menu

Recyclez vos déchets plastiques pour imprimer le mobilier de demain

Publié le 23 janvier 2019 par Mélanie R.
zero waste lab

En Grèce, il existe un programme baptisé “Zero Waste Future” mené par Coca-Cola ; comme son nom l’indique, il vise à diminuer le nombre de déchets et créer un avenir plus durable en impliquant directement l’ensemble des habitants d’une ville. Thessalonique a été choisie comme la première ville pilote pour débuter ce projet ; un laboratoire, Zero Waste Lab, a récemment ouvert pour porter cette initiative. Il a même contracté un partenariat avec l’association The New Raw, déjà engagée dans le recyclage du plastique avec son projet Print your City.

On se rappelle tous en effet du mobilier urbain imprimé en 3D dans la ville d’Amsterdam : ces bancs publics qui ont trouvé leur place dans les parcs et les rues. A partir des déchets plastiques de ses habitants qui sont recyclés pour être transformés en matériau d’impression 3D, la ville peut créer toute sorte de formes originales et proposer du mobilier durable, apportant une valeur ajoutée non négligeable au plastique jeté. L’association hollandaise The New Raw veut aller plus loin et étendre cette initiative partout dans le monde. Elle a commencé par la Grèce et travaille désormais avec le Zero Waste Lab, un laboratoire dans lequel sont imprimées différentes pièces à partir de déchets plastiques.

zero waste lab

Crédits photo : Stefanos Tsakiris

L’impression 3D s’invite dans les villes

Si vous vous baladez sur la promenade Nea Paralia, au bord de la mer, vous pourrez apercevoir le mobilier imprimé en 3D l’été dernier à savoir des bancs qui font aussi office de pots pour plante. Le laboratoire affirme qu’il aura fallu 12 heures et 100 kilos de déchets plastiques pour imprimer chaque pièce. Depuis décembre dernier, 3 000 modèles ont été soumis aux équipes du projet, que ce soit des supports pour vélo, des jardinières et autres produits innovants et écologiques.

L’association The New Raw précise : “Le mobilier urbain imprimé en 3D intègre des fonctions supplémentaires qui favorisent un style de vie sain et respectueux de l’environnement en ville. On peut imaginer tout type d’objet, du support de vélo à un pot d’arbre en passant par une mini salle de sport à une bibliothèque.”

zero waste lab

Le mobilier urbain a été installé le long de la mer l’été dernier

Zero Waste Lab, un lieu d’apprentissage et de création

Le laboratoire Zero Waste Lab est quant à lui ouvert 4 jours dans la semaine jusqu’au mois de mai prochain. Il permet aux habitants de se familiariser avec le processus de recyclage du plastique, de déposer leurs déchets et de soumettre de nouvelles idées de meubles pour leur quartier. Ils ont en effet la possibilité de choisir quel espace public abritera une pièce imprimée en 3D, la forme de celle-ci, sa couleur et d’éventuelles fonctionnalités intégrées.

zero waste lab

Le Zero Waste Lab (crédits photo : Stefanos Tsakiris)

Le laboratoire est donc un lieu d’apprentissage où tournent plusieurs imprimantes 3D, ce qui participe également à la démocratisation de la technologie. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site officiel du laboratoire ICI et dans la vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de ce projet et du Zero Waste Lab ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you