menu

À quoi ressemble une usine d’imprimantes 3D? Visite des ateliers BQ

Publié le 15 décembre 2017 par Alex M.
usine imprimante 3D

Si vous vous êtes déjà demandé à quoi ressemblait une usine d’imprimantes 3D et les différentes étapes nécessaires à leur assemblage, cet article est fait pour vous. Combien de temps faut-il pour construire une imprimante 3D ? Comment se déroule la production de centaines d’imprimantes 3D ? Le fabricant BQ nous a ouvert les portes de son usine à Noáin, dans la région de Navarra en Espagne. Une occasion unique de découvrir les ateliers de production de l’un des principaux fabricants mondiaux d’imprimantes 3D de bureau.

La marque espagnole BQ sort chaque jour de ses ateliers 414 produits, allant du robot éducatif Zowi à l’un de ses trois modèles d’imprimantes 3D : la Witbox 2, la Hephestos 2 et la Witbox Go!. Cette dernière vient à peine de rentrer dans la gamme d’imprimantes 3D du fabricant et a pour particularité d’utiliser le système d’exploitation Android. Au cours des dernières années, BQ est devenue l’une des marques d’imprimantes 3D les plus populaires, commercialisant plus de 50,000 unités par an dans près de 50 pays.

3d printing factory

L’usine de BQ est située dans la région de Navarra en Espagne

Comment se présente une usine d’imprimantes 3D ?

Après des années de recherche et de tests, les ingénieurs de BQ ont développé les premiers prototypes de leurs imprimantes 3D. Des modèles spécialement pensés pour répondre aux besoins de la communauté et des utilisateurs actuels. Quand vous arrivez dans l’usine, on distingue deux principaux espaces : la zone de stockage des pièces détachées, avec les différents composants qui viendront intégrer les machines, et la zone de développement et de production qui comprend les ingénieurs techniciens et les opérateurs dédiés à la préparation et au montage des imprimantes 3D BQ.

Chacun des produits fabriqués au sein de l’usine nécessite des durées d’assemblage différentes, le moins chronophage correspondant au robot Zowi, qui ne nécessite que 2 minutes, suivi par la Hephestos 2 en 7 minutes, puis la Witbox Go! qui prend entre 10 et 12 minutes, et enfin la Witbox 2 qui requiert un peu plus de temps, autour de 20 minutes. Concernant la Hephestos 2, celle-ci possède sa propre chaîne d’assemblage en partie robotisée, une innovation qui permet de réduire les temps de fabrication de ce modèle.

3d printing factory

Un examen de la dernière production d’imprimantes 3D Witbox Go !

BQ a toujours voulu promouvoir le mouvement RepRap avec l’idée associée de répliquer ses imprimantes à l’aide d’autres imprimantes 3D. En conséquence, l’usine inclut une large pièce remplie d’imprimantes 3D fonctionnant tout au long de l’année et se chargeant de produire des pièces pour d’autres modèles. Différents experts sont chargés de les vérifier une à une afin de répondre au niveau élevé des standards de qualité de la marque. Pour se faire, ils réalisent des tests d’impression afin de vérifier l’extrudeur, la vitesse de la machine ou la qualité des modèles imprimés.

L’usine se prépare à la période des fêtes

Les mois de novembre à février représentent la période la plus chargée pour BQ. Une augmentation en grande partie due cette année à l’arrivée de sa nouvelle imprimante 3D Witbox Go!, une machine développée spécialement pour une prise en main aisée et qui se veut accessible au plus grand nombre avec la possibilité de la piloter directement depuis son smartphone. Avec les fêtes de fin d’année, BQ espère en commercialiser des centaines.

« Nous venons juste de lancer la Witbox Go!, la courbe de croissance sera donc plus élevée et durera beaucoup plus longtemps. L’imprimante vise un public plus large, de sorte que sa production ira sûrement bien au-delà de février et que nous aurons des ventes tout au long de 2018 » commente Astrid Sánchez Pastor, Directrice de la business unit 3D et Robotique chez BQ.

3d printing factory

La ligne d’assemblage robotisée de l’imprimante 3D Hephestos

Avec des heures de développement et de production, l’usine de BQ opérée par les employés de Navarra apporte ses innovations 3D aux quatre coins du monde en les démocratisant à tous. Il sera intéressant de regarder ses futurs développements, qu’ils soient dans la production de modèles encore plus abordables pour le grand public ou un positionnement davantage professionnel afin d’aller concurrencer d’autres géants de l’impression.

3d printing factory

Des imprimantes 3D Wibox Go! assemblées et prêtes à l’emploi.

Vous pourrez retrouver l’actualité et les produits de la marque sur le site de BQ ICI.

Partagez votre avis en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you