menu

Un nouveau record du monde pour GE grâce à la fabrication additive

Publié le 6 décembre 2017 par Mélanie R.

La plus grande et la plus efficace turbine à gaz fabriquée par le géant General Electric, appelée HArriet (HA), a battu son propre record de rendement. Celui-ci était de 62% et vient de passer à 64% dans une de ses usines, à Greenville en Caroline du Sud. L’entreprise affirme que ce record a été atteint en partie grâce à la fabrication additive qui a permis de créer un certain nombre de composants clés.  

A travers l’acquisition de Concept Laser et d’Arcam, un des plus gros rachats de l’impression 3D, il apparaît clairement que la fabrication additive est un élément moteur pour le futur de GE. Après différents investissements pour soutenir le développement de la technologie, mais aussi la présentation de sa nouvelle machine métal XXL, le groupe américain affiche sa volonté d’innover et d’intégrer la fabrication additive dans ses processus de production.

turbine impression 3D

La turbine testée dans l’usine de Greenville

Une turbine à gaz plus efficace avec la fabrication additive

C’est dans le domaine de l’énergie que l’entreprise fait parler d’elle, notamment avec ses turbines à gaz HA. Celles-ci sont utilisées par plus de 70 clients dans le monde dans des centrales à cycle combiné gaz (CCG). Il y a 18 mois, une turbine 9HA.01 installée dans une CCG d’EDF à Bouchain avait obtenu un record Guinness : elle est en effet capable de transformer plus de 62% de son combustible en électricité et ainsi alimenter plus de 680 000 foyers.

Pour vous donner une idée, GE Reports prenait une comparaison toute simple : « Dans le secteur de l’électricité, c’est l’équivalent du premier pas sur la Lune de Neil Armstrong et Buzz Aldrin ou de Carl Lewis passant sous la barre des 10 secondes sur 100 mètres. »Hier, à l’occasion du salon POWER-GEN International, GE a annoncé qu’il avait obtenu un rendement de 64% sur une turbine d’une capacité de 826 mégawatts, battant ainsi son propre record.

turbine impression 3D

La turbine installée dans la centrale de Bouchain (crédits photo : Frederik Florin / AFP )

Un résultat obtenu en partie grâce à la fabrication additive qui a permis de créer des pièces aux géométries plus complexes comme les voies de refroidissement à l’intérieur des pales. Le design du système de combustion du moteur a également été optimisé en utilisant la fabrication additive métal. Grâce à des géométries plus complexes, les ingénieurs ont amélioré le pré-mélange de l’air et du combustible dans la turbine pour atteindre une productivité maximale. Joe Mastrangelo, PDG de Gas Power Systems chez GE affirme « La HA est notre technologie de turbine à gaz la plus avancée et nous n’avons jamais cessé de repoussé les limites de ce qu’elle peut faire. Avec une capacité à fournir un rendement de 64%, GE est fier de réaliser une première dans l’industrie et d’offrir aux clients la technologie de gaz la plus efficace disponible dans le monde aujourd’hui. »

Retrouvez toutes les informations concernant la fabrication additive chez General Electric sur leur site dédié.

Quel est l’avenir de la fabrication additive dans le secteur de l’énergie? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. sarigolepas dit :

    Tiens, je pensais que les lois de la thermodynamique limitait ce genre de rendement à 30-50%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you