menu

Bientôt des maisons imprimées en 3D en région lilloise?

Publié le 20 décembre 2017 par Mélanie R.
vilogia impression 3D

L’impression 3D béton pourrait bien s’installer dans le nord de la France, à Croix près de Lille. Un projet de construction a été lancé par l’entreprise Vilogia qui souhaite utiliser la technologie d’impression 3D pour bâtir une maison habitable et duplicable. Un véritable test pour ce groupe privé d’immobilier social qui pourrait bien créer la première maison imprimée en 3D de la région lilloise.

L’impression 3D de maisons commence à se faire une place sur le marché français : on vous parlait récemment du logement social imprimé à Nantes, une maison de 95 m2 dont la construction a débuté il y a quelques mois. A la différence de ce projet qui utilise une mousse polyuréthane, Vilogia souhaite se concentrer sur le béton, un matériau qui a déjà fait ses preuves. Et pour cause, on se souvient du pont imprimé en 3D en Espagne.

vilogia impression 3D

Image du synthèse de la maison Vilogia

Vilogia a lancé un appel d’offre en conception-réalisation en mai dernier. Elle aurait récemment arrêté son choix sur le groupement Bouygues Batiment Nord Est, Envergures Architectes, Projex et Diagobat. Celui-ci travaille en collaboration avec CyBe, une entreprise hollandaise spécialisée dans l’impression 3D de béton, à l’origine du premier laboratoire de recherche à Dubaï.

Des maisons habitables dans la ville de Croix

Le groupe immobilier souhaite créer deux maisons de type T3 et une de type T2 dans la ville de Croix. A priori, elle n’imprimerait que les murs grâce à la technologie développée par CyBe. L’entreprise hollandaise a fabriqué une machine 3D dotée de chenilles afin qu’elle puisse se déplacer facilement. Elle extruderait du béton à une vitesse moyenne de 200 mm/s et pourrait créer des pièces de 4,5 mètres de haut.

Selon Vilogia, le projet est aujourd’hui un test pour appréhender véritablement les avantages de cette méthode de construction et en connaître ses limites. Le communiqué de presse explique “Avec ce prototype, nous souhaitons en effet étudier les gains réels que permet l’impression 3D dans le secteur du bâtiment mais surtout vérifier sa pertinence dans la production industrialisée de logements abordables. Destinée à la location, le logement devra répondre aux mêmes critères d’usage qu’une construction classique.”

vilogia impression 3D

Les premiers plans des maisons

Le groupe affirme devoir réaliser plusieurs études encore notamment pour comprendre comment les murs et la charpente seront fixés mais aussi sur les coûts que la technologie pourrait représenter. Il espère débuter les chantiers à la fin de l’année 2018 et assurer une livraison à la mi 2019.

Quel avenir pour l’impression 3D béton en France? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you