menu

Noah, la voiture imprimée en 3D entièrement recyclable

Publié le 28 février 2018 par Mélanie R.
voiture imprimée en 3D

Des étudiants de l’Université de Technologie d’Eindhoven (TU) ont conçu une voiture concept assez originale puisqu’elle aurait été imprimée en 3D à partir de déchets plastiques. Elle aurait été créée afin de présenter tout le potentiel de l’évolution automobile mais surtout de la mobilité durable. La voiture concept, baptisée Noah, a été conçue en collaboration avec un spécialiste hollandais de l’impression 3D, Oceanz.

L’Université d’Eindhoven n’est pas novice dans la fabrication additive, elle a déjà fait parler d’elle à travers quelques projets comme son pont en béton pour cyclistes imprimé en 3D, déjà installé dans la ville de Gemert. Cette fois-ci, c’est à l’automobile que l’Université s’intéresse avec le développement d’une voiture concept plus respectueuse de l’environnement. Elle a fait appel à l’entreprise Oceanz pour l’aider dans tout le processus d’impression.

voiture imprimée en 3D

Noah, la voiture imprimée en 3D recyclable

Noah est présentée comme une voiture deux places fabriquée à partir de 90% de matériaux recyclés, notamment à partir de lin. Son châssis, sa carrosserie et son intérieur auraient été créés à partir de matériaux biosourcés, garantissant alors davantage le caractère durable du véhicule.

La voiture pèserait seulement 350 kilos et fonctionnerait à l’électricité. Sa vitesse maximale serait de 110 km/h et aurait une autonomie d’environ 240 km. Un véhicule électrique idéal pour les déplacements en ville. Notons aussi que la structure même de la voiture a été pensée pour être facilement démontée ce qui veut donc dire qu’une fois hors service, ses pièces pourraient être retirées pour être facilement recyclées.

voiture imprimée en 3D

Crédits photo: TU/ecomotive

Un certain nombre de pièces de la voiture Noah auraient été imprimées en 3D à partir du matériau EcoPowder d’Oceanz. L’entreprise aurait également formé les étudiants à l’optimisation topologique ce qui leur a permis de concevoir des pièces non seulement plus légères et plus respectueuses de l’environnement mais aussi moins chères à fabriquer que des pièces traditionnelles.

voiture imprimée en 3D

Frank Elbersen d’Oceanz et l’équipe de la TU (crédits photo: Oceanz)

Cette rencontre a été une révélation, explique Jonathan Verhaar, un élève de l’Université de Technologie. Nous pouvons faire un usage optimal des avantages de cette technique, de la conception à la phase finale. Nous voyons de nombreuses opportunités de durabilité mais aussi de structure et de formes complexes.« 

Noah n’est qu’une voiture concept donc on ne risque pas de la croiser dans la rue demain comme on peut aujourd’hui croiser le mini bus autonome Olli. Les étudiants annoncent toutefois une sortie du véhicule cet été. C’est un bel exemple qui montre comment l’impression 3D peut transformer la conception automobile pour la faire rentrer dans une logique d’économie circulaire. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de TU/ecomotive.

Que pensez-vous de cette voiture imprimée en 3D? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you