D, sans quoi
    le nuage de points n’est pas exploitable par un post-processeur
    d’impression 3D…. Tu peux utiliser CATIA, Solidworks ou tout autre logiciel permettant de filtrer le nuage de point, puis de confectionner un maillage, puis le lisser et reconstruire une surface pour enfin redessiner la pièce en volumique.

  • gardien

    des prix de dingue pour un résultat à chi..
    autant prendre des cours de CAO et faire ses propre modèle

  • Depuis que le Einscan-S existe on a enfin un vrai scanner de table qui marche, autant éviter le Digitizer !

  • thierry moreaux

    Bonjour! La technologie du scan 3d ne progresse plus?
    je teste avec ciclop 3d, Sense de 3D system, … mais pas encore top! La technologie est là, mais je trouve que ce qui pêche encore est le développement logiciel qui est à la traîne pour rendre la qualité plus démocratique….
    Par exemple, 3d Ciclop pourrait utiliser en plus de son système 2 lasers, la stéréoscopie photo (photogramètrie), la lumière structurée, un balayage laser de haut en bas, une camera 4k, …
    Je ne dis pas que c’est évident à faire, ce n’est qu’une question de programmation….
    Bon, cela dit, je n’ai plus programmé depuis longtemps et je suis incapable de le faire, mais c’est certainement possible pour certains as de la programmation…

    Au plaisir d’avoir des nouvelles!

    Titi