menu

En 2021, Safran ouvrira les portes de son Usine Campus Fabrication Additive

Publié le 7 novembre 2019 par Mélanie R.
Usine Campus Fabrication Additive safran

Le géant de l’aéronautique français Safran devrait bientôt débuter la construction de son Usine Campus Fabrication Additive au Haillan à côté de Bordeaux. Annoncé en mars dernier, ce nouveau campus regroupera les solutions en fabrication additive de l’industriel et réunira toutes les compétences liées. A ce jour, le groupe possède 15 imprimantes 3D métal, avec une vingtaine d’ingénieurs focalisés sur toute la partie R&D en fabrication additive, basés au centre Safran Tech à Paris-Saclay. La nouvelle usine de 10 000 m2 devrait démarrer ses activités en 2021 et augmenter considérablement l’utilisation de la fabrication additive dans les activités quotidienne du groupe français. 

Cela fait déjà quelques années que Safran utilise la fabrication additive pour produire des prototypes, de l’outillage mais surtout des pièces fonctionnelles, intégrées par la suite dans des moteurs, des turbines, des groupes auxiliaires de puissance, etc. Cette nouvelle méthode de production permet aux équipes du groupe de réduire le nombre de composants à assembler et d’optimiser leur masse tout en réalisant des économies importantes. Parmi les pièces imprimées en 3D et opérationnelles, nous pouvons citer des injecteurs de carburant et des tourbillonneurs de chambres de combustion ou encore des équipements des carters turbines. Convaincu que la fabrication additive apporte un réel avantage compétitif, Safran a décidé de regrouper toutes ses activités liées à celle-ci dans une seule et même usine à côté de Bordeaux.

Usine Campus Fabrication Additive safran

La plupart des pièces de cet APU ont été imprimées en 3D (crédits photo : Safran)

10 000 mètres carrés seront dédiés aux technologies 3D, avec un démarrage partiel en 2021 puis total en 2023. Ce nouveau campus devrait permettre la création de 200 emplois et est évalué à 68 millions d’euros. La région Nouvelle Aquitaine y participe d’ailleurs à hauteur de 10%. Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, précise : “Ce choix de Safran montre l’attractivité de notre territoire et la qualité de l’écosystème, que nous avons constitué autour des technologies d’avenir. La fabrication additive est cruciale pour notre métallurgie.” 

L’Usine Campus Fabrication Additive réunira les parties conception, prototypage et production en série de pièces. Le parc machines de Safran permettra de poursuivre efficacement la création de composants de qualité, solides et légers. Quant aux équipes, experts, concepteurs et producteurs seront regroupés afin que chacun puisse apporter son expertise et proposer des solutions encore plus innovantes. Le groupe annonce que d’ici 2023, 75 personnes seront dédiées à la recherche et 90 à la production. Philippe Petitcolin, Directeur Général du groupe Safran, conclut : « Nous allons pouvoir bâtir un campus global, qui regroupe de la recherche, du développement, de la production et de l’usinage. Cela permettra de rentrer avec un document digital et de sortir avec un produit fini. » 

Usine Campus Fabrication Additive

Safran maîtrise aujourd’hui les procédés de fabrication additive métal (crédits photo : Safran)

On espère que l’Usine Campus Fabrication Additive permettra à Safran de maîtriser davantage la fabrication additive et de proposer une réelle valeur ajoutée à tous ses clients. En attendant l’ouverture de l’usine, vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

*Crédits photo de couverture : Adrien Daste / Safran

Que pensez-vous de la création d’un tel campus ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you