menu

L’université du Minnesota opte pour l’impression 3D

Publié le 22 février 2022 par Philippe G.

On ne présente plus Stratasys, le géant de la fabrication additive. L’entreprise américaine est aujourd’hui un pilier du marché de l’impression 3D et propose depuis de nombreuses années des solutions 3D dédiées au secteur médical. Et à l’instar de MakerBot et Formlabs, plusieurs fabricants se sont également penchés sur le sujet. Ces différentes machines ont vocation à accompagner les praticiens de santé ainsi que les étudiants dans leur quotidien professionnel et leurs recherches. Récemment, le Visible Heart Labs de la faculté de médecine de l’Université du Minnesota s’est procuré la Stratasys J750™ Digital Anatomy™, ainsi que les imprimantes 3D MakerBot METHOD X® et MakerBot SKETCH® afin de permettre aux étudiants d’en apprendre davantage sur les usages de l’impression 3D dans le domaine médical, ainsi que sur l’anatomie et l’étude cardiaque.

Utiliser l’impression 3D pour créer des modèles anatomiques à des fins éducatives, ou même pour préparer une intervention chirurgicale n’est pas une nouveauté. La technologie permet de concevoir des modèles extrêmement précis et détaillés et est également en mesure de reproduire les couleurs ainsi que les textures. Le Dr Paul Iazzo, professeur aux Visible Heart Laboratories de la faculté de médecine de l’université du Minnesota, confie : “L’apprentissage mixte utilisant l’impression 3D haute résolution a un impact énorme sur notre capacité à mieux former les boursiers, les étudiants en médecine, les ingénieurs biomédicaux et bien d’autres.”

Un cœur imprimé en 3D est examiné. (Crédits photo : Stratasys)

Comment l’impression 3D a-t-elle été intégrée à l’université du Minnesota ?

Au-delà des applications pour l’éducation et la chirurgie, l’impression 3D peut également participer à la création de dispositifs médicaux coronaires. En effet, les modèles imprimés en 3D reproduisent l’anatomie exacte d’un patient mais aussi les pathologies. C’est pourquoi, pour compléter l’Atlas of Human Cardiac Anatomy de l’Université du Minnesota, les scientifiques ont opté pour l’impression 3D. Cette collection, qui contient 800 cœurs pouvant être imprimés en 3D, a été conçue à des fins éducatives mais aussi de recherches. 

Rich Garrity, président de la branche américaine de Stratasys, conclut : “Nous pensons que l’utilisation généralisée de modèles anatomiques imprimés en 3D permettrait d’améliorer les soins aux patients, de les rendre plus rentables et de réduire les délais de mise sur le marché des innovations en matière de dispositifs médicaux. Ce parrainage nous permet de soutenir un enseignement et une recherche sur les dispositifs médicaux de classe mondiale, ici même, dans le Minnesota. » 

Que pensez-vous des usages de l’impression 3D dans le secteur médical ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks