menu

Les robots Zebro pour imprimer en 3D des infrastructures souterraines sur Mars

Publié le 22 juin 2021 par Philippe G.

Ces derniers temps, les projets mêlant impression 3D et voyage dans l’espace se multiplient. Que ce soit pour créer des infrastructures sur la Lune, des rovers ou même des fusées, la fabrication additive est aujourd’hui une technologie nécessaire au domaine spatial. De plus, avec les progrès de l’impression 3D, ce qui pouvait sembler utopique il y a seulement quelques années, devient de plus en plus probable. Le laboratoire de construction robotique de l’université technologique de Delft, aux Pays-Bas, souhaite creuser un espace de vie souterrain sur Mars, grâce à des robots nommés Zebro, afin que les humains puissent survivre sur la planète rouge. Et pour solidifier les murs des souterrains, les robots Zebro vont avoir recours à la fabrication additive. 

Si le laboratoire de construction robotique désire construire des infrastructures souterraines, c’est parce que les humains ne sont pas capables de vivre sur la surface de Mars. Et ce pour de nombreuses raisons. Par exemple, les changements de températures radicaux et les rayonnements présents sur la planète rouge font de Mars un territoire plus qu’hostile pour les Hommes. C’est pourquoi les chercheurs du monde entier travaillent au développement de solutions qui devraient permettre de survivre sur un terrain extraterrestre. 

Zebro Robots

Les robots Zebro pourraient permettre aux humains de coloniser Mars (Crédits photo: TU Delft)

Des structures de soutien imprimées en 3D pour créer un espace de vie souterrain

Depuis plusieurs années, l’université technologique de Delft travaille au développement de robots Zebro, destinés à creuser des tunnels sous la surface de Mars. Les robots Zebro sont des nano-rovers spécialement conçus pour répondre aux exigences environnementales de la planète Mars. Ils sont notamment dotés de pattes qui leur permettent de se déplacer sur des surfaces inégales telles que des rochers. Selon l’équipe de l’Université de Delft, les rovers travaillent de manière autonome et coopérative, et peuvent donc communiquer entre eux et se répartir les tâches. Par exemple, un groupe de robots Zebro creusera les tunnels tandis qu’un autre mettra en place des structures imprimées en 3D pour renforcer les murs. À terme, un espace de vie doit être créé de cette manière, à l’instar des structures des fourmis. 

Selon certains experts, la colonisation de la planète rouge par les humains n’est qu’une question de temps. Henriette Bier, fondatrice et actuelle directrice du Laboratoire de construction robotique, affirme qu’il est particulièrement important d’utiliser les ressources déjà disponibles sur Mars. Pour la fabrication additive des structures de support, les robots Zebro travailleront avec du ciment obtenu à partir de la poussière et de la roche locales. L’équipe du projet recevra une subvention de l’Agence spatiale européenne (ESA) pour la poursuite du développement du projet. En plus de ce projet, des nanorobots similaires de TU Delft, les Lunar Zebro, seront envoyés en mission sur la lune dès 2022.

Que pensez-vous des accessoires imprimés en 3D par Pereira 3D ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you