menu

WASP et Dior collaborent pour construire un pop-up store à Dubaï

Publié le 9 novembre 2021 par Philippe G.

La majorité du temps, lorsqu’on parle des enseignes de luxe et de leurs usages de l’impression 3D, c’est pour évoquer les différentes applications développées. À l’image de Chanel et ses mascaras dotés de brosse imprimée en 3D, la fabrication additive séduit de plus en plus de grandes marques. Et ce coup-ci, c’est la célèbre enseigne Dior qui s’est tournée vers la technologie. En collaboration avec WASP, un fabricant italien qui mise sur l’impression 3D pour une construction plus durable, la maison de haute couture a mis au point un pop-up store, composé de deux pavillons imprimés en 3D, sur la plage de Jumeirah à Dubaï.

Installé à l’occasion de l’Exposition universelle de Dubaï, ce projet rejoint la réplique du David comme représentant de l’impression 3D à l’exposition. Sur sa page Facebook, Massimo Moretti, le fondateur de WASP, revient sur cette collaboration particulière : « La vie est étrange. Vous commencez à développer un processus pour fournir une maison comme un droit de naissance à chaque humain. Vous y travaillez pendant une décennie, en autofinançant toute la recherche et le développement. Puis vient Dior, une entreprise qui représente le luxe le plus raffiné du monde, et ils vous demandent d’imprimer leurs magasins. Et ils vous proposent de financer vos coûts de développement. » Fidèle à ses valeurs et précédents projets, WASP a construit des pavillons durables grâce à la fabrication additive.

Crédits photo : Mohamed Somji/Dior

Des pavillons imprimés en 3D

Construits à partir d’argile, de sable et de fibres naturelles, les deux bâtiments se veulent représentatif des célèbres sacs Dior, notamment grâce aux différents motifs que l’on retrouve sur les murs. WASP explique d’ailleurs à ce sujet que sans la fabrication additive, il aurait été presque impossible de les réaliser. Si les deux entreprises se montrent discrètes quant à la technologie et aux machines employées, l’imprimante 3D Crane WASP a sans doute été utilisée. 

Le pop-up store sera disponible jusqu’à la fin de l’Exposition universelle, c’est-à-dire jusqu’au 31 mars prochain. Dedans, les visiteurs peuvent retrouver la collection Dior Riviera, des pièces imaginées et conçues par la directrice artistique de Dior, Maria Grazia Chiuri. En tout cas, même si le partenariat entre Dior et WASP paraît surprenant tant les valeurs des deux entreprises semblent différentes, la création de ce pop-up store a donné lieu à un projet esthétique mais surtout en faveur de l’environnement.

Crédits photo : Mohamed Somji/Dior

Que pensez-vous de la collaboration entre WASP et Dior ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : Mohamed Somji/Dior

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you