menu

Voodoo Manufacturing, une micro-usine d’imprimantes 3D en plein boom

Publié le 27 janvier 2017 par Mélanie R.
Voodoo Manufacturing

Voodoo Manufacturing est l’une des plus importantes micro-usines d’imprimantes 3D de New York. L’entreprise a été créée en 2015 par Max Friefeld, Jonathan Schwartz et Oliver Ortlieb, trois anciens collaborateurs de Makerbot. La croissance de l’entreprise est déjà très rapide : en un peu plus d’un an, Vodoo Manufacturing a réalisé plus d’un million de dollars de chiffre d’affaires et compte 1 200 clients dont plusieurs grandes entreprises comme Autodesk, Microsoft et Mattel.

La spécialité de Voodoo Manufacturing est la production en petite série de pièces en plastique, que ce soit des composants matériels ou des articles promotionnels pour différentes marques – par exemple, elle a imprimé en 3D 100 vélociraptors en édition limitée pour la sortie du film Jurassic World en 2015. D’autres objets personnalisés et promotionnels type goodies ont été créés comme des porte-clés, des figurines, etc. L’entreprise est capable de produire 10 000 pièces en plastique identiques en 24 heures seulement.

Voodoo Manufacturing

« Au lieu de produire des pièces de très haute qualité en petits volumes, nous fabriquons des pièces en plastique de tous les jours mais dans de plus grandes quantités, déclare MaxFriefeld, co-fondateur et CEO de Voodoo Manufacturing. Nous utilisons un ensemble de 160 imprimantes de bureau Makerbot que nous contrôlons à l’aide d’un logiciel que nous créons en interne pour produire les pièces. En volume, nous représentons le plus gros regroupement d’imprimantes 3D aux Etats-Unis, peut-être même dans le monde. Nous offrons à nos clients un accès complet à des solutions de fabrication entièrement personnalisées qui se différencient d’une production de masse. »

Voodoo Manufacturing

De gauche à droite: Jonathan Schwartz, Max Friefeld et Oliver Ortlieb

La croissance de Vodoo Manufacturing se poursuit : elle a récemment obtenu un investissement de $1,4 millions et est toujours soutenue par quelques business angels dont David Karp, le PDG de Tumblr. « Il y a tellement de potentiel innovant dans l’impression 3D, déclare Karp. Vous pouvez déjà constater que cette technologie est présente partout, qu’elle débloque des business et la croissance.  Elle a déjà beaucoup d’impact sur les fabricants, makers, consommateurs, les marques… Et ça ne fait que commencer. Je suis très heureux de rejoindre l’équipe Voodoo. »

Avec ces fonds supplémentaires, Voodoo Manufacturing va agrandir sa micro-usine d’un peu plus de 600m², ajouter 50 imprimantes 3D, doubler son équipe pour employer 18 collaborateurs en tout.

Voodoo Manufacturing

Les imprimantes de Voodoo Manufacturing

Ce soutien financier servira surtout à investir dans le dimensionnement de  notre atelier. On veut qu’il soit optimal, affirme Max Frifeld. Nous avons grandi assez rapidement et aujourd’hui, il nous faut plus de machines. Ca pourra atteindre 1000 voire 10 000 imprimantes. »

Voodoo veut construire une nouvelle génération de micro-usines d’imprimantes 3D : regrouper de nombreuses imprimantes 3D au même endroit garantit une meilleure efficacité dans la production de pièces en quantités importantes.

Pour en savoir plus sur les installations de Voodoo Manufacturing:

Voodoo Manufacturing peut-il réussir à développer son modèle de service d’impression 3D? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you