menu

4 000 tuiles imprimées en 3D pour habiller une structure résidentielle

Publié le 9 octobre 2020 par Mélanie R.
tuiles imprimées en 3D

Aux Pays-Bas, plus précisément à Delft, le studio RAP est en train de construire une nouvelle structure résidentielle qui intégrera des tuiles (ou carreaux) en céramique imprimées en 3D. Baptisé “New Delft Blue”, le projet fait écho au célèbre Bleu de Delft, une faïence qu’on retrouve dans le pays plat depuis le XVIIe siècle. Il mélange à la fois l’impression 3D d’argile, le design informatique et l’émaillage artisanal : le résultat est assez bluffant, avec 4 000 tuiles prévues pour la structure finale !

Réputé pour sa finesse et sa qualité, le Bleu de Delft est une tradition hollandaise qui a marqué – et encore aujourd’hui – l’architecture et la décoration du pays. Il n’est pas étonnant de voir la fabrication additive s’y intéresser et apporter sa touche en termes de créativité et complexité de forme et de géométrie. On peut citer par exemple les vases imprimés en 3D par Olivier van Herpt qui a combiné du bleu de cobalt et de l’argile puis les a extrudés pour former, couche par couche, des éléments de décoration uniques. Cette fois-ci, le projet New Delft Blue s’intéresse au secteur de la construction et utilise la technologie d’impression 3D pour habiller une voûte qui sert de passage vers une cour – très probablement celle d’une résidence. 

Les tuiles imprimées en 3D habilleront l’ensemble de cette voûte (crédits photo : Studio RAP)

Il semblerait qu’un bras robotisé soit à l’origine de l’impression 3D de ces carreaux en céramique – on imagine un procédé d’extrusion d’argile. Une fois la pièce durcie, celle-ci a probablement été émaillée c’est-à-dire recouverte de ces couches bleue et blanche qui lui donnent son aspect final très esthétique. Selon l’équipe à l’origine du projet, le matériau choisi offre à la fois une durabilité élevée ainsi qu’un faible entretien. Elle précise aussi qu’elle a opté pour une approche algorithmique pour la conception 3D des différentes tuiles ce qui lui a permis de prendre en compte certaines contraintes de fabrication lors de génération de la géométrie des carreaux (porte-à-faux maximum, largeur, hauteur et profondeur, contraintes de retrait et structure de support interne). La voûte mesure 4 mètres de large, 8 mètres de haut et 12 mètres de profondeur d’où la nécessité de fabriquer 4 000 tuiles. Elles sont actuellement en cours d’impression.

Concernant la méthode d’émaillage, le studio RAP explique : « Comme les tuiles sont imprimées en 3D, l’application de variations dans leur forme est plutôt accessible en termes de coût. En appliquant un vernis coulant sur les parties convexes du carreau en argile blanche, le vernis bleu s’accumule dans les zones concaves de la tuile. Cette méthode poétique de « peinture avec la forme » permet d’obtenir des transitions douces entre des teintes de bleu et de blanc qu’il est impossible de produire autrement. » Le studio peut ainsi obtenir des tuiles bi-colores qui offrent une teinte unique à cette future voûte.

Les tuiles sont imprimées puis recouvertes d’un vernis (crédits photo : studio RAP)

Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI. Que pensez-vous de ces tuiles imprimées en 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you