menu

XYZprinting, de l’impression 3D de bureau à la fabrication additive professionnelle

Publié le 16 novembre 2018 par Mélanie R.
xyzprinting

Le fabricant taïwanais XYZprinting est entré sur le marché de l’impression 3D mondial avec des machines de bureau FDM faciles d’utilisation et adaptées à tous les profils. Sa gamme da Vinci est en effet réputée pour son bon rapport qualité/prix, avec une volonté de rendre la technologie plus accessible. Depuis, la marque a développé une vingtaine d’imprimantes 3D mais aussi des scanners et des stylos 3D : elle répond ainsi à tous les besoins, que ce soit avec sa gamme pour les enfants, pour les professionnels et les industriels. Elle présentait d’ailleurs sa nouvelle machine couleur au salon Formnext 2018, la da Vinci Color AiO, une solution 3-en-1. Comment XYZprinting a-t-il évolué de l’impression 3D de bureau classique à des solutions de fabrication additive plus professionnelles? Nous avons rencontré Fernando Hernández, Directeur Marketing Europe, pour en savoir plus sur la stratégie du fabricant taïwanais et sa vision du marché.

3DN : Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre lien avec les technologies d’impression 3D?

XYZprinting

Fernando Hernández

J’ai étudié l’informatique notamment parce que je suis passionné par les nouvelles technologies. Je me revois enfant en train de jouer avec mon micro-ordinateur 8 bits (un vieil Amstrad avec des touches en caoutchouc), je codais mes propres programmes et jeux à l’âge de 10 ans. C’était le début de l’ère informatique et la plupart des enfants qui ont joué avec ces ordinateurs ont créé et façonné le monde d’aujourd’hui.

La première fois que j’ai découvert l’impression 3D, c’était en 2013, lorsque le géant de la technologie New Kinpo m’a approché. Ayant pris du recul aujourd’hui, je pense que c’était un très bon timing. J’étais prêt pour un nouveau défi car je travaillais dans l’industrie des composants informatiques depuis plus de 10 ans à ce moment-là. Lorsqu’on m’a offert la possibilité de rapprocher une technologie aussi innovante que l’impression 3D des consommateurs, je n’ai pas hésité. New Kinpo avait une grande ambition et j’ai relevé le défi parce que je voulais vraiment en faire partie dès le début. Je me rends compte que c’est rare d’être impliqué dès le début du développement d’une nouvelle technologie innovante. Je pense qu’amener des imprimantes 3D de bureau à la maison peut avoir le même succès que les premiers ordinateurs à l’époque.

3DN : Comment l’aventure XYZprinting a-t-elle commencé? Quels étaient ses premiers objectifs?

Quand XYZprinting a été fondé en 2013, l’impression 3D en tant que technologie n’était principalement appliquée que dans les domaines de l’industrie et de l’ingénierie, ainsi que pour les quelques passionnés. Les imprimantes disponibles sur le marché étaient coûteuses et complexes à utiliser.

xyzprinting

La da Vinci Nano

XYZprinting s’est focalisé sur le développement d’imprimantes 3D plug-and-play complètes, conviviales et abordables pour les consommateurs. La da Vinci 1.0, notre toute première imprimante 3D, avait attiré beaucoup d’attention, avec son prix de lancement de 599 €. Il s’agissait de l’imprimante 3D la plus abordable du marché, disponible dans plus de 500 points de vente en Europe. On a ensuite lancé plus de modèles dans la même gamme ce qui a bouleversé le secteur. Nous avions laissé notre première marque sur le marché et tracé la voie pour de futurs développements dans l’impression 3D. Aujourd’hui, les professionnels, les PME et les commerçants encouragent l’adoption de l’impression 3D dans les entreprises et facilitent son utilisation en classe, en tant qu’outil pédagogique pour la prochaine génération.

xyzprinting

3DN : Comment XYZprinting a-t-il réussi à développer différentes technologies de fabrication additive ?

Notre succès sur le marché grand public nous a conduits à une position de leader qui nous a ouvert beaucoup d’opportunités et de partenariats. Nous avons développé un réseau mondial avec les élites de l’impression 3D. Outre l’impression 3D de bureau, la fabrication additive est un autre secteur que nous souhaitons enrichir et responsabiliser. Je pense que XYZprinting et New Kinpo disposent des ressources et des expériences internes pour le faire. De la R&D à l’usine en passant par l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, il s’agissait de développer une stratégie forte et une vision à long terme. Peu de temps après le lancement de la série à succès d’imprimantes da Vinci, nous étions déjà en train d’inventer les imprimantes 3D nouvelle génération. L’année dernière, nous avons lancé la première imprimante 3D couleur au monde. Cette année, lors du Formnext 2018, nous présentons davantage de technologies d’impression 3D et nous étendons notre activité à davantage de marchés et de domaines.

3DN : Quels sont les facteurs clés de succès de votre marque?

Nous avons fourni ce dont le marché avait besoin : une solution unique à la fois abordable, fiable, efficace et prête à être livrée. Ce dernier point est important car le marché était toujours plein de projets inachevés que le public voyait rarement. Quelques semaines après notre annonce mondiale, nous avons mis les imprimantes 3D sur le marché avec un énorme succès.

xyzprinting

3DN : Dans cette industrie très compétitive, qu’est-ce qui rend votre entreprise unique ?

Je crois que notre succès repose sur un équilibre parfait entre quelques points clés : nous continuons d’innover en proposant de nouvelles technologies et solutions. Nous donnons le tempo au secteur, la concurrence est toujours derrière et nous ne fournissons pas seulement du matériel, mais une solution d’impression 3D complète. Nous créons un écosystème autour de l’imprimante 3D avec des logiciels, des didacticiels et une bibliothèque de modèles 3D.

xyzprinting

La da Vinci color mini

3DN : Quelles sont les principales différences entre vos marchés ?

L’Europe est un marché très compliqué. C’est une matrice complexe de cultures, de réglementations locales, de langues, de données démographiques et d’économies. Par exemple, nous avons constaté que le marché britannique adoptait de plus en plus d’imprimantes 3D dans le secteur de l’éducation. C’est pourquoi XYZprinting a créé un environnement complet autour de l’imprimante en concevant un programme éducatif.

La France est un bon exemple pour voir comment la technologie d’impression 3D s’est diffusée et a atteint le commerce de détail. Nos produits ont été bien reçus par nos clients français. Ils ont acheté un grand nombre d’imprimantes 3D, vendant principalement aux consommateurs.

xyzprinting

Le fabricant propose également un scanner 3D portable

L’Allemagne a un public cible plus spécifique, davantage tourné vers un usage professionnel (ingénieurs, concepteurs, fabricants, etc.) et ils ont généralement une connaissance plus avancée de l’impression 3D. Nos clients allemands se concentrent davantage sur la sécurité et les possibilités de conception de leurs produits. Ils ont tendance à vouloir explorer ce qu’ils peuvent imprimer et comment ils peuvent utiliser différents matériaux. Nous vendons davantage d’imprimantes 3D semi-professionnelles que les modèles d’imprimantes débutantes sur le marché allemand.

3DN : Quels sont vos projets ? Comment voyez-vous XYZprinting dans 10 ans ?

Nous poursuivrons nos efforts en vue de rendre l’impression 3D plus populaire et plus largement adoptée. Nous sommes toujours dédiés à la démocratisation de l’impression 3D – il s’agit d’une technologie pouvant être mise en œuvre à la maison, à l’école et dans les entreprises. À l’instar des ordinateurs et des imprimantes papier, les imprimantes 3D sont des outils qui peuvent nous aider dans notre vie quotidienne.

xyzprinting

Je pense que dans 10 ans l’impression 3D en couleur sera plus largement adoptée, car nous avons déjà mis le cap sur cette trajectoire. Les imprimantes 3D seront plus compactes, plus rapides, plus silencieuses, plus fiables et plus faciles à utiliser qu’aujourd’hui. Outre l’amélioration de l’expérience utilisateur, XYZprinting continuera à développer des équipements plus professionnels et plus puissants offrant des solutions plus précises, plus détaillées, plus fiables et plus abordables, avec les outils et les services requis par le marché.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Nous avons considérablement modifié et amélioré l’impression 3D au cours des 5 dernières années depuis notre arrivée sur le marché. L’avenir est prometteur et nous continuerons à nous adapter et à nous améliorer. Et pour nous tous qui sommes impliqués dans l’industrie de l’impression 3D même en tant que consommateurs, nous devrions être fiers et heureux de faire partie du développement de cette nouvelle technologie qui fera évoluer l’humanité.

xyzprinting

La Nobel 1.0 A, une imprimante 3D SLA de la marque

C’est une technologie qui représente l’avenir, non seulement parce qu’elle facilitera notre vie quotidienne, qu’elle sera plus riche, plus personnalisée et unique, mais également parce qu’elle permettra de lever les exigences de l’être humain de manière exponentielle. Si la génération qui a commencé à jouer avec ces micro-ordinateurs archaïques a contribué à développer le monde d’aujourd’hui, imaginez ce que la génération d’enfants apprenant aujourd’hui la modélisation 3D et l’impression 3D dans les écoles nous apportera. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur notre site français ICI.

Que pensez-vous de la stratégie de XYZprinting? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK