menu

World Housing et TAM imaginent un lotissement de maisons imprimées en 3D

Publié le 3 mars 2021 par Mélanie R.
world housing

L’organisation World Housing lutte contre le sans-abrisme depuis 2013, cherchant des solutions durables et viables pour que chacun puisse avoir un toit pour s’abriter. Elle a récemment noué un partenariat avec Twente Additive Manufacturing (TAM), un fabricant hollandais d’imprimantes 3D béton qui commence à développer des maisons imprimées en 3D. Ensemble, ils veulent construire toute une résidence grâce aux technologies 3D et proposer des logements plus abordables pour tous. Situé au Canada, et plus spécifiquement en Colombie-Britannique, ce regroupement d’habitations pourrait être le premier de ce genre en Amérique du Nord. 

La fabrication additive est depuis plusieurs années maintenant employée pour concevoir les murs de nos futures maisons. Même si beaucoup d’initiatives sont encore au stade de projet, elles offrent de belles perspectives pour l’avenir, que ce soit en termes d’architecture, de matériaux mais aussi de durabilité. En effet, en se tournant vers l’impression 3D, les acteurs du secteur peuvent réduire leur empreinte écologique en utilisant seulement le béton nécessaire à la construction, mais aussi en favorisant des projets locaux. De plus, cette nouvelle méthode permet d’accélérer le travail sur le chantier et donc de proposer davantage de logements sur une période plus courte. En constatant tous les avantages de l’impression 3D béton, World Housing s’est associé à TAM pour imaginer une première résidence imprimée en 3D. 

TAM a développé une méthode d’impression 3D béton (crédits photo : Twente Additive Manufacturing)

Pourquoi World Housing mise-t-elle sur la fabrication additive ?

Pour World Housing, l’un des principaux avantages des technologies 3D est de pouvoir offrir des logements plus abordables. Don McQuaid, directeur général de World Housing, explique : « Nous devons repenser radicalement la façon dont nous abordons la résolution de problèmes complexes dans notre société, comme le problème des sans-abri. La technologie 3D peut faire progresser l’objectif de fournir des logements sûrs et abordables et d’empêcher les plus vulnérables de glisser vers le sans-abrisme. World Housing est heureux de s’associer à Twente Additive Manufacturing pour aider à révolutionner la façon dont nous fournissons des logements. »

Le fabricant TAM a travaillé avec Alterativ Design afin d’imaginer un lotissement qui s’intègre parfaitement au paysage canadien. Chaque maison mesure 65 mètres carrés, possède deux chambres et un toit recouvert de verdure. Elles sont toutes entourées d’un jardin partagé. Une fois l’impression 3D terminée, il faudra compter quelques jours supplémentaires pour terminer le toit, les portes, les fenêtres et le raccordement à l’eau et électricité.

Le futur lotissement canadien (crédits photo : World Housing)

Enfin, la technologie proposée par Twente Additive Manufacturing offrirait 3 avantages clés : une meilleure accessibilité puisque les machines pourraient directement imprimer sur site ; une réduction des coûts de construction ; une meilleure conception des maisons, que ce soit culturellement, écologiquement mais aussi structurellement. En s’appuyant sur des logiciels d’optimisation topologique, TAM explique qu’elle peut supprimer des procédés destructeurs comme l’excavation. Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous du projet mené par les deux partenaires ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D