menu

L’armée américaine va s’équiper d’une usine mobile d’impression 3D grâce à ExOne

Publié le 19 février 2021 par Philippe G.

Dans le cadre d’un contrat à 1,6 millions de dollars avec le ministère américain de la Défense (DoD), ExOne va mettre au point une usine mobile d’impression 3D dans un container. Un projet qui n’est pas sans rappeler le module d’impression 3D intelligent développé par l’entreprise allemande GmbH, la Mobile Smart Factory.  ExOne, le fabricant spécialisé dans les machines métal, compte développer une imprimante 3D compatible avec 20 matériaux différents. Ce projet, dont la date de sortie n’est pas encore connue, permettra à l’armée américaine de profiter des nombreux avantages offerts par la fabrication additive. 

Prévue pour être utilisée directement sur le terrain, l’usine mobile d’impression 3D devra faire preuve de robustesse et de flexibilité tout en conservant un certain niveau de qualité et de précision. Un challenge qui n’effraie pas ExOne, qui a souvent su proposer des solutions de fabrication additive adaptées aux besoins de ses partenaires. À ce sujet, John Hartner, le CEO d’ExOne déclare : « Nous sommes ravis de collaborer avec le ministère américain de la défense et d’autres partenaires pour rendre nos imprimantes 3D plus robustes pour l’armée, ce qui profitera également à nos autres clients fabricants. » Avant de vanter les mérites de la technologie sur laquelle sont basées ses machines : le liage de poudre, ou binder jetting. « L’impression 3D par jet d’encre est une technologie de fabrication essentielle pour l’usage militaire en raison de sa rapidité, de la flexibilité des matériaux et de sa facilité d’utilisation. »

usine mobile impression 3D

Crédits photo : ExOne

Un module d’impression 3D dans un container

L’usine d’impression 3D sera installée dans un container de minium 30 mètres carrées. Une taille qui devrait permettre à l’armée américaine de déployer le module par voie terrestre, maritime et aérienne. Le principal objectif de l’usine d’impression 3D sera de diminuer le temps de fabrication des pièces de rechange. Avec les méthodes traditionnelles, le délai d’attente est de 4 à 6 semaines. Une durée trop longue, qui pénalise le rapprovisionnement de l’armée américaine. Grâce à la fabrication additive et ses capacité à réduire considérablement les temps de conception, ExOne promet de produire ces pièces en seulement 48 H. À ce gain de temps, s’ajoute une importante réduction des coûts de production.

Pour s’assurer que les troupes américaines puissent exploiter à son plein potentiel l’impression 3D, ExOne a déclaré simplifier au maximum l’utilisation des logiciels et matériaux de la machine. Une formation visant à familiariser les futurs utilisateurs de la technologie est également prévue. Mais ExOne ne devrait pas rencontrer trop de difficultés à initier l’armée américaine à l’impression 3D. Le secteur militaire, notamment aux Etats-Unis, est habitué de la fabrication additive.

Que pensez-vous du partenariat entre l’armée américaine et ExOne ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you