menu

Uniform Wares imprime en 3D les milliers de maillons de ses montres

Publié le 8 novembre 2018 par Mélanie R.
uniform wares

Le fabricant de montres Uniform Wares a voulu explorer la façon dont la fabrication additive métal pouvait changer la manière de concevoir des montres; avec son partenaire Betatype, il a imaginé un bracelet en alliage de titane pour sa collection 2019, PreciDrive M-Line. Grâce à la technologie de fusion sur lit de poudre, ils ont pu fabriquer un bracelet plus léger et esthétique doté d’un système de fermoir unique.

Le marché de l’horlogerie et de la joaillerie se penche depuis quelques années déjà sur la fabrication additive et son adoption dans les cycles de production de montres, bracelets, colliers et autres bijoux. C’est une méthode qui offre en effet un large choix de matériaux et permet d’obtenir davantage de complexité géométrique. Le cabinet SmarTech avait d’ailleurs estimé les dépenses du secteur en impression 3D à 900 millions de dollars d’ici 2026.

uniform wares

Une montre plus légère et esthétique grâce à la fabrication additive

Le bracelet de la nouvelle collection a été imprimé sur une Renishaw AM250 à partir d’un alliage de titane; il serait composé de plus de 4 000 maillons s’emboîtant pour former une structure solide et légère – le bracelet ne pèse que 10,5 grammes. Selon Uniform Wares, chacun de ses maillons est également asymétrique contrairement aux montres plus traditionnelles, ce qui signifie que chaque côté du bracelet a un rayon de courbure différent. Cela lui permettrait d’être facilement ajusté sur la main, tout en restant suffisamment flexible pour bien tenir au poignet.

Notons aussi que le bracelet comporte un nouveau type de fermoir directionnel; des “dents” microscopiques ont été intégrées à l’intérieur du fermoir. Celui-ci peut ainsi mordre directement le bracelet, sans que son porteur n’ait besoin de manipuler le bracelet. Un fermoir innovant qui n’aurait pas pu être obtenu par des méthodes de fabrication traditionnelles selon Uniform Wares. Toutefois, on peut se demander si celui-ci est aussi résistant que les fermoirs plus classiques : qu’en est-il de la durabilité des dents? Faut-il tout imprimer à nouveau si un des maillons lâche? 

uniform wares

Ce qui est certain est que l’utilisation de la fabrication additive permet au fabricant de montres d’être plus souple en termes de production. Il n’a plus besoin de commander des centaines ou des milliers de bracelets de montre cinq mois à l’avance. Michal Carr, directeur artistique d’Uniform Waves, explique : “Nous pouvons maintenant passer une commande de 60 pièces et elles sont prêtes en moins d’une semaine. Ca change la donne pour nous car nous pourrons créer des séries sur mesure très facilement et rapidement. En tout cas, nous prévoyons d’intégrer ce que nous avons appris à d’autres aspects de notre produit. Quoi que nous décidions de faire ensuite, nous commencerons par une conception basée sur notre connaissance en fabrication additive.” Le bracelet est disponible dans une finition mate naturelle sur le site d’Uniform Wares ainsi que dans quelques boutiques exclusives. Comptez 690€ pour ce petit bijou. Retrouvez davantage d’informations sur le site officiel d’Uniform Wares ICI.

uniform wares

Que pensez-vous du bracelet imprimé en 3D par Uniform Wares? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you