menu

Venture Orbital Systems inaugure le premier site de production de lanceurs de fusée Made in France 

Publié le 25 octobre 2021 par Philippe G.
Venture Orbital Systems

À Reims, Venture Orbital Systems (VOS), une start-up spécialisée dans le développement de micro-lanceurs spatiaux et de moteurs-fusées, a lancé le premier site de production de lanceurs de fusée Made in France. Et si l’on vous en parle aujourd’hui, c’est parce que VOS intègre l’impression 3D dans son processus de fabrication. Un projet de plus, qui démontre que la fabrication additive a de beaux jours devant elle dans le secteur aérospatiale. Comme en témoigne les différents partenariats noués entre les acteurs de l’impression 3D et de l’industrie aérospatiale, la technologie permet aux fabricants de bénéficier de nombreux avantages lors du processus de production, notamment en termes de temps et de coûts.

Inauguré le 19 octobre dernier, le site de production de Reims aura pour principal objectif de développer “Zephyr”, le premier lanceur conçu sur le sol français depuis un quart de siècle. Stanislas Maximin, cofondateur de Venture Orbital Systems, s’en félicite : “Nous sommes très fiers d’inaugurer en France le premier site de production de petits lanceurs totalement pensés pour les nanosatellites. C’est inédit depuis 1975 et cela marque une nouvelle étape pour Zephyr, notre projet phare, dont le premier lancement commercial est prévu d’ici 3 ans. Le marché est là et son potentiel est immense en raison de la forte croissance du besoin de nanosatellites et microsatellites à l’échelle mondiale.” Et pour répondre aux nécessités de ce marché, c’est naturellement que la startup française s’est tournée vers la fabrication additive métal

Le site de VOS devrait compter 70 salariés d’ici 2023. (Crédits photo : l’Hebdo du Vendredi)

L’impression 3D au coeur du site de VOS

Doté de 1 700 mètres carrés, le bâtiment de Venture Orbital Systems dispose pour le moment d’imprimante 3D polymères destinées à mettre aux points des prototypes. Et à l’avenir, VOS souhaite intégrer une imprimante 3D métal au sein de son site. Pour le moment, afin de produire les pièces d’utilisation finale, la startup française fait appel à des partenaires industriels avant de les assembler sur son site à Reims.

Comme évoqué précédemment, VOS souhaite continuer de développer Zephyr, son lanceur phare, à Reims. D’une taille de 15 mètres, le lanceur pourra d’après les fabricants transporter jusqu’à 70 kg de satellites. Les pièces métalliques composants le moteur du lanceur seront entièrement imprimées en 3D et Venture Orbital Systems compte le tester le moteur d’ici quelques mois. Le lanceur Zephyr devrait être totalement assembler en 2023, et en 2024, le premier lancement orbital devrait avoir lieu. Un projet plein d’ambitions, qui offre à la startup de nouvelles perspectives. D’ici 2030, VOS souhaite pouvoir réaliser pas moins de 40 lancements à par an.

Que pensez-vous du site développé par Venture Orbital Systems ? N’hésitez pas à partager votre avis sur le salon dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you